42 n°25 jui/aoû 2011
42 n°25 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 78

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : atomiquement votre !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
IRL IRL 42 IRL 42 le retour ! Inspiré d’une histoire vraie Une fois par an, Cerberus nous autorise à sortir du manoir 42 (et donc de nos cachots) pour aller prendre l’air frais et un peu le soleil (pas trop, ça pique !). Histoire de réduire le budget pour faire plaiz’aux actionnaires, il a décidé de faire coïncider cela avec l’annuelle rencontre avec les fans (des gens qui nous lisent je crois, mais j’en suis pas sûr en fait). Faut dire que celle de l’année dernière s’était très bien passé malgré quelques heurts. Mais faut dire que je n’avais pas été encore capturé à l’époque *soupir*. Voilà pourquoi je vois maintenant cela d’un angle complètement différent, et je comprends la joie des rédacteurs de voir du monde et de changer d’air (malgré leur besoin frénétique de retourner dans leurs grottes de Platon. Y a l’ADSL et bientôt la fibre optique.) Zi Incrédibeul préparachionne Vous parler de ma capture par 42 ne vous servira à rien, mais sachez que Cerberus, féru de fourberie avait scrupuleusement dressé un piège machiavélique autour de moi, en m’utilisant l’année dernière comme aide de camp pour préparer l’IRL. Maintenant j’ai réalisé qu’il avait fait tout cela afin de trouver mon point faible et de me piéger. Il veut toujours plus de larbins ! Bref, je l’avais aidé donc à trouver les lieux de la beuverie, et c’est donc naturellement qu’il est venu me voir un jour dans mon cachot en personne, pour m’annoncer sadiquement qu’il comptait sur moi de nouveau pour cette année. Il m’a tendu une clef USB contenant toutes les restrictions avant de tourner les talons et de partir dans un rire démoniaque qui a résonné dans toutes les oubliettes ! Ma seule récompense était qu’il m’autorisait de temps en temps à sortir du manoir pour faire du repérage sur le terrain (à mes frais hélas). J’ai donc potassé le dossier comme j’ai pu en parallèle de mes activités classiques pour le mag’. Les conditions étaient claires : samedi 21 mai et dimanche 22, les deux en après-midi, les rédacteurs doivent faire bonne figure pour cacher les maltraitances, préparer une fiesta de la mort pour le samedi soir dans un resto (pas cher et aux frais de chacun parce que les banquiers aiment pas rendre l’argent). Après d’intenses réflexions, j’ai pu lui pondre une feuille de route. J’avoue que j’ai dû tricher un peu en demandant aux lecteurs de venir avec de la bouffe et du Coca, mais faut nous comprendre ! Nous ne sommes nourris qu’avec une bouille de riz au manoir du- - 60 (42lemag.fr) -
IRL Polo et Horacio rant la semaine, et c’est chou de Bruxelles le dimanche ! Avec Bebealien au bord de la crise de nerfs et Mr Egg qui était déjà en hypoglycémie, je n’avais pas le choix ! J’ai donc proposé au grand manitou un après-midi dans un parc, parce que c’est encore moins cher qu’un bar, puis un resto le soir. Il a applaudi et demandé pour le dimanche. Ne sachant que lui répondre, j’ai dit bêtement : « Euh … Comme l’année dernière ? » Le vendredi soir, un élan incroyable de générosité a poussé Cerb à ouvrir toutes les portes du manoir et nous laisser une perm’ ! C’est dans un bonheur indissociable que j’ai pu rentrer chez moi ! J’ai appris plus tard que certains rédacteurs avaient déjà commencé l’IRL chez des fans (le Perudo et le chocolat chaud ont dû couler à flot !). Le samedi matin, je suis allé chercher le t-shirt que j’avais préparé pour l’occasion, et c’est en sortant du magasin que je me suis rendu compte de l’anguille sous roche du despote de Cerberus. S’il nous a laissés sortir, c’est qu'il doit avoir pour chacun d’entre nous un moyen de pression pour nous empêcher de fuir le pays ! J’ignore tout des autres, mais pour moi il n’a rien. Un sentiment de liberté commença à souffler dans mon esprit … mais la chute qui s’ensuivit fut encore plus catastrophique, car c’est à ce moment précis que j’ai reçu un coup de fil de Cerb'sur mon portable : Après quelques secondes qui m’ont paru une éternité, il a crié un « Brillant ! Même Kotick ne trouverait pas ce genre d’idée ! Bravo ! » avec un sourire sardonique. Il m’a ensuite renvoyé à mon cachot, décrétant que cela allait se passer dans le parc de Bercy à 13h. Il fallait encore que je trouve le resto. J’ai passé des jours à courir comme un dératé à travers la capitale afin de trouver un truc qui accepterait 20 personnes entassées. Je n’ai eu que des déceptions, mais une semaine avant le jour fatidique, Draxx m’a sauvé la mise en ayant trouvé un Flam’s et a fait la réservation. « Ramène tes moustaches félines au triple galop, Bob ! En attendant je discute avec un de tes amis, tu sais … Aldebaran. Il est très sympa ! Je me demande si on va pas l’inviter un de ces jours au manoir 42 … » *click* biiiiip … Horreur qui me glaçait le sang ! Je venais de découvrir son moyen de pression sur moi. Il ciblait une nouvelle victime ! C’est résigné, vous imaginez bien, qu’il m’a fallu foncer au lieu de rendez-vous. Je suis donc arrivé en retard, mais du beau monde s’était déjà installé pas loin de la médiathèque et du carrousel pour les p’tits n’enfants. En approchant, Kelein s'est levé majestueusement et dit : « Ah Bobcat, te voilà ! Je suis content que tu sois venu ! Viens, on va manger des chips. T'entends ? DES CHIPS ! C'est tout l'effet que cela te fait quand je te dis qu'on va manger des chips ? Mais qu'estce que t'as ? Tu fais la tronche ou quoi ? » Ce à quoi j'ai répondu d'un sourire « Tu me rappelles Obi quand il reçoit les nouveaux sur le forum. » Et là je ne sais pas pourquoi mais il a haussé le ton à la limite du cri : « Obi ? Je te rappelle Obi ? Mais Obi n'est qu'un simple joueur d'IRL ! UN BENÊT D'IRL ! ! Alors que moi je suis un vrai geek ! » J'allais répondre quand Aldebaran me sauva la mise en m'éloignant de cette situation incongrue. Enfin bon comme nous étions bien nombreux, de petits groupes de discussion se sont formés. Il y avait donc Cerberus en tête bien sûr, mais aussi Polo, Zedig, Mppprrrrfffffchier, Altay, Green-sora, Kelein, Bonzeye, Drok, Navis, Panzer, Arael, Nehalem, Kolonel KlinK, Nerghull, Krokenstein, Horacio, Elda, Adream … Beaucoup de monde oui ! Zedig a pris tout plein de notes de cartes Magic, Draxx est arrivé peu après et Mr Egg bien plus tard (je me demande quel a été le moyen de pression). Finalement les premiers jeux se sont lancés entre deux tranches de jambon de parme, et j’ai rejoint le groupe de tarot. Elda s’est défoulée un moment sur un homme qui subissait son enterrement de vie de garçon (je vois pas d'autres mots). Il était traîné dans le parc avec un carton « Jetez-moi du Flamby à la gueule ». Sa tête sortant d’une cible. Ni une ni deux, Elda lui en balança au moins 5 ou 6, et à chaque IRL 42 Zi IRL biginne Mpfrchier - Kelein - Bonzeye - Bobcat - 61 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 2-342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 4-542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 6-742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 8-942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 10-1142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 12-1342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 14-1542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 16-1742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 18-1942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 20-2142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 22-2342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 24-2542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 26-2742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 28-2942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 30-3142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 32-3342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 34-3542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 36-3742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 38-3942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 40-4142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 42-4342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 44-4542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 46-4742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 48-4942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 50-5142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 52-5342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 54-5542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 56-5742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 58-5942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 60-6142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 62-6342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 64-6542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 66-6742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 68-6942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 70-7142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 72-7342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 74-7542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 76-7742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 78