42 n°4 mai 2009
42 n°4 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 17,5 Mo

  • Dans ce numéro : à la recherche du magazine perdu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
IRL La danse contemporaine Ouwi vazy ondoule ton corps ! LES MYSTÈRES DE L’IRL Bonjour petit geek. Oui tu dois te dire au fond de toi, dans ton moi profond que cette phrase d’introduction est un peu courte. Certes. Mais point trop n’en faut et d’ailleurs comme le disait tout le temps Passe Partout «... ». Merci Passe Partout. Bref, maintenant que je viens d’étaler ma culture de la France, je vais t’aider toi, oui toi, ah non pas toi, l’autre làbas, à sortir de chez toi ! Non, n’aie pas peur ! Reviens (j’ai les mêmes à la maison) ! Oui, de toute façon tu ne risques pas d’aller bien loin avec ton ordinateur sous le bras. Il arrive parfois que nous soyons contraints et forcés de sortir (si je t’assure, c’est comme la mort ou les sites pour adultes dans ton historique, ça arrive d’on ne sait où et on ne sait comment, mais ça arrive), c’est pourquoi, pour éviter de s’immerger d’un coup et de risquer une crise cardiaque, une rupture d’anévrisme ou pire une panne de borne Wi-fi, il faut sortir étape par étape. Mais comment faire, vas-tu me demander ? Eh bien c’est là que commence ton initiation ! Premièrement pour sortir il te faut une raison, sinon tu risques de te perdre et de finir dévoré par des rats, des pigeons, ou pire, des enfants. C’est pourquoi je te propose une activité où il va falloir que tu bouges, sur tes pieds par exemple, mais nous allons voir dans les exemples suivant que finalement non, pas forcément sur tes pieds… Tu ne sais rien faire ? Tu ne sais même pas esquisser de vulgaires pas de danse ? Qu’à cela ne tienne, voilà la solution : Il faut te trémousser dans tout les sens comme si tu étais soudain pris d’une crise aiguë de « I GAT TEH FLAG ! ! I GAT TEH FLAG !!! 1 ! ». La seule chose qui change c’est que vous serez plusieurs (oui dans la même pièce, oui je sais c’est sale mais que veux-tu les gens de la vraie vie sont dégoûtants je n’y peux rien) et en plus des gens seront venus payer exprès pour voir ça (oui je ne l’avais pas mentionné avant mais il va falloir que des gens posent le regard sur toi, oui je sais c’est sale aussi). Je sens ton regard inquiet et perplexe. Je te comprends, mais n’aie pas d’inquiétude, il faut savoir que la principale règle de la danse contemporaine, c’est que c’est conceptuel, et que donc ceux qui ne comprennent pas le concept ne sont vraiment que des sales hérétiques païens violeurs de grand-mères unijambistes qu’il faudrait brûler en leur lançant des petits bouts de scotch trempés dans de la grenadine (oui, tu dois rester conceptuel jusque dans tes techniques de torture) ! Une fois cette unique règle acquise, tu vas pouvoir commencer à t’amuser, car oui, avant tout tu dois t’amuser, en jouant par exemple à un deux trois soleil : Non non, pas l’hôpital psychiatrique, mais la danse contemporaine ! ! Tu vas voir c’est très simple. Dis-toi d’abord une chose, c’est qu’en danse contemporaine, même si tu as l’air con tu t’en tamponnes (reine). - 38 -
IRL Ou encore aux Power rangers : Et tu vas voir ici que les contacts sociaux peuvent également servir à quelque chose (pour une fois) comme par exemple fusionner et devenir plus fort : « Coucou les choupinous, bon alors je veux que vous ressentiez l’émotion bilatérale de la puissance monochromatique de la musique, que vous exprimiez vos sentiments de frustration mononucléaire, de rage du nerd, qu’on sente dans vos gestes la puissance psalmodique des spasmes trapézoïdaux qui embaument dans l’allégresse les analyses urinaires d’un koala albinos qui a vendu ses huit enfants pour se payer des michokos. » Vous n’avez rien compris ? C’est tout à fait normal, quand on est un artiste conceptuel, on est conceptuel jusqu’au bout, même dans les mots qu’on utilise. Mais passons et attaquonsnous à la partie gestuelle, et on est pas des casuals nous, on est des hard gamers, on met direct le niveau « divin » parce que ça rigole pas ici ! Mais non qu’est-ce que tu fais, là ? Tu… tu ne serais pas en train de suivre le rythme de la musique, là ? NE MENS PAS JE TE VOIS TRÈS BIEN ! ! Mais ça va pas dedans ta tête ? C’est le fait de jouer aux jeux vidéo qui t’a rendu perdu dans ton mind ? En danse contemporaine on ne suit jamais le rythme ! ! LES MYSTÈRES DE L’IRL C’est conceptuel. Bon maintenant que tu connais les rudiments, il est temps de piapiapiater dans ton corps, c’est la partie rigolote. Si tu ne te drogues pas, tu peux toujours prendre un fix, ça sera plus simple. Sinon, bah tant pis. Là il faut absolument écouter les instructions du metteur en scène et du chorégraphe, qui tiendront un discours du genre : Comment ça tu as l’air ridicule ? Mais pas du tout, rappelle-toi de la RÈGLE : si les gens se moquent ou ne comprennent pas, c’est que ce sont des barbares béotiens incultivés qui mériteraient de se faire arracher la glotte avec du scotch double face. Maintenant que tu as bien répété dans ta salle de bains devant ta glace tes mouvements de jambes nets et aléatoires, il est temps de monter sur scène devant les gens, n’aie pas peur et respire, rappelle-toi la RÈGLE et fonce la tête la première Et c’est là que tu te rendras compte que dans la vie conceptuelle, plus tu fais n’importe quoi, plus cela plaît aux gens (oui comme en 4e avec ton prof d’art plastique), en voilà une super règle que tu pourras maintenant appliquer partout et pour tout dans la vie IRL parce que tu es un artiste maintenant ! Voilà c’était le premier tutoriel d’expérience IRL, la prochaine fois nous aborderons les relations intra-utérine entre un globule blanc et un protozoaire. Grosses bises mouillées. Zedig - 39 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :