42 n°26 sep/oct 2011
42 n°26 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de sep/oct 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 87

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : les jeux de Tower Defense en flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
MN FUUU FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU La Minute FFFuuuu de Polo FFFFFFFFFFFFFUUUUUUUUUUUUUUUUU Capcom Putain de Capcom de merde !!! ! Avant que Marvel vs Capcom 3 ne sorte, Capcom avait déjà annoncé que pour 10 balles on pouvait avoir deux perso en plus (dont shuma-truc) et des tenues en plus et ça, franchement, c'est pas cool. Mais bon, pas grave... Qu'est-ce que je vois hier ? La sortie imminente de Marvel vs Capcom 3 ULTIMATE ? Sans dec' ? Mais FFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF- FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU Tu te foutrais pas un peu de ma gueule M. Capcom ? Nan, parce que, déjà, tes persos bonus, ils puent du fion et, en plus, tu te permets, 6 mois après la sortie de ressortir une version "ultimate" avec d'autres nouveaux persos - tout nazes, Hawkeye, lawl - ? Alors qu'en plus, ton jeu, il pue la merde ! (gameplay naze + jeu unbalanced + jeu d'épileptique = epic fail). Déjà que Street Fighter 4 se foutait bien de notre gueule (même si c'est un excellent jeu, avec des rééquilibrages etc), entre le SF4 "vanilla", le Super SF4, et maintenant, Super SF4 Arcade Edition (vivement le retour des mots "turbo" "prime" "alpha" "EX" etc, pour s'amuser à nouveau à faire des combos à rallonge genre "Super SF4 turbo EX prime DX alpha 8 Arcade revenge Edition +"), ça sent quand même la sévère enfilade. Sérieusement, sortir 3 fois le même jeu, avec quelques améliorations et le vendre trois fois comme un "nouveau jeu", je sais pas vous, mais moi, ça me fait très mal vers le bas du dos. Alors voilà, FFFFFFFFFFFFFFFFFF- FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU Capcom et sa politique de "jeu compte triple", F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F - FUUUUUUUUUUUUUUUUUU le foutage de gueule et les ajouts mineurs qu'on paye à un prix indécent (pour rappel, il faut compter plus de 100 euros pour le produit SF4 "complet" et sensiblement la même chose pour Marvel vs Capcom 3), RÉSISTONS MES FRÈRES !!! ! §§§ NE LAISSONS PAS CES EMPAFFES CONTI- NUER A NOUS LA METTRE ET... ET... ET... Quoi ? T'as acheté les 3 versions de Street Fighter ? ? ? ? *PAN* Et dans 4 mois, la version "ultimate prime", avec 4 persos de plus et 2 costumes pour 40 € seulement !!! ! Polo EDIT : Après avoir écrit cette minute FFFFFFFFFFFFUUUUUUUUUUUUU, avec pas tant de mauvaise foi que ça, on a porté à mon attention que Capcom prépare un "Super Street Fighter 4 Arcade Edition Ver.2012", soit le 4ème Street Fighter depuis Février 2009. 4 versions de SF4 en 3 ans ? Plaisir. - 18 (42lemag.fr) -
CINEMA Captain America Il abandonne jamais, sisi, pour de vrai ! CRITICAGE Salut les nioubs, bien ou bien ? Ouais, moyen hein ? La rentrée toussa, ça craint, moi j'aime pas non plus. M'enfin bon, en ce moment y a des films pas dégueux au ciné (et des lulzants, allez voir Green Lantern ;')), alors du coup, ça passe un peu mieux. Ce mois-ci d'ailleurs, après l’infâme, l'ignoble, le honteux, le scandaleux, le pathétique, lamentable et ridicule "X Men The Roflcopterbeginning", je suis allé voir Captain America First Avenger, et, aussi surprenant que ça puisse paraître, je le sentais pas trop mal celui-là. Petit tour d'horizon. l'm a Loser Baby (So Why Don't You Kill Me) Steven Rogers est un raté. Il est petit, moche, encore plus faible que Cerb' (!) enfin bref, il est aussi utile qu'un radiateur dans le désert, la nuit. Mais Steven a la dalle, il est investi du sacro-saint pouvoir AmeEeEeeeeEErica, AmEeEeeErica, America, FUCK YEAH. Bref, même useless toussa, Steven n'aime krès krès fort son krès krès beau pays, cétipameugnon ? Alors le gringalet de service fait le tour des postes de recrutement pour l'armée (où il se fait refouler à chaque fois, paye ton loser...) jusqu'à ce qu'il rencontre un scientifique au nom de Kippah qui lui propose de lui "pimper sa race". Ce à quoi notre blondinet s'empresse de répondre "oui, je le veux". Ça, c'est dans le comics et... Dans le film aussi. Pas des trucs de naze "Wolverine stylz" "je veux être boosté pour casser du schpountz", on s'en tient à - la simple - histoire de base, et c'est déjà pas mal. On peut donc dire que l'essence de ce qu'est Steven Rogers est relativement bien saisie par le réalisateur (même s'il va abuser tout au long du film de "nan j'abandonne jamais" "ouais, je me sacrifie s'il le faut" "NAN J'ABANDONNERAI PAS CONNARD") : Steven Rogers est juste un raté qui veut aider, de quelque façon que ce soit. - 19 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 26 sep/oct 2011 Page 142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 2-342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 4-542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 6-742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 8-942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 10-1142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 12-1342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 14-1542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 16-1742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 18-1942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 20-2142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 22-2342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 24-2542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 26-2742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 28-2942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 30-3142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 32-3342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 34-3542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 36-3742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 38-3942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 40-4142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 42-4342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 44-4542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 46-4742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 48-4942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 50-5142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 52-5342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 54-5542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 56-5742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 58-5942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 60-6142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 62-6342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 64-6542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 66-6742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 68-6942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 70-7142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 72-7342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 74-7542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 76-7742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 78-7942 numéro 26 sep/oct 2011 Page 80-8142 numéro 26 sep/oct 2011 Page 82-8342 numéro 26 sep/oct 2011 Page 84-8542 numéro 26 sep/oct 2011 Page 86-8742 numéro 26 sep/oct 2011 Page 87