42 n°3 avril 2009
42 n°3 avril 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de avril 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 78

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : guide du savoir vivre geekien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
JEUX VIDEO AIGRI GAMER jeu pour ajouter de l'intensité dramatique. Vous êtes amnésique Vous avez oublié votre passé Bordel je suis où là ? Et pourquoi je ne porte qu'un slip au milieu de la forêt ? [destin extraordinaire] : En fait vous êtes l'élu d'une prophétie quelconque En fait vous avez hérité de super pouvoirs de fou hérités de vos parents (mais ça ne vous empêchera pas de démarrer lvl 1) qui font de vous la seule personne du monde à pouvoir fumer le super méchant En fait le super méchant est votre père/mère/frère/chien Une combinaison des trois possibilités ci-dessus [menace] : Les forces du mal apparaissent suite à l'invocation d'un sorcier fou, pour détruire le monde Un royaume maléfique envahit le royaume sympathique dans lequel vous vivez, pour détruire le monde (même si on sait pas trop comment) Un vilain surpuissant/une riche corporation d'enfoirés de capitalistes décide d'aspirer tout le mana de votre planète, pour détruire le monde. Un méchant veut détruire le monde, pour détruire le monde Hop, deux trois coups de pic et pic et colegram et à toi l'aventure ! Si tu te sens suffisamment fou (ou inconscient) pour faire un scénario sans le nanardo-pitchgenerator tu dois garder en mémoire trois caractéristiques essentielles à tout scénario de RPG pourri : Le joueur doit être au centre du monde, toute l'histoire, tous les complots doivent tourner autour de ses petites fesses même si au début du jeu il ne s'agit que d'un simple péon. Parce que merde, à 50/70 € le jeu (selon si tu sors ta pigeonnerie sur PC/console), Jeanjean a pas envie de n'être qu'un quidam, ça fait trop réaliste et ça casse le rêve ! Le monde doit forcément être menacé de destruction totale : ça sert à quoi se sauver une princesse alakon quand on peut sauver une planète entière (et donc plein de princesses alakon) ? Pour que le joueur ne soit pas bouleversé dans ses repères forgés par Disney, ton histoire doit être totalement bipolaire et manichéenne, avec uniquement des méchants très méchants "Grr, je veux détruire le monde ! ! - Mais pourquoi ? - Bah parce que je suis méchant ! ! - Ah ok ! " et de gentils très gentils "OMG, je n'ai pas poussé la porte à temps pour laisser une demoiselle entrer, mon honneur est souillé je vais donc me faire hara-kiri puis je me pendrai avec mes tripes pour laver l'affront ! " Attention également, si tu souhaites intégrer un rebondissement à base de "traître dans le rang des gentils" (quelle audace) n'oublie pas de rendre le fourbe parfaitement identifiable dès le début du jeu (regard noir, habits noirs, bouc noir, tama noir...) Bref, maintenir l'illusion d'un monde noir et blanc dans ton jeu est au moins aussi impératif que de continuer à faire croire au Père Noël à ton petit neveu ou à xenu pour les scientologues, sous peine d'effrayer ton public de jeunes jouvenceaux ! Maintenant que la trame générale de ton histoire pourrie est définie il va falloir rentrer un peu plus dans les détails avec la définition de ton : -=Héros et autres PNJs=- Pouvoir customiser son avatar c'est bon pour les chochotes qui aiment jouer à la Barbie, ce que veulent vraiment les joueurs c'est un faire-valoir alors autant leur mâcher le travail ! Le héros de ton jeu sera donc UN guerrier (les filles ne jouent pas aux jeux vidéo c'est bien connu), ultrabodybuildé et blanc parce que la discrimination raciale n'a pas sa place que dans les cabinets de recrutement. Pour les mêmes raisons que les gens achètent des Hummer (indice : ce n'est pas pour leurs capacités de fran- - 18 -
JEUX VIDEO RPG JAPONAIS ? Peut-on vraiment considérer les RPG japonais comme des RPGs ? Un enchaînement de combats stratégiques le long d'une histoire des plus linéaires ça ressemble plus à du hack'n'slash ! Ah si, il y a des feuilles de stats, ouf ça va alors. Je précise avant que les intégristes ne me jettent des caillasses : j'adore les RPG Japonais (enfin pas tous) mais il faudrait arrêter de se voiler la face : il y a autant de notion de jeu de rôle dans un RPG Japonais qu'il y a de grains de riz dans l'estomac d'un Somalien ! chissement) ton héros cliché devra également manier une grosse épée qui défie toutes les lois de la gravitation universelle. La personnalité de ton héros sera au choix : Le jeune niais : Toujours prêt à défendre l'orphelin pour pécho la veuve, ce héros est du genre à avoir une philosophie de vie à deux balles se résumant à "1 jour je deviendré le + gran dé héro lol" et autres "je vais aider tous mes amis, youpi ! ". Indécrottablement stupide, sa trop grande confiance dans le genre humain fait qu'il se mange tous les pièges imaginables le sourire aux lèvres. Heureusement, les pouvoirs de l'amour et de l'amitié lui permettront, malgré sa connniaiserie, de sauver le monde, youpla cotillons c'est la fête, je crois que je vais vomir des roses ! A noter que ce personnage est un grand classique desrpg japs sans inspiration. Le muet : Sûrement le personnage le plus simple à réaliser puisqu'il ne parle pas et en pense tout autant. En fait de héros le pauvre naze subit l'aventure, allant d'un point A à un point B, butant tel ou tel monstre simplement parce qu'un péon le lui a demandé, sans chercher plus loin. Bref, c'est le personnage idéal pour les programmeurs manchots qui détestent l'interactivité, ça tombe plutôt bien ! En plus d'un héros en mousse de bégonia, tout JDR qui se respecte se doit d'intégrer des PNJs ! Comme tu ne vises pas la perfection (ah ah ah l'euphémisme) inutile de trop te fatiguer à créer des dizaines de personnages, deux suffiront FINAL FANTASY NANARDO PITCH Le nanardo-pitch est très utilisé dans le monde du RPG, notamment Japonais, et c'est donc sans surprise que Squaresoft a créé sa propre variante de ce précieux outil pour sa saga culte Final Fantasy. En exclusivité pour 42 le voici : FF-Nanardo-pitch : Dans un univers [80% futuriste - 20% medfan]/[60% futuriste - 40% medfan], [un(e) société]/[un royaume vilain]/[un super méchant] veut exploiter le mana de la planète grâce à sa technologie pour en faire des armes qui se révèleront instables car la magie est indomptable, ce qui menacera de détruire l'univers. Heureusement, le [héros niais (FF10)]/[muet (FF7)]/[insipide (FF8)] va rejoindre un groupe de rebelles qui sauvera le monde. Et sinon il y a des chocobos ! amplement, tu n'auras ensuite qu'à les copypasta à la truelle. En plus cela t'offrira la possibilité lors de ta promo d'affirmer : "le jeu contient plus de 458 pnj, zomg c’est énorme, si je savais compter j’aurais même pas assez de doigts pour tous les dénombrer Oo ». Pour être parfaits tes deux PNJ seront les suivants : Une femme : ultrabonnasse avec des seins tellement énormes qu'un seul pourrait nourrir tout le tiers monde. La puissance mammaire de ce pnj ne doit pas être ignorable alors oublie la burka et fais péter décolletés et habits über moulants, qu'elle soit en armure ou en combinaison spatiale intégrale. De toute façon c'est bien connu, les boobs ne craignent ni les coups ni le vide sidéral (les implants en kevlar font des miracles). AIGRI GAMER Un homme : Lui, il doit juste avoir l’air moche et con car son unique rôle est de ne pas blesser l’amour-propre du joueur, voire de lui servir de faire-valoir. Laisse donc quartier libre à ton graphiste ouzbek (ils coûtent encore moins cher que les petits chinois là-bas vu qu’ils ont même pas besoin d’éclairage dans leur cave) pour bien foirer la modélisation de ce PNJ. En même temps c’est pas comme s’il allait devoir se forcer. Normalement l’alliance héros beau et creux + pnj bonnasses + aucun rival - 19 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :