42 n°28 déc 11/jan 2012
42 n°28 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,9 Mo

  • Dans ce numéro : OSS 117.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
CINEMA DOSSIER DÉCOUVERTE Les fans films Les films de ventilateurs ! À l’époque où n’importe qui peut acheter un appareil photo qui fait également caméra, on voit pulluler les petits films de qualité quasiment professionnelle. Cela permet de voir émerger plein de nouveaux talents mais aussi de sacrées bouzasses qui se regardent le nombril. Mais surtout, 5354 films par jour sur Star Wars sont tournés avec un aspirateur dans le rôle de R2D2 et un pauvre néon en guise de sabre laser, et à peu près autant sur Batman avec un masque et une cape en serviette de bain. C’est beau, c’est du fanfilm. Les fanfilms, des films réalisés tout seul comme un grand, sans les moyens et souvent sans le talent Commençons peut-être par définir la chose : le fanfilm est un donc un film réalisé par un fan d’un univers en particulier, qu’il soit livre, BD, jeu vidéo, série télé, ou série de sculpture en crottes de nez. Le terme implique aussi en général le fait que le film est réalisé par des amateurs et avec des moyens plutôt limités… Mais la définition s’avère de moins en moins juste. Il en existe de tous types (parodiques, ultra fidèles, totalement délirants, joués uniquement par des poneys), de toutes durées (quelques minutes jusqu’à de vrais longs-métrages) et sous toutes les formes (web série, fausse bande annonce, etc…). Et surtout, ils utilisent un copyright que leurs créateurs ne possèdent pas. Sinon ça ne serait pas drôle. Puisqu’il faut toujours parler un peu de l’histoire d’un bousin, le premier fan film connu remonte à 1926, adaptant la série Our Gang. Mais à l’époque, avoir à sa disposition des moyens techniques permettant de créer un petit film n’était vraiment pas facile. L’arrivée des premiers caméscopes VHS a contribué à un essor du fanfilm, mais leur diffusion était alors forcément très limitée… La vraie démocratisation a eu lieu avec - 30 (42lemag.fr) -
CINEMA Le premier fan film de la terre deux progrès technologiques : le pr0n pour tous (euh je veux dire l’arrivée d’Internet avec des débits corrects), et l’apparition de caméscopes numériques à des prix abordables. Et là, même Jean- Maurice du fin fond du Limousin a pu commencer à se prendre pour Stéphane JoueLaMontagne, ce fameux réalisateur barbu hollywoodien. En plus, cette période a plus ou moins coïncidé avec l’annonce puis la sortie de l’épisode 1 de Star Wars. Les fans, impatients puis déçus, ont pu s’en donner à cœur joie pour montrer LEUR vision de l’univers violé par Lucas avant qu’il ne décide de s’attaquer à un autre à base d’homme à chapeau et à fouet. suis payé au remplissage, faut bien que je remplisse…) Les univers les plus utilisés sont sans doute Star Wars et Batman, mais aussi Star Trek (et oui, les amateurs de pyjamas spatiaux sont partout), Docteur Who, Buffy… Il faut dire que tonton George Lucas, avant de devenir sénile, a eu l’excellente idée de permettre gracieusement aux fans d’utiliser le contenu de sa licence tant qu’il n’y avait ni violence exagérée ni grossièreté, et même créé un site, www.theforce.net pour permettre à chacun de poster son travail. Une attitude que tout le monde ne partage pas, MGM tapant systématiquement sur tout fanfilm de James Bond… ou avec le célèbre cas de Damnatus, long métrage adapté de Warhammer 40 000 interdit de diffusion par Games Workshop pour une sombre histoire de propriété intellectuelle liée au droit allemand (l’équipe étant boche). La technologie évoluant, les apprentis réalisateurs se professionnalisant, la qualité commença à monter au point de voir fleurir des projets de ouf guedins malades mentaux. Et cocorico youpi banane, les français sont clairement en train de se démarquer sur le sujet. Pour un excellent Batman Dead End (www.youtube.com/watch ? v=7zn53yhjsDM) ricain permettant à son réalisateur de passer au long-métrage, et que tout fan du Caped Crusader se voit d’avoir vu, on a par exemple le taf du frenchy David Sarrio avec son Daredevil (www.youtube.com/watch ? v=BPaRkYCZZBI), son Hulk (Projet Gamma, non visible sur le web en ce moment) et surtout son Punisher (www.youtube.com/watch ? v=hll2a6swS8). DOSSIER DÉCOUVERTE Le plus connu de tous est sans doute Troops (visible ici : www.youtube.com/watch ? v=Gc5IqD0QibY puisque 42 est un super magazine interactif de l’intraweb 2.0 de la mort, suffit de cliquer sur ce magazine, sauf si vous l’imprimez… où là, forcément, ça marche beaucoup moins bien, tiens d’ailleurs elle est super longue cette parenthèse, et vous connaissez l’histoire de l’oiseau oulaoula, non, alors je raconte : l’oiseau oulaoula est un super petit oiseau, tout mignon, tout bleu avec de superbes ailes et un magnifique plumage, sauf qu’il a un énorme problème, à savoir une énorme paire de coucougnettes, ce qui fait qu’à chaque fois qu’il s’assoit sur une branche il fait oulaoula… oui voila, aucun rapport avec le sujet, mais comme je Piou piou krrrritchi piou ! - 31 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :