42 n°6 jui/aoû 2009
42 n°6 jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 94

  • Taille du fichier PDF : 23,1 Mo

  • Dans ce numéro : Street Fighter 4.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
CINEMA DOCUMENTS HISTORGEEK veulent arrondir leurs fins de mois sans trop se fatiguer. Puis, après tout, ce n'est pas grand chose, suffit d'aller à la plage ou d'allumer la télé pour voir des paires de dounes à toutes les sauces. Une fois les filles trouvées (sur le tournage en question il s'agissait d'un mix entre les catégories citées), reste à trouver une bonne raison de les mettre à poil. En l'occurrence le script prévoyait un passage des protagonistes dans une boîte de strip-tease. Alors certes, on pourra trouver l'argument facile, il n'empêche qu'il est efficace. Et hop, plein de plans faciles où un virus zombie largué dans le lieu permet de mixer allègrement filles en tenues très légères et bon gros gore qui tâche. C'est ça la surpuissance du plan nichon, pas besoin d'aller chercher midi à quarante deux heures. Pour conclure C'est vrai qu'on pourrait conclure en se disant que tout cela est une vision quand même bien machiste et que si l'on montre des plans nichons ou du poil, il devrait bien y avoir aussi des plans quéquettes pour contenter ces demoiselles. Mais d'une part les femmes sont un peu moins portées sur le visuel que nous pour nourrir leurs fantasmes, ensuite le cinéma est un milieu tenu principalement par les hommes, enfin les séries B ou Z connaissent une public essentiellement masculin, même si notre génération commence à changer la donne. Et puis franchement, quand on creuse un peu, plein de films montrent aussi des hommes nus (comme par exemple Sexcrimes qui en plus de montrer la poitrine de Denise Richards permet de contempler la saucisse et les pois chiches de Kevin Bacon...). OMG UN CONCOURS SAYXE ! Et puisque je suis un ouf guedin et que c'est l'été, je vous propose un concours crétin : celui du plus beau plan nichon ou autre. Alors attention, y'a des règles. 1° on peut jouer si on est un homme, une femme ou un animal et se photographier soi-même, son chien, sa copine, son mec, sa grand-mère ou son poisson rouge. On ne prend pas en photo des personnes mineures svp. 2° il faut montrer une partie du corps que la nature cache d'habitude, mais sans tomber dans le vulgaire. Pas de corps caverneux gorgé de sang et faisant l'obélisque ou de fruit de mer poilu écarté. Le concours se nomme plan nichon mais vous photographiez ce que vous voulez, et si c'est un mec de toute manière il n'a pas de nichon. Sauf s'il fait 130 kilos. 3° d'une manière ou d'une autre, le nombre 42 doit apparaître sur la photo pour montrer que vous ne l'avez pas piquée ailleurs 4° pour gagner il ne faut pas forcément en montrer le plus, puisque ce sera la photo la plus suggestive ou la plus rigolote qui gagnera, et la décision sera prise par la rédaction à l'unanimité (mecs comme nanas) donc va falloir vous creuser les méninges pour plaire à tout le monde 5° vous avez jusqu'au 20 août pour jouer, ça tombe bien c'est l'été 6° vous envoyez votre réponse à 42lemag@gmail.com avec comme titre de mail OMFG TITS ! 7° le gagnant gagnera une connerie qu'on essaiera de faire dédicacer par un max de personnes de l'équipe (pas le plus évident comme on est un peu éparpillés en France) et sera publié dans le prochain numéro (ou celui d'après). Donc encore une fois, pas de mineur svp ! 8° ben rien de plus mais j'aime bien les numéros 8 alors... Donc oui le plan nichon est facile, mais non, il ne rabaisse pas la femme à la condition d'objet sayxuel pour poneyz en rut, puisqu'il se veut fun et décomplexé. Et puis franchement, au delà de l'aspect visuel qui peut être excitant, je préfère un plan nichon plutôt qu'une scène ridicule ou deux Américains baysent alors que l'homme garde son caleçon et que le drap tombe toujours pile comme il faut pour cacher la poitrine d'une actrice dont le brushing reste toujours impeccable. Finalement, ce plan nichon n'est peut être pas si nanar que ça... Bebealien SteveMcQueen a tellement la classe qu'il fait l'amour tout habillé dans Guet Apens. - 40 (42lemag.fr) -
CINEMA 2009 : Lost Memories [troll] Un nanard inattendu ? [/troll] Le nanar que je vous propose de découvrir est une super exclusivité inédite totalement inconnue au bataillon des nanars. Et pour cause, puisque 2009 Lost Memories, réalisé en 2002 par le sud-coréen Lee Si-myung, est plutôt considéré comme un bon, voire très bon, film. Ainsi, au terme d'une recherche approfondie (5 minutes à regarder les résultats google sur le titre quoi), voici le genre d'avis qui reviennent souvent pour décrire ce film : ARTICLE INVITÉ "2009, LOST MEMORIES est une bombe, un film exceptionnel, le film à ne pas manquer." (cineasie.com) "2009 représente l'un des films les plus emblématiques du renouveau du cinéma coréen, du moins dans le genre du film d'action" (dvdrama.com) "Excellent film d’anticipation, dont l’ambiance oscille entre polar musclé et politique fiction, ce gros budget coréen est à découvrir de toute urgence." (fantastikasia.net) "se flim i daichirr grav sa ras lolprdr mem ci jé r1 conpri kare sété ans japauné XD" (narutodu92.skyblog.com) "Bof, ça manquait quand même un peu de yamakazis." (Luc B.) Il est vrai qu'ayant joui d'un budget assez conséquent de plusieurs millions de dollars, 2009 Lost Memories est très bien réalisé, avec des effets spéciaux qui tiennent la route et des acteurs prestigieux (Jang Dong-gun quand même quoi, merde, excusez du peu... bon ok, j'ai pas la moindre idée de qui c'est, mais il paraît qu'il est hyper connu en Corée du Sud) qui connaissent manifestement leur affaire. Et le public ne s'y est pas trompé puisque ce film a reçu de nombreuses récompenses dans divers festivals. Bref, ce film n'a a priori absolument rien d'un nanar, et cet article n'a donc pas lieu d'être. Allez, balancez l'article suivant. Nan j'déconne. Car la nanardise sait parfois bien se cacher, et malgré son absence d'acteurs misérables et d'effets spéciaux foireux, 2009 Lost Memories a pour moi définitivement gagné ses galons de nanar de qualité. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, un peu d'histoire pour situer le contexte. Toujours situer le contexte, c'est important. Nous sommes en 1909, par une froide matinée d'octobre. Posant les pieds sur le quai balayé par les vents de la gare d'Harbin, Ito Hirobumi, l'Honorable Résident Général de Corée et ex-Premier Ministre de l'Empire du Soleil Levant, plisse les yeux pour s'habituer à la lueur du soleil perçant faiblement les nuages. Il a passé une nuit particulièrement mauvaise. Pourtant d'habitude les voyages en train il aime bien, mais là y'a quelque chose dans la soupe de poisson du dîner qui n'a pas dû passer, parce qu'il a été malade comme un chien toute la nuit et a dû se lever trois fois pour aller gerber par la fenêtre. Et pour ne rien arranger, sa vieille douleur au genou a justement choisi ce moment pour se réveiller. Bref, Ito le sent, ça va être une belle journée - 41 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 2-342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 4-542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 6-742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 8-942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 10-1142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 12-1342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 14-1542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 16-1742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 18-1942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 20-2142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 22-2342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 24-2542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 26-2742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 28-2942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 30-3142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 32-3342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 34-3542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 36-3742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 38-3942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 40-4142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 42-4342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 44-4542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 46-4742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 48-4942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 50-5142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 52-5342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 54-5542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 56-5742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 58-5942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 60-6142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 62-6342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 64-6542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 66-6742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 68-6942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 70-7142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 72-7342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 74-7542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 76-7742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 78-7942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 80-8142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 82-8342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 84-8542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 86-8742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 88-8942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 90-9142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 92-9342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 94