42 n°4 mai 2009
42 n°4 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 17,5 Mo

  • Dans ce numéro : à la recherche du magazine perdu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
PORTNAWAK ARTICLE INVITÉ court, taillez pour voir, histoire de rendre plus jolie la pousse des poils (ouais c'est grave excitant). Phase 1, completed ! Tu ressembles à quelque chose. Bon par contre le costard ou la chemise avec cette barbe et ces cheveux, ça colle pas. On dirait un hippy. Et vu que, comme Cartman, on n'aime pas les hippies, faut les crever, donc on va changer ça ! Second : La tenue vestimentaire ! Vous l'aurez remarqué, à moins de ne jamais sortir comme certaines personnes (pas de noms, pas de polémiques, j'ai un boulot et ma personne à faire vivre), les métalleux s'habillent bizarrement. T- shirt de groupes, habits en noirs, grosses chaussures de ouphzor, sac avec plein de patchs de groupes pour les lycéens/collégiens/étudiants, bracelets à pics, etc... Pour sûr le métalleux n'est pas féru de mode (si oui, alors c'est une légende). Vous ne le retrouverez pas dans le dernier défilé à la mode (ouais c'est pourrave, mais je la laisse). Pas grand chose à savoir, si ce n'est que le métalleux s'habille pas comme les autres (c'est un rebelle, je le rappelle) mais il y a quand même des choses à éviter. Faisons un peu le tour du proprio (et du pâté de maison aussi). Le t-shirt doit être de préférence noir, ou sombre, un truc qui sort de l'ordinaire, sinon vous serez pas un true rebelz qui tue des gens en jouant à CS. (Bah ouais, on est dans un webzine de geeks non ?) LES PATCHS DE GROUPE Un truc bien débile et inutile, et donc indispensable (oui je radote et je vous emmerde) c'est le patch de groupe. A coudre n'importe où (pourvu que ce soit possible), c'est le must du métalleux ! Le mieux étant d'en mettre au lycée/collège, pour montrer que vous êtes pas n'importe qui. Mais c'est aussi un bon moyen de voir qui aime quoi, et les mélanges des goûts. Par exemple vous pourrez très bien trouver un quidam avec une veste patchée IRON MAIDEN (Heavy metal, pas trop brutal), et MESHUGGAH (métal expérimental assez extrême). Le problème avec les patchs, c'est que vous devez bien choisir. C'est un peu comme les tatouages. Si un jour vous êtes soulé par un groupe, lassé de la musique (ce qui est étonnant en effet), ou que vous êtes tout simplement révolté par un groupe qui ne fait de la musique pour les brouzoufs (tiens donc, qu'on les estropie), et bah vous l'avez dans le cul. Si, vous pouvez découdre, mais c'est chiant. Et puis flemmard comme tu es, hein... Bien choisir, donc. Le must du must de la top moumoute, c'est d'avoir un t-shirt de groupe. Aaaaah les T-shirts de groupes, un bon moyen de repérer les bons et aussi les mauvais goûts. Indispensables lors de concerts, ils servent à montrer que vous êtes dans le délire de gros cheveulus. Attention cependant à vêtir le t-shirt approprié. N'allez pas foutre un t-shirt de Phil Collins dans un concert de Cannibal Corpse par exemple, ça ferait tâche. Plus le t-shirt a de la gueule, genre le nom du groupe en gros avec un dessin assez caca ou gore, plus l'effet escompté sera grand. Bon, on vous prendra pour un psychopathe aussi mais s'pas grave. Z'êtes un rebel de la société ou quoi ? Ca marche aussi avec les sweats à capuches, ou les « hoodies », si vous ne supportez pas la VF. Le pantalon peut soit être un gros baggy, soit un jean normal. Le baggy c'est bien, ça nous donne l'impression d'avoir chié dans son froc, et puis ça donne une allure de skateur. Ouais une allure de skateur ça en jette, ça fait craquer les fillettes. Alors note à propos des slims : une bande de jeunes sans inventivité (pas de noms, pas de polémiques) s'est amusée à reprendre le concept, avec les chaussures qui allaient bien, et au final c'est devenu la risée des cours de récré (risée de partout en fait). Fort heureusement, ces jeunes sont en voie de disparition... Donc les slims sont acceptés. Ils ont été la norme chez nous, métalleux, et ils le sont toujours, mais gaffe à ne pas avoir des chaussures de tecktonik. Ca existe plus mais on ne sait jamais, c'est comme les maladies, ça peut resurgir à tout moment ces saloperies. La veste en cuir est aussi un bon élément. A éviter en festival d'été, parce qu'il fait chaud et ça pue après. Un perfecto, bien que très cher, c'est la grande - 62 -
PORTNAWAK classe, et vous pourrez draguer Henriette au concert de Moskito Profanator. Autre élément réservé aux concerts mais qui fait con dans la vraie vie (IRL pour les gens qui comprennent que dalle) : les patchs de groupes cousus dessus. Ca en jette parce que ça fait de vous un die hard, mais sorti du contexte, ça fait gros no life asocial. A mettre obligatoirement si vous portez un pantalon un peu serré avec des baskets qui remontent, sous peine de passer pour un tecktonik (si vous avez les cheveux longs, vous êtes immunisé). Un combo qui tue, mais à éviter l'été aussi, (chaleur, fest, bière, toussah) : le perfecto avec la veste en jean par dessus sans manches, patchées de partout. EPIC WIN over 9000. Non seulement vous avez la classe avec vos patchs, vous passez pour le Bernard Pivot du métal, mais en plus vous êtes au top de la mode (enfin mode de métalleux, ça vole pas haut), vous êtes trop saiks, vous faites mouiller les femmes et la bière ! Third : les accessoires ! Bien que le métalleux est un true rebelz qui rejette toute société de consommation, il ne rechigne pas à acheter plein d'accessoires débiles, mais tellement indispensables ! Exemple : les bracelets cloutés ! Indispensables pour montrer à tout le monde que vous êtes un agent envoyé par le diable du 7e cercle des enfers. Et de préférence, prenez plein d'accessoires à clous : sur les sacs, un collier, PIERCINGS ET TATOUAGES Ca aussi ça fait djeunz rebel qui a la classe : le duo piercing/tatouage. En concert, bon nombre de gens le sont. Parfois uniquement piercé, parfois uniquement tatoué, parfois les deux, vous en trouverez de toutes les couleurs (surtout les tatouages). Alors même problème que pour les patchs mais en pire. Car il y a ce fameux fait « je suis bourré à vomir partout, et sur un coup de tête, parce que j'en ai rien à foutre de la vie tellement je suis nihiliste (et en plus j'ai du vocabulaire t'as vu), eh bah je vais me faire tatouer un truc très moche ». Boire de la bière c'est bien, mais comme sur la route : conduire ou choisir, il faut boire. Euh non pardon... Boire ou conduire, faut choisir. Bah là c'est pareil. Enfin bon, si vous êtes sûr de votre coup et qu'au final c'est un bon tatouage, ok ^^ Par contre évitez les tatouages avec plein de couleurs, ça fait gay. Un peu ne fait pas de mal, mais pas trop. voire sur votre perfecto, les lunettes, les cheveux... tout est bon à mettre des pics ! (Non des trucs pointus.) Tu es anticonformiste ? Tu veux pas faire comme les autres ? Alors dégueulasse ton sac de plein de patchs. Patchs de groupes, patchs avec textes de rebelles dessus, tout est bon pour saccager son sac, et le rendre unique. (Voir encadré.) Restent aussi les tatouages et piercings, c'est encore plus anticonformiste et ça plaît beaucoup ! (Voir aussi l'encadré.) ARTICLE INVITÉ Pour finir, élément indispensable : le MP3 et le casque ! Pour montrer que t'es accro et que t'es fan de Genital Vomitor, lemp3 sur toi tu dois avoir, et un gros casque pour bien profiter de la musique, et pour en faire profiter les autres accessoirement... Plus le casque est gros, mieux ça passe (comme l'adage) Et voilà, tu as été tuné ! Tu es maintenant un parfait métalleux, prêt à aller en concert, boire des bières en fest, faire des cornes avec tes mains un peu partout et faire un max de bruit ! Avec un peu de chance, tu auras la motiv'pour monter un groupe et rendre sourde la terre entière. Draxx - 63 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :