42 n°26 sep/oct 2011
42 n°26 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de sep/oct 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 87

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : les jeux de Tower Defense en flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
IRL PRÉVISIONS s’il leur reste encore un méga problème énergétique à gérer). Certains d’entre vous commencent à se demander si la vraie vie est celle de Destructor, démo 80 spé n00b ou Jean Claude Michu stagiaire comptable à la COGIREP… Finalement, quelque part des seconds mondes matriciels commencent à se développer… Et ce n’est pas tout. Je ne suis pas Madame Irma, sinon je vous ferais payer la lecture de cet article 100 € par mot, mais essayons de faire quelques prédictions, en se basant sur des technologies actuelles biens réelles. Bon ça arrive oui ? On est censés parler du futur. La connexion totale Je pense que c'est un des concepts les plus intéressants. Alors qu'il y a 20 ans, pour être informé il fallait faire 36 15 poneyz, puis quelques années plus tard avoir son tamtam ou son pager, aujourd'hui le moindre de nos appareils électroménagers commence à être connecté. Je pense que dans 10 ans, tout le sera définitivement, comme ça on pourra faire caca sur des toilettes qui permettent de surfer sur Google, prendre sa douche en regardant un replay d'une émission de Maïté ou prendre le soleil avec des lunettes à affichage rétinien (les premiers prototypes existent déjà) permettant de consulter ses mails. Vous pensez que vous êtes envahi, avec votre smartphone, votre Blackberry et consort ? Le pire est encore à venir. Les premières attaques à grande échelle Certains d'entre vous ont sûrement vu Die Hard 4. Malgré le fait qu'il soit naze, il développe une idée intéressante, dans la lignée du point précédent. Si demain tout est connecté, des pirates pourraient très bien prendre le contrôle du réseau électrique, ou bien de celui de la distribution d'eau, ou que sais-je encore... Plus besoin de suivre un entraînement militaire ou de se tirer dessus à coup de K4l4sh pour de vrai. KevinRoxxordu93 pourra mener une guerre "propre" grâce à son PC en plongeant une région entière dans l'obscurité avant d'aller se mater un épisode de la dernière série à la mode. Le cyberterrorisme est un concept branchouille de SF, il pourrait devenir à la mode... L'intrusion d'hologrammes intelligents Les aéroports de Paris viennent de s'y mettre, l'hologramme est clairement la tech next gen qu'il faudra avoir pour ne pas passer pour un attardé du web 3.0 dans ta face. Si pour l'instant les premiers prototypes font un peu tache et donnent l'impression de regarder la télé d'il y a 50 ans, nul doute que si le marché se développe, on se retrouve avec des hologrammes eux aussi interconnectés vous accueillant chaleureusement par votre nom quand vous rentrez dans cet obscur magasin avec madame votre compagne, en lui jurant que non, jamais ô grand jamais, vous n'avez pénétré dans cette boutique qui vend du cuir pour moustachu et qui d'ailleurs fait des supers promos si on a sa carte de membre. Une fois un hologramme connecté au réseau, qui sait ce qu'il pourra afficher ou vous renvoyer comme information... Le développement des IAs On le sait, c'est le vieux marronnier de la SF que de parler d'IAs super top intelligentes qui prennent le contrôle de l'univers. Rassurez-vous, ce n'est pas près d'arriver et vous pouvez reposer ce grille-pain innocent qui ne va pas vous piquer votre personnage de WoW de si tôt. Mais sans tomber dans l'IA à la Skynet, il est sûr qu'on risque de voir arriver rapidement des "robots" surfant de manière automatique, soit pour accueillir des visiteurs sur des sites (comme c'est déjà le cas), soit pour recueillir des informations, soit que sais-je encore. Dans une société se virtualisant de plus en plus, bientôt vous pourrez faire vos courses en discutant avec AcheteDesPoireaux.exe ou réserver votre voyage "Tourisme et Petits Enfants avec Frederic Mitterand" en Thaïlande avec Pedobear- Lol.bat. Trop la classe. Des tentatives plus poussées d’interfaçage avec le cerveau Là aussi, on est déjà à moitié dans la SF. - 70 (42lemag.fr) -
IRL Une légère désocialisation Quelques scientifiques à l'air aussi dément que Doc Brown, sont déjà arrivés à faire télécommander un membre robot à une souris afin de pouvoir faire une opération simple, en lui greffant tout un tas d'électrodes super par sexy en direct sur le cerveau. Pareil, quelques aveugles sont arrivés à "voir", mais avec une définition indigne d'un.bmp d'il y a 20 ans, avec quelques électrodes bien implantées. Si jamais on arrivait à combiner ces deux technologies et à les connecter au réseau, on pourrait bientôt être capable de "voir" le résultat de la recherche "blue waffle" discrètement, l'information étant envoyée à votre cerveau et venant se surimprimer sur ce que vous voyez déjà grâce à vos vrais yeux. Reste que se faire ouvrir le crâne pour se faire implanter des électrodes n'est pas l'opération la plus sympa du monde. Et puis c'est pas pratique pour danser Mais attendons de voir d'ici quelques années... La fin de la vie sociale s'amplifie encore, bon courage pour rester anonyme... A moins d'habiter en Bretagne ou dans le Larzac, vous êtes mal barrés... Le vrai internet 2.0 Internet c'est vachement cool, ça se développe vite, mais c'est une technologie condamnée à crever un jour ou l'autre pour être remplacée par quelque chose de plus puissant. Comme le Minitel, et encore celui-ci est encore maintenu sous respirateur artificiel car il y a encore des malades, euh des gens pour s'en servir. Même si on parle d'Internet 2.0 à partir du moment où le flux d'information est passé de top down à down top ou à un flux horizontal, la vraie révolution n'est pas encore là. Que sera le remplaçant d'internet ? Un équivalent de la matrice ? Il y a peu de chance. Mais une chose est sûre, c'est que ses créateurs auront une grosses pression des gouvernements qui feront tout pour le contrôler au mieux. Si là encore la SF nous présente des mondes où les gens ne parlent plus en direct, restant cloîtrés chez eux, et que c'est pas près d'arriver chez nous car il faut bien qu'on échange nos fluides ou qu'on en ingère à base de houblon tout en matant un nanar entre potes... Il n'en demeure pas moins qu'une interconnexion totale et disponible partout risque de légèrement désocialiser les gens. Plus besoin d'aller faire un tour chez tata moustache, celle qui a une vraie moustache qui pique quand on lui fait la bise et qui nous fait toujours de la bouffe dégueu, il suffira d'aller chatter avec elle. Je rigole, mais si on amplifie un peu le phénomène, et qu'on y injecte une dose de cyberdépendance qui va sûrement continuer à se développer, on risque de découvrir nos premiers gros cas d'asociaux jamais sortis de chez eux en 20 ans. Ça va être fascinant pour les psychiatres et psychologues... Ce ne sont que quelques pistes, mais entre ce que j'écris et ce que sera la toile dans 10 ans, forcément il y aura un grand fossé. Encore une fois, les plus grandes révolutions se font de manière quasi invisible. Et c'est seulement quand on regarde en arrière qu'on se demande : "Mais comment je faisais avant, sans Facebook et sans Internet ? ". Eh bien j'écrivais des courriers et j'avais moins l'air d'un autiste. Au risque de faire mon vieux con réac alors que je passe ma journée devant mon pc... Oh, c'était mieux avant. Et ça ne va pas s'arranger... Bebealien PRÉVISIONS Vous trouvez qu'on peut apprendre vraiment tout sur n'importe qui en surfant sur fessebouc ? Dites-vous que ce n'est encore rien. Vu l'énorme manne publicitaire générée par le site, beaucoup flairent le bon filon. Et vous commencez à être de plus en plus spammé dès que vous faites le moindre achat pour remplir un profil online vous permettant d'avoir trop d'avantages super exclusifs de la mort. A côté de ça, on a eu récemment plusieurs cas de salariés virés car ils avaient eu l'outrecuidance de dire sur le réseau social bleu que leur chef était un petit con. Ça avait beau être vrai, il a été jugé qu'il n'y avait pas lieu de le dire entre une photo de beuverie et un "J'aime" sur une photo de chaton, car c'était du dénigrement. Si le phénomène - 71 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 26 sep/oct 2011 Page 142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 2-342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 4-542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 6-742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 8-942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 10-1142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 12-1342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 14-1542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 16-1742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 18-1942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 20-2142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 22-2342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 24-2542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 26-2742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 28-2942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 30-3142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 32-3342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 34-3542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 36-3742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 38-3942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 40-4142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 42-4342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 44-4542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 46-4742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 48-4942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 50-5142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 52-5342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 54-5542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 56-5742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 58-5942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 60-6142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 62-6342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 64-6542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 66-6742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 68-6942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 70-7142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 72-7342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 74-7542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 76-7742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 78-7942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 80-8142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 82-8342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 84-8542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 86-8742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 87