42 n°5 juin 2009
42 n°5 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de juin 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 22,6 Mo

  • Dans ce numéro : et si on réinventait Marvel ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
PORTNAWAK Le ninja de l’hadopi L’ARTICLE DONT VOUS ETES LE HEROS L’article dont tu es le héros A la manière des livres dont vous êtes le héros, ce super article te propose de te mettre dans la peau d’un ninja (socialiste ou de n’importe quel autre parti te convenant) apte à faire capoter l’HADOPI en se cachant sous des escaliers. Tu vas donc devoir éviter tous les pièges pour te rendre dans l’hémicycle et voter contre la loi. Tu dispose de 10 points de vie et de 4 amendements. Attention, tiens en un compte rigoureux et essaie de ne pas tricher, sinon tu iras en commission paritaire ! 1 Tu te tiens devant l’assemblée nationale. Alors que le jour se lève doucement, tu es prêt à protéger les internautes, la création, le tipiak et aussi le pain au chocolat aux amandes, parce que c’est quand même vachement bon. Seulement une question se pose, par où vastu essayer de te faufiler. Par la grande entrée (va en 10) ou alors par le toit (va en 7) ? 2 Gégé est content et te propose d’aller trinquer çà à la buvette de l’assemblée. En plus c’est lui qui rince. Autant dire que tu t’en prends une sévère, et que si à la fin de la conversation tu connais toutes les techniques d’approches de la gallinette cendrée, tu as un peu oublié comment tu t’appelais. D’ailleurs tu as perdu 2 de tes amendements et 3 points de vie. Titubant, tu traîne la patte pour essayer de te rediriger vers l’assemblée. (Va en 5). Pas de panique ! L’internet et là ! 3 Le torse bombé par le courage, tu descend les quelques marches qui t'amènent au coeur de l'assemblée. Ca va chier, tu as prévu un amendement qui empêche les imbéciles de toucher même de loin à l'informatique. Mais horreur, malheur, salsa du démon, un Frédéric Lefebvre surgit devant toi pour t'empêcher d'aller plus loin. Et il s'apprête à lancer sa terrible défense Chewbacca consistant à dire beaucoup de conneries sans rapport avec le sujet pour noyer le poisson. Que fais tu ? Essaie tu la technique ninja du déguisement pour te déguiser en Albanel afin de dire "anéfé" toutes les deux secondes (va en 15) ou au contraire tente tu la solution écologie et herbes qui font rire en proposant à fredo de fumer le calumet de la paix (va en 18) ? 4 L'oeuil torve et en criant "révolutionnnn" Olivier se jette sur toi. Dégainant ton double saucisson vorpal+12, tu as juste le temps de l'esquiver et de lui asséner un coup derrière la nuque. Bien joué. A condition d'avoir vu venir le caméraman qui, mécontent de perdre son sujet de reportage, décide de filmer la scène et de te discréditer. C'est malin tu viens de perdre 3 amendements ! Maugréant, tu repères une ouverture et te glisse à l'intérieur de l'assemblée. (va en 5) 5 A y est, tu es dans le lieu maudit où les forces du mal de gauche comme de droite ont décidé de faire voter l'Hadopi. C'est à toi que revient le devoir de faire capoter ce plan maléfique. Reste à savoir avec quelle stratégie. S'il te reste au - 68 -
PORTNAWAK moins deux amendements, tu peux tenter de déposer ceux ci afin de bloquer le processus. Dans ce cas (va en 3). Ou au contraire, tu peux décider d'agir fourbement en allant te cacher derrière un escalier (va en 8). 6 L’ambiance commence à chauffer à la buvette, et l’alcool aidant tu décides de miser tous tes amendements contre Jean Loulou et Gégé, histoire de prouver qu’à l’assemblée on n’est pas des tarlouzes, nom de d’là. C’est le moment de lancer les dés. D’ailleurs faut-il le faire de la main gauche (va en 9) ou de la droite (va en 11). 7 Le toit semble bien désert à cette heureci. D’ailleurs c’est marrant que tu aie pu monter jusqu’ici sans rencontrer personne. Enfin presque. Sur ta gauche tu repère un postier suivi par un caméraman et beuglant à qui veut l'entendre. C'est Olivier B., postier à Neuilly et révolutionnaire convaincu. Te voyant approcher en grande combinaison noire, il pense que c'est un sale ninja capitaliste qui l'attaque. Voulant montrer la sur puissance du bottin téléphonique devant les caméras, il décide de t'attaquer. Pour tenter de disparaitre grâce à une technique de ninja sioux (va en 14) pour te batte à coup de nunchaku-justou bridin, (va en 4) 8 Décidant d'utiliser une technique ancestrale du "tu m'as pas vu et hop je surgis au dernier moment" tu fonces sous l'escalier pour t'y dissimuler. Mais la cachette est déjà pleine de socialistes, mené par une illuminée professant une sacrée fraternité sur la tête de ceux qui ne sont pas d'accord avec elle. Te voyant arriver, elle se précipite sur toi pour t'expliquer les bienfaits de la démocratie participative chez les ânes du poitou. Que faire ? Si tu tentes de l'écouter (va en 16), si tu lui met une grosse baffe (va en 17). 9 Catastrophe les dés roulent, roulent, roulent, et tombent par terre. Pour aller se glisser sous une plante verte. Gégé et Jean Loulou se mettent aussitôt à quatre pattes et commencent à débattre pour savoir si c’est pair ou impair. Tu décides d’en profiter pour t’éclipser discrètement. M’enfin t’es quand même pas très frais et tu perds 3 points de vie. (Va en 5) 10 Alors que tu pénètre dans l’enceinte principale du bâtiment, tu n’imagine pas que le danger guette prêt à te bondir dessus. Pensant pouvoir aller directement sous l’escalier, tu te fait attraper le bras par un Gérard Schivardi. Flûte ! Que faire ? Lui proposer d’aller boire un coup et aussi de parler chasse (va en 2) ou lui parler chasse et aller boire un coup (va en 12) 11 Alors que tout semblait bien parti et que tu étais sûr d’avoir fait un 421, Gégé donne un coup de poing sur le tapis qu’il fait voler avec les dés. Il te soutient mordicus que non tu as perdu, et Jean Loulou appuie. Tout deux te réclament tes amendements, sous peine de le dire au chef. Quels fiéffés coquins, tu t’es fait bien coincé. A contre cœur tu les leur donne. Il va falloir ruser ! Tu perds tous tes amendements, et (tu vas en 5). 12 Alors que Gégé te raconte ses souvenirs de chasse et commence à payer sa tournée de pastaga, un Jean Louis Borloo, par l’odeur du pastis alléché décide de se joindre à vous. Diantre, tu sembles bien coincé ! Que faire ? Si tu les défie au 421 (va en 6), si tu te lances dans un concours de cul sec, (va en 13). 13 Coincé entre Jean Loulou et Gégé, le concours de cul sec semble être une bonne idée. Après avoir commandé une tournée auprès de Marcel le tenancier, tu te lances dans une course au 1m pastaga contre les deux ministres. Grave erreur ! Il ne faut pas oublier que tout deux ont une résistance +10 à l'alcool... Fleurant le piège tu arrives à faire semblant de boire les deux derniers verres en laissant tomber leur contenu sur le sol sans que les deux autres l'aperçoivent. Tu gagnes donc le concours de justesse. Mais à quel prix : tu perds 4 points de vie. Par contre, tout contant d'avoir joué, Gégé et Jean Loulou te donnent chacun un amendement. Chouette. Maintenant tu va pouvoir (te barrer et aller en 5) 14 Invoquant les esprits des grands anciens, tu jettes de la poussière dans les yeux d'Olivier, qui ne te voit pas partir. Il jette donc à l'aveugle une pile de courrier et surtout des colis contenant des haltères dans ta direction. L'un d'entre eux tombe pile poil sur ton petit orteil L’ARTICLE DONT VOUS ETES LE HEROS - 69 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :