42 n°5 juin 2009
42 n°5 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de juin 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 22,6 Mo

  • Dans ce numéro : et si on réinventait Marvel ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
PORTNAWAK gralité de leur corps + leur slip + leur combinaison moulante + leurs armes nanardes n'importe où et à volonté. Riiiiiighhhhhtttttttt. TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR... Là encore, le mode d'emploi est simplissime. Il est à noter d'après mes recherches que cette technique marche beaucoup mieux quand vous êtes acculé (non Lyrya, j'ai dit "acculé", désolé tu peux repartir) et sur le point de mourir, ou lorsque votre poursuivant vous lance un "Tu es fait, rascal, rends-toi ! " Etape 1 : figez-vous sur place, les jambes bien plantées dans le sol. Dans la position dite "du cheval" pour ceux qui connaissent les arts martiaux. Pour les autres, imaginez la façon dont vous vous tiendriez si vous essayiez de déféquer debout dans la forêt. Voilà vous y êtes. Etape 2 : les mouvements ninjas secrets. Car en effet, pour se téléporter, un ninja fait toujours une série de mouvements super secrets qui font peur avec ses mains. Un peu comme un danseur de tektonik. D'ailleurs je me suis toujours demandé comment faisait un ninja manchot pour se téléporter... Peut-être avec ses doigts de pieds... Etape 3 : Réapparaissez de manière nanarde à exactement 3 mètres de là ou vous étiez avant. Bah oui, dans tous les films ils ne s'en servent jamais pour se barrer, mais juste pour aller un peu plus loin... Allez comprendre. La course ninja Voici une image au ralenti de la technique de la téléportation. Garanti sans trucage Maintenant que nous avons vu les techniques pour fuir, nous allons pouvoir parler de l'art du déplacement ninja. Alors que vous et moi marchons normalement dans la rue, le ninja, lui, court comme un ninja. À savoir que lui qui doit se faire le chantre de la discrétion, de l'arrivée discrète dans le dos (non Lyrya, je ne parle toujours pas de ça !), pour vous surprendre se met à courir comme un con au nez et à la barbe de tout le monde. Heureusement, cette technique est sûrement la plus facile d'entre toutes. Elle demande juste de n'avoir aucune fierté personnelle : Etape 1 : Tenez votre bras droit replié, la main verticale et devant votre torse, quelques doigts repliés de façon bizarre pour faire super mystérieux. Etape 2 : Laissez traîner votre main gauche derrière vous, qu'elle soit vide ou qu'elle tienne une arme. En plus d'être super efficace pour courir, cette technique est prohibée car elle peut se révéler meurtrière. En effet, vous aurez tellement l'air d'un crétin fini en prenant cette pose que certains des interlocuteurs rencontrés pourraient attraper une crise cardiaque tellement ils se marrent. À manier avec précaution. Le costume ninja C'est vrai qu'on avance dans cet exposé mais on n'a toujours pas abordé l'essentiel : le costume ninja. Car il faut en effet savoir que sur ce point s'opposent plusieurs écoles. La plus traditionnelle veut que le ninja se déplace uniquement vêtu de noir, dans une combinaison intégrale moulant son corps viril, laissant entrevoir un postérieur galbé mais ferme que l'on a envie de euh... je m'égare. Donc bref normalement en noir. Etape 3 : Fléchissez vos jambes de manière à vous abaisser de 10 cm. Maintenant courez. Sauf que si le noir est pratique la nuit ou au fond d'une mine de charbon, il n'est pas le plus pratique pour d'autres lieux ou d'autres périodes de l'année. On a ainsi vu fleurir d'autres sortes de ninjas, adaptés à tous les terrains, comme par exemple le ninja Père Noël pour les fêtes (voir image sur page suivante). Mais certains ninjas vont encore plus loin. Partant du postulat que la tenue noire leur donne l'anonymat mais n'explique pas forcément à tout le monde qu'ils sont justement des ninjas, ils ont en effet décidé de le marquer en gros, au cas où quelqu'un se pose la question. Ce qui est toujours pratique. Sinon imaginez le désastre : Lyrya jouant à la ninja et attendant Cerberus. Attention, derrière toi, c'est affreux... Hahaha je viens te tuer Ho non, pas envie de me faire tuer par un sado maso Mais, enfin je ne suis pas SM Bah t'es habillé en noir ! - 72 -
PORTNAWAK JE NE SUIS PAS SM ! Bon, pd cuir alors ! Encore pire ! Mais non monsieur je suis un ninja Ouais c'est ça, tu en veux à mes fesses, hein ? Pd cuir communiste va ! Mais puisque je vous dit que je suis un ninja et que je suis là pour vous tuer ! Allez dégage ! Bref, avoir le mot ninja écrit un peu partout sur votre tenue peut vous éviter ce genre de situations particulièrement épineuses où le bon sens ne permet plus de raisonner les gens. Ahlala tout se perd. On peut même plus tuer tranquillement... Se tenir comme un ninja Nous avons tous ces petits moments où on ne sait pas comment se tenir. Vous avez forcément connu ça vous aussi, ces moments où on aimerait bien pouvoir se couper les bras car on ne sait pas ou les mettre sans passer pour un crétin coincé. Eh bien les ninjas, eux, n'ont jamais ce genre de problèmes. Il faut dire que eux ont la classe et se tiennent comme des ninjas. La plupart du temps, d'ailleurs, ils froncent les sourcils pour avoir l'air mystérieux ou font de la tektonik pour impressionner, ou encore prennent la position du cheval décrite plus haut. Mais vous pouvez faire mieux que ça, afin de pouvoir frimer dans les soirées et impressionner votre patron pour qu'il vous couvre de promotions, d'argent, de secrétaires à la cuisse légère et/ou de honte si vous vous vautrez. En effet un ninja se doit de toujours prendre la pose. Pour attendre ses potes en bas d'un immeuble par exemple, hors de question qu'il fasse les cent pas comme tout le monde. Non, le ninja se la raconte. Et il se doit de montrer à la terre entière qu'il est un ninja en prenant une position que même un Chuck Norris n'oserait pas prendre. C'est dire. Se battre comme un ninja Cette partie est sûrement la plus complexe car il existe autant de techniques de combat qu'il existe de ninjas. Certains sont adeptes du "je te touche t'es mort", où il leur suffit d'effleurer un adversaire pour que celui-ci s'écroule à terre dans d'horribles souffrances. D'autres préfèrent les katanas, afin de trancher dans le mécréant, d'autres les projectiles, qu'ils soient shurikens, sarbacane, ou string panthère d'obi... bref il y a une grande variété de techniques possibles et il m'est impossible d'être exhaustif à ce sujet. Par contre, toutes ces techniques ont une base commune, décrite avec philosophie par Chuck Norris dans cette jolie phrase : "Je mets les pieds où je veux, et c’est souvent dans la gueule". Car en effet chacun sait se battre à coups de double mawashi gueri, de prises de la loutre joyeuse, et autres prises avec un nom d'animal et un adjectif ou une locution. Et c'est génial car du coup vous pouvez inventer vos propres noms de prises. Par exemple Les 1000 coups de fouets de la fouine (ça c'est celle de Cerb), La marmotte dormeuse (obi) ou encore le vagissement de la cochonne (Lyrya) et la coupe du string panthère de Lilatilleul... Et je vous passe les technique du reste de la rédaction qui pourraient faire pâlir les apprentis ninjas qui se cachent parmi vous. Un seul point important, que votre nom en jette grave et respire le bon goût façon concours de tuning du parking du Auchan de saint jmemmerde dans le Nord. On pourrait parler encore des heures des diverses techniques que vous pouvez employer pour devenir un ninja, mais je pense que vous pouvez faire encore mieux en allant vous documenter. Et histoire de finir pour une fois sur une touche sérieuse, je vous conseille d'aller faire un tour sur le site nanarland.com qui recense les pires films jamais sortis. Vous y trouverez plein de chroniques de films de ninjas, vous devriez pouvoir augmenter vos connaissances ! TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR... Exemple de ce qu'un écureuil ninja entraîné peut réaliser afin de faire le malin quand il roule sa clope. A vous de faire pareil ! Bebealien - 73 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :