42 n°26 sep/oct 2011
42 n°26 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de sep/oct 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 87

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : les jeux de Tower Defense en flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
CINEMA SPOILER Transformers 3 La face cachée de la lune *Drapeau américain qui flotte au vent* Le Spoiler *Explosion suivie d’une explosion dans l’explosion* Michael Bay n’est pas qu’un enfant de 5 ans dans le corps d’un adulte avec un budget pyrotechnie équivalent au PIB de la Somalie, c’est surtout un artiste multifacettes. Si si je vous assure, il a une facette explosion, une facette biatch et une facette gros ralentis qui tachent, ça compte non ? En plus, il paraît que les génies sont incompris en leur temps (les gros mongolos aussi remarquez) et quand je vois le gloubiboulga qu’est Transformer 3 je me dis que Mickael Bay doit avoir un QI à quatre chiffres. Une œuvre autant en avance sur son temps ne peut qu’être la création d’un artiste total capable de briser les conventions en se libérant du diktat de la cohérence scénaristique ! Oh, comme j’aurais aimé pouvoir assister à la genèse de ce chef d’œuvre, voir le génie créateur en action ça doit être quelque chose ! Scénariste : "Non non et non Monsieur Michael ! N’insistez pas ! Un vélo ne peut pas exploser, même en rentrant dans un lampadaire, même s’il va "supra giga trop vite" !!! " Mickael Bay : "Mais siiiiiii ! On n'aura qu’à dire que les méchants qui menacent la démocratie des USA et ben ils auraient pris le vélo dans leur base secrète et ils auraient caché de la nitroglycérine extraterrestre over puissante dedans pour conquérir le monde ! Et même qu’après, les meurines des USA débarquent en avion *écarte les bras et court dans tous les sens* FIOOOUMM et ils tirent au M16 *mimant le geste* BRATATATATA sur le vélo qui s’est transformé en monstre géant GRRRRAOU, on finira la scène avec un plan au ralenti sur le cul d’une biatch trop bonne, LOL ! ! " Producteurs : "Cet homme est un génie ! " Parce que je suis quelqu’un de généreux et beau et fort et intelligent et modeste, permettez-moi de vous spoiler l’intégralité de Transformers 3 pour que vous aussi, vous puissiez goûter au génie de Michel Baie sans griller vos neurones et votre pognon. Oh, et pour ceux qui s’inquiètent de ne rien comprendre parce qu’ils n’ont pas vu les deux films précédents, rassurez-vous, Michael Bay non plus ! La face qui aurait mieux fait de rester cachée de la lune Le film s’ouvre sur une scène de guerre futuriste, se déroulant sur la planète des Transformers. Des robots géants capables de se transformer en véhicule se battent à bord de véhicules qui eux- - 22 (42lemag.fr) -
CINEMA Des meurines, des explosions, on pige rien, c’est la touche Mickael Bay. mêmes ne se transforment pas, rendant leur principale particularité totalement inutile (un peu comme une voiture qui conduirait une voiture). En voix off, Camionor (Optimus Prime) explique que les gentils Autobots se battent pour la LI- BERTÉ contre les vilains Decepticons qui font rien que de vouloir poser leur grosse TYRANNIE sur le front des gens. C’est très grave. Heureusement, un vaisseau spatial Autobot contenant un "chargement secret capable de changer le sort de notre planète" (appelé aussi "excuse de grosse faignasse de scénariste"), est en train de tenter de forcer le blocus pour aller on ne sait pas trop où faire on ne sait pas trop quoi, de toute façon tout le monde s’en tape l’important c’est que ça a l’air super grave, il y a des violons dans la bande son. Sur Terre dans les années 70. Les humains, bien qu’incapables de se rendre compte de la présence d’une planète gigantesque faite de bouts de métaux qui se trouve apparemment dans notre système solaire, sont en revanche parfaitement compétents lorsqu’il s’agit de détecter le moindre impact sur la surface de la Lune, c’est ainsi qu’ils enregistrent l’arrivée du vaisseau alien. Scientifique 1 : Omondieu, un truc est tombé sur la Lune ! Vite, appelezmoi le président des États-Unis de l’Amérique. Scientifique 2 : Alors, voyons voir, Pascal, Pauline, ah, voilà, Président ! Président : Oui allô. Bien sûr, comme tout vaisseau spatial supra important, *dernierespoir*blablabla*liberté*blublublu*violonstristres*, qui se respecte, celui-ci tente de se tirer discrétos en volant en ligne droite audessus du champ de bataille et des batteries de DCA pour que tout le monde le remarque ! Les Decepticons, bien que n’ayant pas un nom qui les prédestine à de grosses fulgurances intellectuelles, ont la présence d’esprit de lui tirer une roquette dessus, mais une seule hein, faudrait pas non plus complètement détruire le vaisseau et avec lui l’infime extrait de scénario qui soutient le film. Gravement touché, l’excuse scénaristique finit par s’écraser sur la Lune qui apparemment est juste à côté de la lointaine planète des Autobots. Scientifique 1 : Monsieur le Président des états unis de l’amérique, on a détecté un impact sur la lune. Président Kennedy : Wahou, mais c’est génial ! ! Je suis très heureux d’apprendre qu’Astéroïde générique n°8574A s’est écrasé la tronche sur la Lune ! C’est tellement rare ! J’ai bien fait d’annuler ma réunion avec le président russe concernant une trêve dans la guerre froide pour entendre ça !!! 1 Scientifique 1 : Euh, *tousse* excusez-moi monsieur le président mais je me permets de vous rappeler que nous sommes dans un film de Michael Bay. S’il s’agissait d’un astéroïde il serait 15 000 fois plus gros et aurait probablement fait exploser la Lune ou alors il menacerait de détruire la Terre et on y enverrait une équipe de mineurs de fond s’en occuper à la place d’astronautes qualifiés. Et puis, on a retrofitté le flux quantique dans le machin gravitationnel de la théorie des cordes à linge quoi ! ! Président Kennedy : Au temps pour moi, votre charabia scientifique m’a convaincu ! Je vais de ce pas aller faire un discours pour dire qu’on doit dépenser des milliards pour envoyer des hommes sur la Lune afin de récupérer un hypothétique objet extraterrestre qui pourrait hypothétiquement avoir une utilité autre que faire un chouette sujet de thèse. Pour faire passer la pilule je balancerais un gros mytho du style "c’est pour faire la nique à ces enfoirés de popov" et en avant ! Scientifique 2 : Retrofitter le flux quantique, ahahahahaah, mais où-vas tu chercher des trucs pareils ? T’es un génie Dédé ! S’ensuivent des images d’archives SPOILER Jean-Kevin : Omagad omagad c’est awesome j’en mouille le fauteuil ! ! Astrophysicien : WAT ? ! Shia Laboeuf contemplant l’infini de vide généré par sa carrière. - 23 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 26 sep/oct 2011 Page 142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 2-342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 4-542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 6-742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 8-942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 10-1142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 12-1342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 14-1542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 16-1742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 18-1942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 20-2142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 22-2342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 24-2542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 26-2742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 28-2942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 30-3142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 32-3342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 34-3542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 36-3742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 38-3942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 40-4142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 42-4342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 44-4542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 46-4742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 48-4942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 50-5142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 52-5342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 54-5542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 56-5742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 58-5942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 60-6142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 62-6342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 64-6542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 66-6742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 68-6942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 70-7142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 72-7342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 74-7542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 76-7742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 78-7942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 80-8142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 82-8342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 84-8542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 86-8742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 87