42 n°26 sep/oct 2011
42 n°26 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de sep/oct 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 87

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : les jeux de Tower Defense en flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
CINEMA SPOILER alors il passe en mode nanar et preeeeeeeeeeend sooooooon teeeeeeeemps. Le fils d’Indi planqué non loin assiste à toute la scène, impuissant. Comme c’est son ami/voiture qui est menacé, il nous sort sa plus belle tête de constipé pour montrer qu’entre deux explosions, il y a quand même des sentiments dans ce film et Mickael Bay appuie le tout avec ses gros sabots, de la musique triste et en collant de ridicules yeux d’émo à Bumblebee. Pour un peu on pourrait presque l’entendre beugler "VOUS ALLEZ CHIALER OUI §§". Au même instant, les deux éléments comiques que tout le monde avait oublié voulaient oublier, on trouvé le moyen d’atterrir (?) sur le gros vaisseau spatial Decepticon qui survole la ville. Une fois à l’intérieur, nos deux débilos commencent à saboter l’appareil qui se met à se désagréger et, oh coïncidence incroyable, les débris qui tombent se vautrent sur la tronche du Decepticon en train de menacer Bumblebee tout en évitant les gentils ! ! Cette diversion permet à Bumblebee de péter la face à tous les Decepticons qui le retienne prisonnier, le tout avec une facilité déconcertante qui prouve qu’il aurait pu le faire au moins depuis 20mn et probablement sauver Einstein dans la manœuvre mais soit, ça va faire plus d’une heure que je n’en ai plus rien à secouer de ces incohérences !!! 1 En tout cas, quand les deux éléments comique du film sont plus efficaces que les héros, c’est clairement un signe qu’il faut changer de carrière. Pendant ce temps là, les meurines organisent la contre offensive et ils ont de la chance puisque, alors que la ville est censée être isolé, on assiste à un repop LES VOIX DANS MA TÊTE ME DISENT DE TUER ! ! massive de troupes, pire que des murlocks croisés lapin ! ! Il en arrive de partout, comme ça sans raison, et on a l’impression que tout le catalogue printemps été de l’armée américaine a répondu présent avec du Navy Seal par-ci, de l’infanterie par-là… Soudain, le chef des meurines à une idée : Chef des meurines : Lé mec, on va monté en ô d’1 imeuble, lol ! au cours de laquelle les meurines grimpent puis descendent puis regrimpent dans des immeubles sans raison tout en défonçant du robot géant avec une facilité déconcertante, à se demander à quoi peuvent bien servir ces handicapés d’Autobots. Détail amusant, cette baston à lieu au pied de la tour sur laquelle est placé le pilier de contrôle, mais personne ne pense à tirer dedans pour ARRETER CE CALVAIRE ! ! 11 Troufion lambda : Pkoi ? Mickael Bay : Comme ça on aura qu’a dire que les meurines ils descendront en base jump FIOOOOOOUUUUM et arrivé en bas ils attaqueront des robots BRA- TATATATATATATA, ça va être AWE- SOME §§ S’ensuit une baston gloubiboulguesque Personne ? Pas tout à fait car c’est ce moment que choisi Camionor pour débarquer après être resté coincé comme un gland pendant 30mn dans des câbles (à croire que le chef des autobots n’est pas choisi au mérite mais parce qu’il est juste un peu moins atteint du bulbe que ses collègues). Après avoir tabassé deux trois robots pour la forme, il tire une roquette dans la tour sur laquelle se trouve le pilier de contrôle ce qui fait disparaitre totalement la planète Decepticon dans un trou noir magique qui épargne la terre !!! ENFIN ! ! Ca parait vachement haut quand même. Sentinel, très énervé que l’on ait cassé son jouet, descend de sa tour pour avoiner le pif de Camionor. Comme c’est un gros vilain qui n’aime pas les bastons fair-play, il demande à tous les vaisseaux Decepticons des environs d’attaquer Camionor. Heureusement pour le chef des Autobots, l’armée américaine des USA de l’Amérique et de la liberté, vient juste de se rappeler quelle a quelques missiles Tomahawk qui trainent dans le coin. Comme la tour soutenant le pilier de contrôle a déjà été pétée, ils peuvent les balancer sans crainte d’amputer la bataille finale. Ouf ! - 38 (42lemag.fr) -
CINEMA jeter ma haine sur Sentinel alors même que c’est lui qui m’a aidé à accomplir mon plan machiavélique et comme je suis vraiment trèèèèèès méchant je ne vais même pas te tuer ! ! A la place, Megaétron part défoncer la tronche de Sentinel avec une facilité déconcertante, sauvant du même coup Camionor ! ! Quel retournement de situation incroyable. Camionor en profite à son tour pour attaquer Megaétron et lui pète la gueule, la aussi avec une facilité déconcertante ! Apparemment, dans l’intervalle Megaétron a oublié toutes les techniques de combat qui lui ont permis de copieusement avoiner Sentinel, putain d’Alzheimer, même les machines en souffrent ! SPOILER Megaétron en mode clodo. Sentinel et Camionor continuent à se taper sur la tronche et cette fois c’est Sentinel qui gagne, même qu’il arrache un bras au gentil Autobot, bouhouhouh ! ! Duckface qui assiste à tout ça de loin en aillant l’air aussi potiche que possible se dit "Oh et puis fuck ! ! Si le fils d’indi a pu servir à quelque chose dans ce film alors moi aussi ! ! *colérique Duckface*" et elle part retrouver Megaétron qui fait toujours son clochard au pied d’un immeuble. Bah oui, ça aurait quand même été con qu’il intervienne dans une bataille qu’il a lui-même organisé. Megaétron : Ahahahahaha faible humaine, je suis vraiment trèèèèèès méchant ! ! Duckface : Ouais mais c’est pas toi le chef, c’est Sentinel, nanananananère, comment t’es trop deg ! Megaétron : Mince tu as raison, tu m’as convaincu, je vais maintenant pro- Comme le film touche à sa fin, Mickael Bay balance ses dernières cartouches avec une scène de meurines qui marchent au ralenti sur fond de drapeau Américain qui flotte au vent ! ! Tout le monde est heureux, les gentils ont gagné c’est trop la teuf et ce n’est pas le fait que Chicago soit détruite à 95%, que des milliers d’innocents soient morts ou que 12 000 Decepticons de part le monde soient encore en liberté qui viendra gâcher cette happy-end ! ! FIN ! CerberusXt Vous ne comprenez rien ? C’est normal. - 39 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 26 sep/oct 2011 Page 142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 2-342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 4-542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 6-742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 8-942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 10-1142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 12-1342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 14-1542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 16-1742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 18-1942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 20-2142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 22-2342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 24-2542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 26-2742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 28-2942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 30-3142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 32-3342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 34-3542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 36-3742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 38-3942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 40-4142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 42-4342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 44-4542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 46-4742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 48-4942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 50-5142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 52-5342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 54-5542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 56-5742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 58-5942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 60-6142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 62-6342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 64-6542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 66-6742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 68-6942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 70-7142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 72-7342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 74-7542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 76-7742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 78-7942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 80-8142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 82-8342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 84-8542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 86-8742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 87