42 n°3 avril 2009
42 n°3 avril 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de avril 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 78

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : guide du savoir vivre geekien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
BD/COMICS LE SUPER HEROS EN MOUSSE DE BAOBAB DU MOIS Viennent ensuite les bottes, car oui, c’est important ! Alors on peut soit ne pas en avoir du tout (genre personnage de merde maxi cheap pieds nus) soit en avoir des bien moisies comme nous le prouve l’étendard vivant Cap’tain America (paix à son âme) Notez l’ourlet du plus bel effet (pas large du tout, ça doit être hyper pratique dans la flotte ça !) qui annonce bien la couleur (encore rouge, la couleur, d’ailleurs). Mais un bon héros de merde se doit de tripoter… une arme (bande de pervers). Ici, deux cas de figure, soit on prend une direction très « manga » avec des épées/haches/etc de 4 mètres (pour des personnages de 1m20, évidemment), soit on est plus américain avec des gros objets, encombrants, inutiles et débiles. Dans le genre truc débile, Psychoman en impose avec son espèce de poste radio à la main : Nouvelle fournée de persos nazes : StillMan & Gibbon ! 5 - Les adversaires, Magnéto ou le Kangourou ? (learnthe difference toussa…) Un personnage de merde ne peut PAS se battre contre des persos qui ont la classe. Exit donc les méchants comme Magneto, Apocalyspe, Thanos, Sinistre ou Onslaught. Le personnage ne peut également pas se friter avec un gentil qui avoine sévère style Iron Man, Wolverine, MoonKnight, Thor ou Daredevil et sera donc contraint d’affronter des « gentils de merde » comme Spider Girl (sic), Ka-Zar ou Hawk Eye voire Hercule. Il est également fondamental que le personnage créé se prenne soit de méchantes branlées soit qu’il sorte en lambeaux de ses combats (cf Pégase dans les Chevaliers du Zodiaque) ou encore qu’il se fasse sauver à chaque fois par un autre héros parce qu’il se fait dérouiller trop sévère (cf Andromède dans la série). *sigh*), car il a trop la loose mais, comme le dit le dicton « mieux vaut avoir un truc pourrave que ne rien avoir » (ou un truc du genre). Bref, avoir un repaire au milieu des égouts ou opérer de la cave d’un rade miteux, voire une base secrète sous le jardin de Mémé, c’est quand même super distingué. Imaginez le meeting avec vos autres collègues en slip afin de fomenter un plan Über-evi- Le fait de TOUJOURS affronter des personnages minables/de seconde zone est une sorte d’état d’esprit, un petit peu comme être footballeur professionnel en Belgique, on doit accepter la médiocrité et l’embrasser parce que de toute façon, on fera pas mieux, et ce, quoi qu’il arrive. Vous noterez qu’il n’a que trois choix (peur/doute/haine), ce qui ne l’aidera pas pour augmenter ses conquêtes sayssouelles et je pense pas que ça aura un effet bœuf s’il doit se taper dessus avec un Hulk par exemple (surtout s’il se trompe de bouton et le fout sur « hate » T_T). 6 - Le repaire : "L’Ergot-Cave", un nom qui dézingue du Ponayz à dos rouge unijambiste Libyen Bien sûr, ton personnage peut ne pas avoir de repaire (voire de moyen de locomotion spécifique, ça arrive même aux meilleurs : - 44 -
BD/COMICS lesque pour bouffer gratos chez Flonch en étant cachés chez grand-mère (grâce à une audacieuse – et pas du tout obvious – trappe qui mène au cellier) ou au fin fond d’un égout pas crade du tout qui encense les narines, ça envoie violemment du pâté de loutre, faut avouer. Ton personnage pourrave est créé, bravo petit geek. Maintenant, tips ultime, si tu dessines comme une quiche, fais-toi dessiner ton personnage par un dessinateur professionnel complètement à chier ! Ils sont trois à cartonner depuis quelques années déjà : Steven Skroce (stevenskroce@blackwulfisawesome.com), Sal Buscema (salbuscema@ialmostkilledspiderman.com) et Rob Liefeld (robliefeld@icantdraw.com). Ils sont probablement assez dispos, ils doivent être au chomdu vue la qualité de leur travail. Voilà, à présent, tu n’as plus d’excuses, toi aussi tu maîtrises tous les arcanes de la création d’un personnage de merde. (D’ailleurs si tu es assez maso/timbré/etc pour essayer de créer un personnage de merde, envoie-le nous sur le forum http://www.nioutaik.fr/daultimatewebzine/ou par courrier à 42lemag@gmail.com et que même je noterai ton personnage dans une objectivité que tu devines totale.) Dès à présent le monde t’appartient petit geek, tu vas pouvoir leur montrer à tous ces Stan Lee, Alex Ross, Garth Ennis et Frank Miller que c’est tous des brèles et que t’es largement meilleur que ces gros nazes réunis. (Bon avec ce guide, je peux pas promettre que tu seras capable de créer un personnage plus pourri que Black Wulf, mais on sait jamais…) Polo ROB LIEFELD, BEST-OF Petit florilège pour remonter le moral de tous les artistes amateurs, oui, ce mec est payé pour massacrer des dessins : LE SUPER HEROS EN MOUSSE DE BAOBAB DU MOIS - 45 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :