42 n°4 mai 2009
42 n°4 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 17,5 Mo

  • Dans ce numéro : à la recherche du magazine perdu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
CINEMA LES TOPS C’EST TOP Mââârde, c'est quoi ce maquillage tellement pourrave que même pour un sous-épisode de Buffy personne n'en aurait voulu ? ! C'est pas croyable d'être autant à côté de la plaque, c'est pourtant pas compliqué à faire un Piccolo : deux oreilles d'elfe, deux antennes d'escargot, un pot de peinture verte, et en avant l'aventure !!! Heureusement que quelques éléments de son background ont été sauvés du naufrage pour qu'on puisse le reconnaître. Ainsi, dans le film, Piccolo est bien un Namek (même si au final tout le monde s'en fout), il est méchant *grr, je fronce les sourcils ! ! Ah mais non, c'est vrai, je peux pas sinon mon maquillage va se décoller*, il peut produire des monstres à partir de son sang (normalement c'est à partir de son corps mais ne chipotons pas) et il est presque vert ! "Mais non voyons, il est gris ! " Chut, laisse-moi y croire, on n’aura qu'a dire que c'est à cause du manque de luminosité, ça sera notre petit secret T_T Détail amusant, en guise de sous-fifre Piccolo est constamment suivi par une asiatique, muette et inutile, qui pique cinq de ses dix minutes de présence à l'écran (sans rire, j'ai calculé, Piccolo est présent à l'écran un maximum de huit minutes, c’est pas plus mal remarquez...) alors qu'elle n'existe absolument pas dans le manga ! Si quelqu'un sait d'où elle sort qu'il m'envoie un mail, je suis curieux. Hum, en fait rectification, je préfère ne pas savoir. N°3 - Il y a Bulma TOI AUSSI JOUE A DEVINER A QUEL SINGE-GAROU CELUI DE DRAGONBALL : EVOLUTION RESSEMBLE LE PLUS (IN- DICE : CE N’EST PAS A CELUI DE GAUCHE) DB : EVOLUTION MICKAEL JACKSON (THRILLER) DRAGONBALL Z Bulma est l’un des rares personnages du film chez lequel on sent une vague envie de bien faire de la part du réalisateur. Je sais, au vu des images c'est loin d'être flagrant et pourtant, pris d'une audace incroyable, ils ont pensé à ajouter une mèche bleue à la chevelure brune de l'actrice (qui en temps normal est blonde, dur de suivre). "Mais mais mais ! Mais c'est nul ! ! 1 La Bulma originale a la tignasse totalement schtroumpfesque normalement ! Pas juste une mèche pourrie ! ! " C'est vrai, mais ça reste un premier pas dans la bonne direction alors ne jouons pas trop les rabat-joies. En plus de ça son "background" est un quasi sans-faute à condition d'avoir un skill tolérance +12. Comme dans le manga c'est une mécanicienne de génie, elle est la fille du PDG de Capsules Corps et elle se déplace très souvent en moto, détecteur à la main à la recherche des boules de cristal ! Incroyable. Petit point négatif dans cet océan de respect (ah ah), elle renomme son détecteur "Dragonradar" alors que dans la série cet appareil n'a jamais eu de nom. Déjà que DBZ:E pervertit son matériau de base voilà que maintenant il y ajoute des greffons mutants ! C'est pas très très gentil ça monsieur ! Enfin, je suppose que ce nom pourrave marketing n'a d'autre but que de faire vendre du produit dérivé made in petits chinois dans des caves, dans ce cas c'est une réussite... N°2 - Il y a des capsules ECOUTE PETIT, FUIS ! FUIS TANT QUE TU LE PEUX EN- CORE ! MOI J’AI DEJA UNE CARRIERE, JE M’EN REMET- TRAI, MAIS TOI SI TU INSISTES CA SERA ANPE DIRECT ! La technologie des capsules, inventée par le papounet de Bulma, permet de stocker dans une sorte de tout petit tube de très gros objets (motos, voitures, sayxe de Jenrathy...) afin de pouvoir les transporter plus facilement. En plus de résoudre le fameux mystère du "boudiou, comment n'importe quel soldat lambda de FPS fait-il pour stocker trois M16 et douze lance-roquettes dans ses poches" et d'être à l'origine de nombreuses morts atroces "oups, j'ai confondu avec un suppositoire, désolé", cet aspect de l'univers DragonBall est l’un des rares à être à peu près bien adapté dans le film, du moins si on supporte les effets spéciaux "Transformer du pauvre" qui remplacent l'habituelle apparition "fumée de dessinateur feignasse" du manga. Remarquez, en être réduit à piquer les idées de Mickael Bay (qu'il a lui-même gaulées à d'autres) pour faire quelque chose de vaguement sympa, c'est quand même moche... - 32 -
CINEMA N°1 - Il y a les Dragonball Le symbole même de la série est, fort heureusement, l'élément le plus respecté dans le film. Les boules ont ainsi la bonne forme (je suis sûr que sans le savoir on est passés à deux doigts de boules carrées), elles ont la bonne couleur avec même les petites étoiles en leur centre et, très important, il y en a le bon nombre (7) !!! 1 Ouf, pendant un moment j'ai eu peur qu'ils veuillent la jouer concept, j'imaginais déjà la scène : Scénariste (Ben Ramsey) : Eh, eh, écoutez-moi ! ! Je viens d'avoir une super idée en faisant caca ce matin ! Et si on mettait juste deux boules de cristal ! ! ? ? Ca ferait comme une sorte de métaphore symbolisant la virilité des héros du film ! ! Réalisateur (James Wong) : Aw putaing, trop puissant, on a bien fait de t'acheter 200kg de cocaïne, ça a coûté cher mais le résultat est là, j'adhère totalement ! Brisé dans son élan créatif, le scénariste a heureusement pu se venger en faisant en sorte que les boules de cristal donnent des visions nanardes de l'avenir à Sangoku. Visions qui ne servent d'ailleurs strictement à rien à part peut-être pouvoir mettre un filtre violet moche sur les images et claquer le restant de budget déjà en parti fumée par le scénariste. Ca aurait quand même été dommage d'avoir tout bon de bout en bout sur un élément de l'univers DragonBall... Conclusionnage LE JEU DES 7 ERREURS Alors comme ça tu te sens capable de reconnaître quel héros de DragonBall chaque acteur du film Evolution incarne ? Prouve-le en reliant la photo de chaque membre du casting à son personnage, fais attention, c’est vachement balaise : A 1 B 2 C 3 LES TOPS C’EST TOP Vous l'aurez compris, même en pressant Dragonball Evolution très très fort avec mes petits bras musclés et en faisant preuve de plus de tolérance que mère Theresa qui aurait fumé quatre joints, il ne reste quasiment plus rien du manga d'origine dans ce film de mayrde ! Finalement, au vu de sa nullité crasse c'est peut-être pas plus mal... En tout cas j'attends avec impatience la suite déjà annoncée, avec un peu de chance on y verra Freezer être incarné par un vrai réfrigérateur et peut-être même qu'Indiana Jones rentrera dedans, ça serait grandiose ! D 4 CerberusXt DES OUBLIS ? Les lecteurs les plus attentifs auront sans doute remarqué que Yamcha manque à l'appel. Rassurez-vous, ce n'est pas un oubli, c'est juste qu'il ne reste tellement rien du personnage original dans le film qu'il n'avait pas sa place dans un top tentant (péniblement) de trouver des points communs avec le manga. E 5 Franchement, coller un Yamcha blond décoloré et dragueur en lieu et place du Yamcha brun et incapable de parler aux filles sans faire un blocage que tout les fans connaissent, si c'est pas un beau crachat sur la tronche du public je ne m’y connais pas (je suis champion international du saut en longueur de crachat) ! E-3 : Chi-Chi D-2 : Bulma C-1 : Goku B-5 : Yamcha A-4 : Tortue génial Réponses : - 33 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :