42 n°26 sep/oct 2011
42 n°26 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de sep/oct 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 87

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : les jeux de Tower Defense en flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
CINEMA SPOILER Michael Bay de faire une nouvelle fournée de blagues racistes à base de Russes forcément mafieux et moyenâgeux. Mais, avant de partir, Duckface se dit que c’est le bon moment pour faire un caca nerveux : Duckface : "Je nèm pa kan tu é avec dé robo, cé danjereu et je ve pa te perdre ! Com je t’aime tré for je vé aller me consoler avec mon riche patron qui organise une soiré, lol. Tu vien ou pa ? " Fils d’Indi : "JE PEUX PAS, MÊME SI JE T’AIME TOI ET TA BOUCHE, JE DOIS JUSTIFIER MON EXISTENCE DANS CE FILM TAVU ! » Duckface : Salo ! ! 1 - Je te jure, il balance UNE explosion de plus et je lui pète la truffe ! ! - Arrêtes de te plaindre, toi au moins tu as plus de deux lignes de dialogues ! ! Vont-ils se réconcilier ? Duckface finirat-elle par comprendre que "ne servir à rien oui, mais à côté de robots géants" est la raison d’être du fils d’Indi ? Le suspense est tout bonnement insoutenable et ce n’est pas l’expressivité de poulpe mort du couple qui viendra gâcher l’émotion de cette scène ! Sur ces entrefaites, notre groupe d’enquêteurs de choc va voir les russkofs qui leur apprennent, photos satellites à l’appui, que le vaisseau contenait bien des centaines de piliers et que ceux-ci ont depuis disparu ! Le fils d’Indi a alors une révélation ! Les Decepticons sont dans le coup, ce sont eux qui ont chouré les piliers, ils avaient tout prévu depuis les années 70 même si selon le premier film ils ne sont sur Terre que depuis les années 2000 ! ! Ils voulaient que les Autobots retrouvent eux-mêmes Sentinel Prime car eux seuls pouvaient le réveiller. Maintenant, ils vont chercher à s’emparer des derniers piliers et du robot barbu ! Vite, il faut prévenir la Khan du KGB, grande impératrice de la DST : Fils d’indi : LES DECEPTICONS SA- VENT TOUT ET ILS VEULENT CHOPER SENTINEL §§ OMONDIEU VOUS ENTEN- DEZ COMME C4EST GRAVE JE PARLE EN CAPSLOCK §§ La Sheik de la CIA : D’accord ! Même si 10mn plus tôt je ne vous faisais pas confiance parce que vous êtes un civil, soudainement je vais écouter ce que vous avez à dire et donner des ordres pour que des stock shots de gros camions et d’hélicos s’agitent à l’écran afin de donner l’impression que quelque chose se passe alors qu’en fait non. Fils d’Indi : FRANCHEMENT MERCI MADAME §§ J4ARRIVE AUSSI VITE QUE POSSIBLE COMME CA AU LIEU DE SER- VIR A RIEN DANS LA RUE JE SERVIRAIS A RIEN DIRECTEMENT DANS LA BASE ULTRA SECRETE §§ Et c’est ce qu’il fait ! Action, recyclage et retournement de situation Hélas, alors qu’il roule vers la base à bord de Bumblebee, les capteurs à Energon des Autobots s’activent. Notre héros est poursuivi par trois Decepticons déguisés en gros pick-up noirs ! Bien entendu, tares congénitales et tout et tout, ces trois glandus sont incapables de rester camouflés plus de 10 secondes et se transforment pour pourrir leur effet de surprise avant d’attaquer. En même temps je les comprends, franchement, à quoi bon rester camouflé ? Pour être furtif ? Inutile, de toute façon les humains ont des capteurs à la con pour détecter l’Energon ! Pour aller plus vite transformé en bagnole ? Pfuu, ça serait oublier le principe de "je chie sur les concepts de conservation de masse et d’encombrement" qui fait que les robots sont 6 fois plus gros que leur version voiture et que donc, en trois pauvres enjambées, ils sont capables d’aller beaucoup plus vite qu’un véhicule à pleine vitesse ! Non, vraiment, à part pour vendre des jouets, aucun intérêt… Le fils d’Indi, voyant cela, déploie tout l’éventail de son inutilisme en beuglant des encouragements à Bumblebee et en l’empêchant, par sa simple présence dans l’habitacle, de se transformer en Badass robot de la mort. NE PERDS PAS ESPOIR §§ JE TE LE PROMET §§ ON FINIRA PAR TROUVER UN TRAITEMENT POUR TA BOUCHE §§ Bumblebee : "Purée franchement merci de me dire que je dois tirer et rou- - 30 (42lemag.fr) -
CINEMA OMAGAD ON EST ATTAQUÉ par ! Euh... GLOUBIBOULGOR §§ ler plus vite ! ! Si tu étais pas là je me serais probablement arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence pour pleurer et je serais moooooooooort ! ! Je ne sais pas ce qui me retient de ne pas me transformer sur ta face !!! " Heureusement pour lui, sa nullité est contrebalancée par l’incroyable stupidité des Decepticons qui se contentent, une fois transformés en robots, de faire EX- PLOSER toutes les voitures qui passent A L’EXCEPTION DE Bumblebee pourtant à 10cm d’eux ! Sûrement une technique yougoslave d’intimidation. Le temps que tout ce petit monde arrive en vue de la base ultra secrète, un des Decepticon est tué dans une EXPLOSION et les deux autres sont interceptés par deux Autobots qui passaient par là. Comme ils sont gentils et se battent pour la LIBERTE ils leur mettent bien entendu une grosse branlée, tellement grosse d’ailleurs que les vilains saignent de l’huile. De l’huile ! ! Mais pourquoi ? Après la barbichette de métal c’est quoi la prochaine étape d’anthropomorphisation ? Des utérus métalliques fécondés par des spermatozoïdes robotiques éjectés par une verge turgescente en acier montée sur vérins ? ? Mayrde à la fin, c’est pas croyable un imaginaire aussi atrophié ! Détail amusant, un des Autobot, pour buter un Decepticon, le balance dans un immeuble tuant probablement au passage plusieurs familles qui habitaient là et qui avaient sûrement des enfants, enfants qui un jour auraient peut-être découvert un vaccin contre le sida de la bouche qui aurait pu sauver Duckface ! Bravo ! Dire qu’il pouvait faire la même chose juste en lui tirant dessus, mais bon, comme c’est les gentils je suppose que ça ne compte pas. Pendant ce temps-là, le fils d’Indi est arrivé à la base secrète. Hélas, une très mauvaise surprise l’attend. Sentinel luimême est un vilain traître et il dit, avant de tuer un des gentils Autobot dont tout le monde se fout pour montrer que l’heure est kré kré grave, "c’est le seul moyen de sauver notre planète, j’ai dû faire un pacte avec Megaétron". Puis, il part, tout seul avec son pénis d’acier et son couteau, non sans avoir au préalable récupéré les piliers retrouvés par Camionor. Transfert de cons Après sa trahison et son évasion de la base secrète, Sentinel retrouve Megaétron qui est installé dans le bâtiment avec la statue d’Abraham Lincoln, oui, Bumblebee celle que l’on voit dans 99.9% des films d’Hollywood se déroulant à Washington, quitte à être original... Pour bien montrer qu’il est vraiment très très méchant et pour ne pas laisser le temps aux spectateurs de se demander "Pourquoi, alors que d’habitude le moindre Decepticon qui pète dans la campagne est détecté par un capteur à Energon, personne ne détecte le gros boss de fin en plein milieu de la capitale ? ? ? !!! ", Megaétron fait EXPLOSER la tête d’Abraham, symbole des USA des Etats-Unis de l’Amérique et donc de la LIBERTE, avant de s’installer sur son fauteuil sous les rires gras d’un de ses sbires "oh maaaaaître, vous êtes vraiment très très méchant ohohohoh". Putain de symbolisme ! Juste à l’extérieur, Sentinel installe les 5 pylônes qu’il a volés dans la base secrète et beugle "Commencez le transfert" ! A ces mots, les pylônes balancent des éclairs nanar dans le ciel qui créent une sorte de pont de téléportation entre notre planète et la Lune. Pont qui, fort heureusement, ne téléporte pas les molécules d’air de notre planète dans l’espace. Là, vous allez vous dire "Euh, ok, mais c’est quoi l’intérêt de faire ça ? Commencer une collection de cailloux ? " Ah ah ah bande de petits galopins, auriez-vous déjà oublié que le scénario n’a strictement aucun sens ? Maintenant, il y a 12 000 Decepticons planqués dans le sol lunaire et qui en sortent pour se téléporter sur Terre ! Wouhou ! Il y a même Verdeterox alors qu’au début du film il était en Ukraine, il a dû faire le voyage juste pour le fun et une fois sur place il a probablement oublié comment revenir. A ce stade on n’est plus dans l’incohérence scénaristique mais dans le trou noir formé par l’incroyable masse de SPOILER - 31 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 26 sep/oct 2011 Page 142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 2-342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 4-542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 6-742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 8-942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 10-1142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 12-1342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 14-1542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 16-1742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 18-1942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 20-2142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 22-2342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 24-2542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 26-2742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 28-2942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 30-3142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 32-3342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 34-3542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 36-3742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 38-3942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 40-4142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 42-4342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 44-4542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 46-4742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 48-4942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 50-5142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 52-5342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 54-5542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 56-5742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 58-5942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 60-6142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 62-6342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 64-6542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 66-6742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 68-6942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 70-7142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 72-7342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 74-7542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 76-7742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 78-7942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 80-8142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 82-8342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 84-8542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 86-8742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 87