42 n°28 déc 11/jan 2012
42 n°28 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,9 Mo

  • Dans ce numéro : OSS 117.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
TELEVISION LE TUTORIAL PAR UN NUL POUR LES NULS maladie, il s’agit, quel fabuleux hasard, du patient présenté en intro. Dr House, qui est un grand rebelz dans l’âme, refuse et en profite pour faire une remarque sexiste. Dr Cody, en tant que directrice de l’hôpital se laisse bien entendu rouler dessus sans rien dire, après tout, elle sait que Dr House est indispensable. C’est vrai quoi, il soigne à tout péter une dizaine de personnes issues de toutes les couches sociales par an (aka : cela inclut aussi de sales pauvres), le tout en enfreignant systématiquement la loi et en squattant le matériel de pointe de l’hôpital qui coûte l’équivalent du PIB de tous les pays du Tiers-Monde réunis pour y parvenir, alors franchement, je ne vois pas ce qu’elle pourrait bien lui reprocher ! Bref, de toute façon, aucun argument d’autorité ne fonctionne, même les plus sensés. Pour qu’House accepte le cas, il faut juste que le patient fasse un truc chelou et apparemment extrêmement mystérieux si on y pige quelque chose en charabia technique de médecin. Cela donne généralement une scène dans ce goût-là : Cody & Boobs : House, j’ai un cas pour vous, un homme s’est mis soudainement à vomir du sang par ses poils de narine ! Dr House : Pfuu, naze, c’est sûrement une narinotite aiguë qui fait la chorée de Huntington ou de Kamel Ouali, allez plutôt me faire un sandwich. LEARN THE DIFFERENCE Chorée de Huntington Chorée de Kamel Ouali It could save your life ! Cody & Boobs : Ah mais ce n’est pas tout, avant ça il a eu des spasmes ! Dr House : *regard mystérieux face caméra* Des spasmes ? ! Avec une narinotite aiguë c’est impossible ! Je le prends et vous je vous prendrai plus tard sur le bureau *part en boitant avec classe* Premier diagnostic House et son équipe, qui n’ont toujours pas vu le patient, font alors leur premier diagnostic en utilisant plein de jargon technique de médecin même quand ça sert à rien, juste pour avoir l’air intelligent. Par exemple au lieu de dire "il a chopé la grippe" ils disent "il a contracté un Myxovirus influenzae A", quand quelqu’un va canner au lieu de dire "omagad le type va clamser" ils choisissent "son pronostic vital est engagé" ou bien, à la place de "visage", ils préfèrent généralement "partie têtale". Oui, ça paraît compliqué mais bon, c’est un coup à prendre. Bien sûr, comme c’est chiant pour les profanes et que, de toute façon, House a déjà réponse à tout même si personne ne le croit jamais (voir encart : House a toujours raison), c’est à nouveau l’occasion de montrer la profondeur de ce personnage en le faisant insulter/humilier ses subordonnés et en les poussant à s’engueuler entre eux. Pour le choix des insultes c’est facile, dans le casting tu as une femme, un noir, un australien bôgoss et si tu écris pour les dernières saisons tu as même droit à un petit moche juif pour des combos imparables. Je sens que pour se renouveler, lors des prochaines saisons ils ne vont pas tarder à nous - 42 (42lemag.fr) -
TELEVISION HOUSE A TOUJOURS RAISON Bon, c’est quoi leur problème aux assistants d’House exactement ? Ça va quand même faire pas moins de 178 épisodes qu’ils le voient avoir raison 99.99% des cas mais, malgré tout, ils arrivent encore à s’étonner de ce qu’il fait et s’acharnent à ne pas le croire ? ? Punaise, mais au bout d’un moment si j’étais eux et que je voyais House se mettre à jeter des excréments d’âne sur un patient ou le balancer du troisième étage dans une poubelle, ça m’en toucherait une sans faire bouger l’autre. Je me contenterais de hausser les épaules en marmonnant "problème résolu" et j’irais faire une pause à la machine à café, heureux de n’avoir servi à rien ! ! Alors, soit ils souffrent tous d’une forme rare d’amnésie, soit la série est une sorte de best-of des seuls cas résolus par House et ils passent sous silence les 2500 victimes que ses pratiques dangereuses ont fait ? Punaise, si c’est ça, j’ai hâte de voir la saison "director’s cut". pondre un médecin borgne unijambiste nazi communiste du Québec. Oui, monsieur nez crochu a un truc à dire ? Dr House : Bon, on a un mec qui a une narinotite aiguë et des spasmes. Des idées ! Oui Amistad ? Médecin black : Ça doit être une auto-immune qui a perdu ses clés ou son permis ! Médecin juif moche : Je pense qu’il s’agit tout bêtement d’une allergie au Nutella. En cas d’overdose de noisette, les poils des narines se mettent à saigner, c’est connu. Dr House : Pfuuu, visiblement il n’y a pas que tes ancêtres qui sont morts à Auschwitz, ta cervelle a dû y prendre elle aussi sa douche ! Bon, sortez-vous les doigts, je connais la réponse mais je préfère avoir des faire-valoir idiots autour de moi pour sublimer mon intelligence ! Médecin Black : Je penche pour le sida des oreilles, il faut lui faire un traitement au sulfure d’hydrogène passivé. Médecin Femme : Mais non, c’est forcément la peste bubonique du palais, je propose une ponction lombaire du front ! Dr House : Ça roule, faites donc ça, de toute façon c’est connu, notre premier diagnostic est toujours totalement faux vu qu’il reste 30mn d’épisode alors on risque pas grand-chose à faire des opérations intrusives potentiellement mortelles sur notre patient pour passer le temps. Et c’est ce qu’ils font durant les cinq minutes suivantes. Certains des sbires d’House font également ami ami avec les patients histoire de donner un prétexte pour écouter leur vie larmoyante et générer ainsi une intrigue secondaire. House démolira bien sûr leur jolie petite histoire dès qu’il en aura l’occasion juste parce qu’être un connard cynique ça veut dire avoir une personnalité profonde selon les critères hollywoodiens. Bien sûr, les patients ne leur racontent pas tout, parce que s’ils leur avouaient dès le début de l’épisode qu’il sont allergiques à la fiente de poney ou qu’ils se font régulièrement des rails de pépitos, leurs médecins trouveraient ce qui cloche chez eux et ils seraient soignés dans la minute. Zut, avec tout ça la première page de publicité va arriver, vite vite, il nous faut un symptôme dégueulasse ou très visuel LE TUTORIAL PAR UN NUL POUR LES NULS Médecin femme : N’importe quoi, et pourquoi pas une infection de la glotte pendant qu’on y est ! Non, à mon avis il a un cancer de la cornée qui s’est propagé à la partie nasale de son visage. Dr House : Idée intéressante, tu l’as eue pendant que tu me préparais des sandwichs ou quand tu faisais la vaisselle ? ? Ça ne peut pas être un cancer, je te rappelle qu’il a des spasmes *entoure frénétiquement au marqueur le mot spasmes sur son tableau blanc*. - 43 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :