42 n°27 novembre 2011
42 n°27 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 91

  • Taille du fichier PDF : 19,0 Mo

  • Dans ce numéro : introduction à la cryptologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
90 91
PORTNAWAK ARTICLE INVITÉ Casper-Goku, l'envoient bronzer sur le Soleil (wait, wat ?). 3ème chance : c'est Goten, Trunks (passepartout staïle), Krilin et C-18 qui s'y collent et qui gagnent (omgwtfbbq !!! one !), c'te loose ! Dans cette série, chaque nouveau boss est plus puissant que le précédent. Broly faisant son apparition entre Freezer et Cell, on peut en conclure que le gros lézard, les 3 Buus et toute la famille GT sont logiquement plus ruthless que lui... Un peu moyen pour un monstre millénaire. Nous nous retrouvons donc avec un moteur de Mosler MT900 Land Shark (google's your friend), dans un habillage de Mitsuoka Orochi Kabuto (idem) mais avec les options d'une Lada et la résistance d'une 2CV. Dans la série "j'arrive, je cartonne et... Je me fais cartonner", seul Piccolo arrive à faire aussi bien (at-il déjà fini un combat ?). GUERRIER MILLENAIRE TAPEZ 1 POUR BROLY, 2 POUR GOKU Au final, on parle plus de lui pour ce qu'il est que pour ce qu'il fait. Il aurait inventé le douchebag s'il n'était pas aussi con (comme quoi, Michel Vengeance et Kenny West ont 1 neurone de plus que lui). CONCLUSION Comment détruire un modèle qui reste considéré par beaucoup comme le big boss ultime ? Contemplez le frêle équilibre entre puissance du méchant et "heroes must win". Non, Broly n'est pas une lopette mais il est juste au mauvais endroit au mauvais moment (et surtout dans la mauvaise série). A l'instar de Kenpachi, Doomsday ou Marshall D Teach, Broly est rabaissé à un rang indigne (putain, Krillin ! Faut pas déconner !) au profit de la morale. Il représente la force brute et implacable d'une catastrophe naturelle, une puissance de destruction innée que la bienséance impose de dépasser grâce à Broly n'apparaissant que dans les OAVs, c'est Goku qui hérite en premier de ce titre lors de la saga Freezer. Dragon Ball n'étant pas censé aller plus loin, la série devait se terminer sur l'affrontement du dernier saïyen contre l'être le plus puissant de la galaxie. C'était sans compter l'appel du flouze (allô ?). La série continuant, les ennemis toujours plus puissants se succèdent (et l'être ultime annihilateur de planète est relégué au rang de chef de gang) et c'est sur cette trame qu'arrive Broly et le débat sur le guerrier millénaire. Selon la légende il s'agirait d'un guerrier n'apparaissant que tous les 1000 ans, dépassant toutes les limites, possédant une très grande force et avide de combats. Les termes "guerrier légendaire" et "super saïyen" sont aussi utilisés à travers les épisodes/mangas, même si Super Saïyen (ou SSJ) n'est devenu qu'une évolution à cause des suites incessantes. Les avis sont partagés sur le légitime détenteur du titre : d'un côté Goku qui dépasse bien toutes les limites : c'est toujours lui qui inaugure les transformations et les autres se contentent de le suivre. De l'autre côté Broly qui est un monstre de puissance de manière entièrement naturelle, sans entraînement, sans but, sans quête (alouette). Choose your path. l'entraide, l'amitié/amour, la persévérance, l’entraînement... (Beurk). Mais sachez que pendant que l'auteur a mal au poignet tellement il s'en branle de sa série (DB Evolution ololol), la vérité historique est rétablie dans le webcomic Multiverse créé par des fans (cf encadré). Sur ces mots je pars me recueillir non pas devant le corps défunt de Broly mais devant son honneur perdu et sa fierté bafouée. Mycomer - 90 (42lemag.fr) -
http://www.youtube.com/watch ? v=DEE2d575_TA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 27 novembre 2011 Page 142 numéro 27 novembre 2011 Page 2-342 numéro 27 novembre 2011 Page 4-542 numéro 27 novembre 2011 Page 6-742 numéro 27 novembre 2011 Page 8-942 numéro 27 novembre 2011 Page 10-1142 numéro 27 novembre 2011 Page 12-1342 numéro 27 novembre 2011 Page 14-1542 numéro 27 novembre 2011 Page 16-1742 numéro 27 novembre 2011 Page 18-1942 numéro 27 novembre 2011 Page 20-2142 numéro 27 novembre 2011 Page 22-2342 numéro 27 novembre 2011 Page 24-2542 numéro 27 novembre 2011 Page 26-2742 numéro 27 novembre 2011 Page 28-2942 numéro 27 novembre 2011 Page 30-3142 numéro 27 novembre 2011 Page 32-3342 numéro 27 novembre 2011 Page 34-3542 numéro 27 novembre 2011 Page 36-3742 numéro 27 novembre 2011 Page 38-3942 numéro 27 novembre 2011 Page 40-4142 numéro 27 novembre 2011 Page 42-4342 numéro 27 novembre 2011 Page 44-4542 numéro 27 novembre 2011 Page 46-4742 numéro 27 novembre 2011 Page 48-4942 numéro 27 novembre 2011 Page 50-5142 numéro 27 novembre 2011 Page 52-5342 numéro 27 novembre 2011 Page 54-5542 numéro 27 novembre 2011 Page 56-5742 numéro 27 novembre 2011 Page 58-5942 numéro 27 novembre 2011 Page 60-6142 numéro 27 novembre 2011 Page 62-6342 numéro 27 novembre 2011 Page 64-6542 numéro 27 novembre 2011 Page 66-6742 numéro 27 novembre 2011 Page 68-6942 numéro 27 novembre 2011 Page 70-7142 numéro 27 novembre 2011 Page 72-7342 numéro 27 novembre 2011 Page 74-7542 numéro 27 novembre 2011 Page 76-7742 numéro 27 novembre 2011 Page 78-7942 numéro 27 novembre 2011 Page 80-8142 numéro 27 novembre 2011 Page 82-8342 numéro 27 novembre 2011 Page 84-8542 numéro 27 novembre 2011 Page 86-8742 numéro 27 novembre 2011 Page 88-8942 numéro 27 novembre 2011 Page 90-9142 numéro 27 novembre 2011 Page 91