42 n°27 novembre 2011
42 n°27 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 91

  • Taille du fichier PDF : 19,0 Mo

  • Dans ce numéro : introduction à la cryptologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
CINEMA SPOILER de ce foutu lac) il fait reredemi tour pleine bourre. Après quelques minutes sans s’être fait becqueter l’arrière train, Bôgoss se détend un peu, quand soudain : une merde noire, "a black shit" comme disent nos amis qui parlent le McDo de la bouche, vont-ils s’en sortir faites au moins semblant de vous intéresser à leur sort quoi ? Whizzzzzzzzzzzzz !!! Je crois que je vais pleurer. Crise de jalousie Rebondissement à la noix Peu après le départ de Bôgoss de la villa, True Love et Faux Nerd voient débouler le Shérif. Ce dernier, lorsqu’il découvre le requin mort sur la plage et qu’il apprend ce qui est arrivé au bras de machin, prend les choses en main et lance une demande d’aide via sa radio. Comme il a également emmené un thermos de soupe avec lui, il en propose à Faux Nerd qui accepte volontiers. Quelques minutes plus tard, Faux Nerd ne tient plus et s’endort. True Love ne fait pas le lien entre cette soudaine fatigue et la soupe, en même temps, rien d’étonnant à cela, il lui a quand même fallu 3 ans de réflexion pour se rendre compte qu’un ex petit ami qui tente de vous noyer quand vous le quittez est un peu un psychopathe. Heureusement, pour faciliter la vie de cette demeurée, le Shérif a laissé sa radio dans la cuisine. Lorsqu’elle passe à côté, elle surprend l’appel radio de Bouseux qui se vante d’avoir buté Rebelz. Les deux neurones anémiques de True Love s’entrechoquent et, enfin, elle comprend : le Shérif est de mèche ! ! True Love reprend connaissance sur le bateau des deux psychopathes. Elle est prisonnière dans une cage anti-requin et Joe le Balafré l’observe, l’air mauvais. Comme elle est particulièrement intelligente, elle lui pose la meilleure question possible à balancer à un ex tellement jaloux qu’il est allé jusqu’à essayer de vous tuer quand vous vous éloigniez de lui : "Ou é fau nerd, lol ? ? ". Joe le Balafré, fumasse, répond "il s’amuse avec le shérif *implied biôtch*" avant de lui reprocher de lui avoir balafré le visage. Bref, il fait sa pleureuse ce qui casse un peu son image de psychopathe. True Love a alors une fulgurance, elle se met à draguer son géolier "Bouhouhouh, je t’ai toujours aimé, la preuve je n’ai pas fait quequette pendant 3 ans ! 3 ANS ! TU IMAGINES ! ! J’EN SUIS AU POINT OU JE SUIS TELLEMENT A CRAN QUE JE FANTASME SUR DES CONCOMBRES ET JE SUIS MEME PRETE A ME TAPER UN NEEEEEEERD §§§§". Joe le Balafré, ému, se rapproche de la cage pour rouler une galoche à True Love. Cette dernière en profite pour lui piquer son flingue qu’elle pointe en couinant : "Ouvre la cage aux oiseaux bataw’". Hélas, un peu comme tout le casting de ce film en mousse, True Love est incapable d’avoir plus d’une bonne idée par 1/2h, c’est pourquoi elle ne pense pas à se plaquer au fond de la cage pour mettre le flingue hors de portée de Joe. Résultat, d’un mouvement vif, il lui reprend l’arme des mains. GG grosse naze, tu as mis en rogne le type qui essaie de te tuer, deux fois ! A cet instant un aboiement retenti. Omagad, le chien est lui aussi sur le bateau. Joe le Balafré, voyant ça, dit à Bouseux de balancer le clébard à la baille. Bouseux renâcle un peu mais, face à l’insistance de Joe, il s’y résout, déclenchant les cris de True Love et l’indifférence du public qui sait que, de toute façon, les chiens au cinéma sont invincibles. D’ailleurs, le public se pose également une question toute simple "Depuis quand ce fraking film d’horreur de mayrde est devenu un remake de l’incroyable voyage !!! 1". Zi Vraiment Débile Evil Plan Pendant ce temps là, Faux Nerd se réveille attaché à une chaise dans une baraque en bois. A sa gauche il y a un trou dans le sol qui donne sur de la flotte dans laquelle nagent plusieurs requins. Oh, petit détail insignifiant, il y également a un jerrican d’essence ouvert tout près de lui, bien en évidence, on ne sait Armée d’un couteau de cuisine, elle tente une approche fufu du vil traitre mais elle est stoppée in-extremis par Joe le Balafré qui s’est téléporté dans la villa sans que personne ne remarque l’approche de son bateau. Il endort True Love avec son pistolet qui s’est transformé en pistolet à fléchettes tranquillisantes par l’opération du saint esprit de la connerie. Nos deux héros sont dans Des acteurs tout en retenue - 36 (42lemag.fr) -
CINEMA Si tu continues à jouer comme un sac je vais prendre ta tête et la maintenir sous l’eau jusqu’à ce que tu meurs ! PIGÉÉÉ ? ? Fais un effort mayrde ! jamais, dès fois que le "héros" ait besoin de tenter une fuite héroïque… Le Shérif, voyant son prisonnier reprendre conscience, commence à raconter sa vie comme le premier méchant nanar venu. Il explique notamment le pourquoi du comment il en est arrivé là "mouhahahaha tu es à ma merci je vais tout te dévoiler mouhahahaha que je suis méchant ! ! " : SHERIF : Oui, tu compreeeeends, les riches qui viennent en vacance ici ils sont super vilains avec moi alors comme je suis aigri j’ai décidé de mettre des requins dans l’eau pour me venger et filmer ça. Mais au fait, tu sais pourquoi je filme ça ? Facile ! Parce que les gens adorent voir des vidéos de requins mangeant des gens ! Il y a une demande énorme pour ça, du coup, en vendant mes vidéos je deviendrais riiiiiiiiiiche !!! Wouhou. FAUX !!! 1 Mauvais choix de mots NEEEERD ! Tu aurais dû dire "vous êtes complètement débile ! ". Franchement, c’est sans doute le plan de super méchant le plus stupide jamais entendu dans un film d’horreur ! Des types se transforment en meurtrier psychopathe juste parce que les vidéos de requin ça a du succès, vraiment ? ? Réveillez vous les mongolos ! Vous croyez que PERSONNE ne va remarquer les disparitions de gens qui viennent au lac ? Un ou deux ça passe mais là on est déjà à 6 qui ont prévenus leurs amis/famille de leur destination ! ! Et puis, vendre les vidéos ? Sérieusement ? "Bonjour monsieur le producteur, j’ai trouvé ces vidéos dans mon jardin, totalement par hasard, ca pourrait vous intéresser", comme si personne n’allait voir que tout se passe au même endroit ni reconnaitre les personnes dans les vidéos ni associer leur disparition avec leur venue au lac Crosby ! ! Punaise ! ! Même un marcassin aveugle, manchot et sous acide pourrait résoudre cette enquête en 2mn chrono et encore, en incluant 1mn de roulage dans la boue (ça aide les marcassins à réfléchir) ! Une fois son blabla d’une stupidité sans nom terminé, le Shérif entaille la jambe de Faux Nerd avec son couteau, ce qui, étrangement, ne le tue pas. Sous la douleur, il s’agite sur sa chaise ce qui fait malencontreusement tomber le Jerrican d’essence qui déverse son contenu sur le sol. Un tel niveau de coïncidence ce n’est plus de la chance mais de la magie… Une fois ceci fait, le Shérif utilise un treuil pour descendre Faux Nerd dans l’eau avant de le remonter in extremis lorsque un requin allait le nom nomer parce que ça serait dommage de le tuer sans lui laisser trouzmille fois le temps de fuir. C’est tout de même le héros du film ! Une fois sur la terre ferme, Faux Nerd entreprend de se libérer en faisant cramer la sangle en plastique qui lui lit les mains avec son briquet, prouvant par la même que les scénaristes ont arrêtés de faire semblant. Pourquoi ? Mais parce que Faux Nerd, qui ne fume pas, fait apparaitre comme ça, par hasard, un briquet dans sa poche quand il en a le plus besoin ! Pire encore, le Shérif, qui doit tout même posséder des menottes en acier vu son métier, a préféré entraver son prisonnier avec des menottes inflammables ! Mais pourquoi ? ? Aucun honneur ! ! Moundir. SPOILER FAUX NERD : Vous êtes complètement malade ! Actor studio : La terreur face à une mort inéluctable - 37 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 27 novembre 2011 Page 142 numéro 27 novembre 2011 Page 2-342 numéro 27 novembre 2011 Page 4-542 numéro 27 novembre 2011 Page 6-742 numéro 27 novembre 2011 Page 8-942 numéro 27 novembre 2011 Page 10-1142 numéro 27 novembre 2011 Page 12-1342 numéro 27 novembre 2011 Page 14-1542 numéro 27 novembre 2011 Page 16-1742 numéro 27 novembre 2011 Page 18-1942 numéro 27 novembre 2011 Page 20-2142 numéro 27 novembre 2011 Page 22-2342 numéro 27 novembre 2011 Page 24-2542 numéro 27 novembre 2011 Page 26-2742 numéro 27 novembre 2011 Page 28-2942 numéro 27 novembre 2011 Page 30-3142 numéro 27 novembre 2011 Page 32-3342 numéro 27 novembre 2011 Page 34-3542 numéro 27 novembre 2011 Page 36-3742 numéro 27 novembre 2011 Page 38-3942 numéro 27 novembre 2011 Page 40-4142 numéro 27 novembre 2011 Page 42-4342 numéro 27 novembre 2011 Page 44-4542 numéro 27 novembre 2011 Page 46-4742 numéro 27 novembre 2011 Page 48-4942 numéro 27 novembre 2011 Page 50-5142 numéro 27 novembre 2011 Page 52-5342 numéro 27 novembre 2011 Page 54-5542 numéro 27 novembre 2011 Page 56-5742 numéro 27 novembre 2011 Page 58-5942 numéro 27 novembre 2011 Page 60-6142 numéro 27 novembre 2011 Page 62-6342 numéro 27 novembre 2011 Page 64-6542 numéro 27 novembre 2011 Page 66-6742 numéro 27 novembre 2011 Page 68-6942 numéro 27 novembre 2011 Page 70-7142 numéro 27 novembre 2011 Page 72-7342 numéro 27 novembre 2011 Page 74-7542 numéro 27 novembre 2011 Page 76-7742 numéro 27 novembre 2011 Page 78-7942 numéro 27 novembre 2011 Page 80-8142 numéro 27 novembre 2011 Page 82-8342 numéro 27 novembre 2011 Page 84-8542 numéro 27 novembre 2011 Page 86-8742 numéro 27 novembre 2011 Page 88-8942 numéro 27 novembre 2011 Page 90-9142 numéro 27 novembre 2011 Page 91