42 n°3 avril 2009
42 n°3 avril 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de avril 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 78

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : guide du savoir vivre geekien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
CINEMA LE FILM DÉMONTÉ DU MOIS guettes magiques ? Alors même qu'on leur a annoncé des règles interdisant de le faire en public ? Ron et Harry ne se pervertiraient-ils donc pas l'esprit d'une manière que la morale et la bienséance m'oblige à indiquer ici ? Même si on peut les comprendre vu comme Hermione est tête à claques, ça n'explique pas tout ! Sans parler de ce bon gros pervers de Dumbledore. Quel modèle pour l'éducation là encore. On voit très bien qu'il adore faire venir le jeune Harry dans son bureau, sans avoir le moindre témoin, pour lui faire une "faveur". Cet homme est une honte, pire qu'un pédobear gay. Et dire que l'on ose mettre des livres montrant de telles horreurs dans les mains de pauvres mains innocentes. J'en suis encore tout tourneboulé. Je suis donc forcément obligé de penser que montrer les ébats d'Harry et sa baguette magique sur grand écran devraient être réservés aux cinémas pornographiques. Doit-on rappeler que le fait d'être homosexuel est une abomination de la nature, comme le fait d'être nain, noir, une femme, bossu, zoophile, handicapé... Le phénomène du "Comme par hasard" En plus cette œuvre, ou plutôt ce déchet cinématographique et littéraire, est remplie d'invraisemblances et de raccourcis douteux, comme de par hasard. Je suis le héros donc comme par hasard je suis le seul gamin dans une école de 500 personnes à qui il arrive des choses extraordinaires. Et puis hop, dès que je suis sur le point d'être en fâcheuse situation il y a toujours quelque chose ou quelqu'un qui peut rattraper mes bêtises. En fait je suis un sale chouchou. DANIEL RADCLIFFE (HARRY POTTER) AIME BEAUCOUP LES PONAYZ Car oui, disons-le tout de go ! Harry Potter tente de détourner nos fiers écoliers de leurs cahiers en spirale petits carreaux, sautez une ligne, écrivez en stylo vert à trois carreaux de la marge, en leur faisant croire qu'on peut faire tout et n'importe quoi puisque ça n'a pas de conséquences. J'ai l'autre jour surpris mes enfants Napoléon-Raoul et Lucette- Renaulte-Clito à faire du trafic de hachis afin de parfaire leur fins de mois. Je sais bien que ce n'est que de la viande et des pommes de terre, mais cette diablerie de film tente de les pervertir en leur faisant aimer l'argent ! En plus c'est joué par un acteur qui aime se montrer nu Je suis encore une fois tombé de haut en apprenant que Daniel Radcliffe, le tête à claques de service interprétant ce héros niais et malfaisant, s'apprêtait à se mettre nu pour les besoins d'une pièce de théâtre ! Là encore, quel bel exemple ! A ce rythme là, ne nous étonnons plus de voir des gens nus pour les pubs pour les gels douche et rétablissons le port du monokini sur les plages en été ! Perversion ! Honte ! Suppôt de l'enfer ! Car, il faut bien l'avouer, si seulement ce freluquet ressemblait à Monseigneur Jean XLII ou avait le physique du Pape Marcel Raciste XII, pourquoi pas, le très saint Prépuce et les saintes Bourses pouvant servir d'exemple à une génération n'ayant plus aucun repère, mais non, voir un gringalet aimant tripoter sa baguette se mettre nu s'en est trop. Ce film est tout juste bon à satisfaire les nudistes en manque de jeune chair fraîche, et ce n'est pas mes enfants qui iront voir ces horreurs ! C'est écrit par une gamine attardée Et puis franchement, vous n'en avez pas marre qu'on nous bassine avec des histoires magiciens très gentils qui gagnent à la fin ? Vous n'en avez pas marre de ces personnages de faux Gavroche qui ont tellement le postérieur bordé de nouilles qu'ils connaissent gloire, fortune et filles faciles juste en ayant la chance d'avoir des parents morts mais super balèzes ? C'est franchement faire l'apologie des nantis et donner plus de force à l'inné qu'à l'acquis. Et quel modèle pour la lutte des classes ! - 26 -
CINEMA Et il faut dire également que les aventures de Harry sont hautement passionnantes, entre le mystère du fantôme des toilettes, le professeur mystérieux de l'année, le match de pseudo handball pour magiciens, on a l'impression de voir Beverly Hills version 8-16 ans avec de la magie. Déjà qu'on a eu du mal à se débarrasser des productions AB, c'est pas pour se retrouver avec ce genre de bêtises à la place ! Ça suxxe, mais pas autant que Mr Egg Il faut bien le dire, Harry Potter ce n'est pas original et puis ça arrive à être moins trépidant qu'une messe en latin animée par le prêtre Ed Xtremiste. Il faut dire que les aventures totalement formatées de ce petit diable semblent redondantes d'année en année. Le seul avantage que j'y vois est que notre chère jeunesse risque de se lasser et de passer à autre chose de plus constructif. Ça sera au moins ça de gagné pour la morale et pour l'assainissement de leur esprit. Franchement ça ressemble à une méchante resucée de ces contes pour enfant qu'on me lisait quand j'étais petit. Sauf qu'à la place du héros intrépide, on nous colle un timide fadasse, un roux inutile et une gamine insupportable. Et quand ce ne sont pas les héros qui suxxent, on nous sort des licornes, des dragons ou autres personnages du folklore pour combler un vide abyssal. Plus ça va, plus je crois que mon scénario intitulé ninja zombie robot extreminator est quand même vachement mieux. En plus il y'a des elfes dedans. Le merchandising odieux Et puis franchement, il faut bien le dire, ce qui est le plus horripilant avec Harry Potter c'est tout le merchandising bien naze qu'on essaie de nous fourguer ailleurs. Ça commence déjà par des jeux vidéo moisis. Mais ça quelque part on a l'habitude, les adaptations de films en jeux sont toujours codées par des ouzbeks aveugles cherchant à atteindre un niveau de conscience supérieur via la juxtaposition d'éléments nuls, ou moches ou les deux. Non, les jeux vidéo Harry Potter ne sont clairement pas le plus choquant. Ce qui l'est en revanche c'est l'apparition systématique de ce satané magicien sur mon paquet de corn flakes, sur les cartables des mioches, en affiches géantes sur les abribus, en déco de mon menu happy meal, en pub sur les sites que je visite et même dans les déguisements des gosses pour mardi gras. Je hais les petits magiciens bruns. Et j'en ai marre d'en bouffer à toutes les sauces à chaque fois qu'un nouveau film sort. Alors vivement qu'il meure, qu'on en parle plus. Si après tous ces arguments vous pensez encore aller voir le prochain opus pour lequel on commence déjà à nous bombarder de bandes-annonces, je pense que vous devez être un hérétique, un esprit faible sensible à la publicité, ou un de ces enfants insupportables ennuyant leurs pauvres parents ayant déjà du mal à joindre les deux bouts pour les emmener au cinéma. Saletés de mioches. Feraient mieux d'aller à l'église ou chez les scouts ultra cathos. Haaa ça leur ferait du bien d'aller faire du feu avec des cailloux en bermuda en plein hiver, mais non, ça veut jouer à sa Playstation, manger des chips et pas faire ses devoirs, m'en fous j'te foutrais tout ça à la mine, et en plus j'te leur f'rais faire des chaussures Nike à deux euros, ça leur apprendrait, déjà qu'il n'y a plus de saisons et qu'en plus avec le passage à l'euro on s'en sort plus, en fait ce qu'il nous faudrait c'est une bonne guerre et qu'ils fassent leur service militaire car... Bebealien LE FILM DÉMONTÉ DU MOIS - 27 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :