42 n°6 jui/aoû 2009
42 n°6 jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 94

  • Taille du fichier PDF : 23,1 Mo

  • Dans ce numéro : Street Fighter 4.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
JEUX VIDEO Hadouken, Hadouken Shoryuken, Hadouken HadouZzzzZzzzz AIGRI GAMER Ah, le gameplay SF, toujours un truc qui m’a fait rêver, ça ! Alors oui, y’a bien eu SF3 qui était très technique et qui disposait d’un gameplay archi-poussé, mais sinon ? Bah SF ça a jamais été une flèche niveau gameplay, parce que : Très peu de coups différents, et que le premier qui me dit « normal LOL c 2 la 2D » est vraiment la dernière des buses Des combos trop simples et stéréotypés aka le « jump kick, high kick/punch, Hadouken » À part Ryu et ses clones et 2-3 autres pelés au grand maximum, les personnages ne valent pas une cahouète Capcom a réussi à résumer son mode online avec une seule image, sont forts chez Capcom ! Les « attaques spéciales » se font toutes selon le même schéma (bon j’avoue, y’a de l’amélioration, on atteint tout doucement le niveau de King of Fighters 96 – un jeu qui a 13 ans) et ne peuvent être utilisées que sur la fin de combat (bah oui, le temps de charger la barre) Bon, on l’a compris, niveau gameplay, ça casse pas des briques, pas la peine de se casser la tête, ce jeu est relativement pauvre techniquement, il va pas chercher bien loin comparé à d’autres jeux de baston comme King of Fighters (pour ne citer que celui-là) et il va tourner sur 3-4 personnages : Ryu, Ken, 2-3 clones et… tiens, Abel c’qui ça ? Attends, tu te fous de ma gueule Monsieur Capcom ? Nan, sans dec’quoi, v’la LA référence française, un mec qui se roule par terre (alors que les autres balancent des boules de feu) et qui a son attaque qui porte le nom de la ville la plus puante de France ? Je savais que les Français étaient pas trop appréciés dans le monde mais je me doutais pas qu’on nous haïssait autant que ça… monde de merde ! Bon, allez, j’arrête de whine, je vais péter du noob sur le net. Ryu, Ken, Ryu, Ken, Marseille Roll, Ken, Ken, Ken, Ryu, Saga ZzzzZzzzZZ « Hahaha putain qu’est ce qu’il est nul » voici, sommairement la phrase qu’on prononce le plus enjouant à SF4 sur le net (suivie de « putain encore Ken T_T »). Décryptage des premières parties online No 1 : Rohlala,cte nioub… No 2 : Rofl, encore un K3v1n qui a pas "W00t, c’est sympa, ils ont mis un Français et il ne s’appelle pas Rémi, cool ! " Abel donc : voyons un peu ses coups spéciaux… erm… Le « Marseille Roll » … kiddin me or what ? ? ? Premier effet kiss cool du Marseille Roll Abel, une bonne tête de Français ! - 26 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO compris grand-chose, bon, zou, retourne jouer à WoW mon petit No 3 : Putain encore Ken… en plus il fait bien n’imp’lui No 4 : Ken zZzzZ …. No 20 : Bon, bah toujours rien hein… …. No 35 : Mhhff *nom nom* mrh *nom* (oui je me marre devant le nioubisme des joueurs en mangeant mon sandwich Kiri-Tartare-Cornichons, triste… pas mon sandwich hein, il est super bon) AIGRI GAMER En gros, jouer sur le net quand on n’est pas tétraplégique et qu’on a déjà joué à un jeu de baston on se fait vite chier (au passage si vous avez passé du temps sur des jeux SNK, vous aurez l’impression de jouer contre des escargots morphinés dans le coma utilisant un paddle, c’est normal), bon, bah pour le challenge on repassera hein… Bien, ou pas ? Alors, il vaut quoi ce SF4 ? En fait ce jeu n’est ni bien ni à chier, tout dépend de ce qu’on en attend : Si vous en avez un peu rien à foutre du gameplay et que vous cherchez juste à passer du bon temps sans vous casser la tête, vous allez apprécier SF4. MERCI POUR L’ORIGINALITÉ Si vous aimez la série Soul Calibur, ce jeu est fait pour vous ! Si vous avez grandi avec les bornes d’arcade SNK ou que vous avez eu une NéoGéo, vous risquez de vous faire franchement chier sur ce jeu techniquement fadasse, circulez, y’a rien à voir. Voilà les petits, faites votre choix, si vous voulez vous amuser, SF4 est plutôt sympa et pour ceux qui veulent jouer à un jeu de baston : La série des King of Fighters Polo Dans SF4 on a décidé d’innover tray tray fort avec le boss de fin. Depuis quasi 10 ans maintenant on se mange des boss de fin alakon qui sont en fait des cyborgs ou autres créations génétiques. Ces boss ont la particularité d’être TOUS LES MÊMES BORDEL : shoryuken qui prend les ¾ de l’écran, boule de feu qui instakill, téléport + buttseks sans parler du fameux « je lève l’orteil et l’écran explose », ORI- GINAL !!! Mais, en fait, c’est pas ça qui me saoule le plus, c’est surtout ce putain de look débile copypasta très « métal liquide » qui casse complètement le trip, relou. Enfin bon, c’était ça ou le boss « clone du héros mais en plus fort » … Ah, on me signale dans l’oreillette que ça aussi ça a été fait… - 27 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 2-342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 4-542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 6-742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 8-942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 10-1142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 12-1342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 14-1542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 16-1742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 18-1942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 20-2142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 22-2342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 24-2542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 26-2742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 28-2942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 30-3142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 32-3342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 34-3542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 36-3742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 38-3942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 40-4142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 42-4342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 44-4542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 46-4742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 48-4942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 50-5142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 52-5342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 54-5542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 56-5742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 58-5942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 60-6142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 62-6342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 64-6542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 66-6742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 68-6942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 70-7142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 72-7342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 74-7542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 76-7742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 78-7942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 80-8142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 82-8342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 84-8542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 86-8742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 88-8942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 90-9142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 92-9342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 94