42 n°25 jui/aoû 2011
42 n°25 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 78

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : atomiquement votre !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
JEUX VIDEO ZI DOSSIER Dans leur gameplay, les épisodes principaux restent très conventionnels : on choisit un personnage au début, qui se distingue par différents paramètres tels que ses modes de tir, ses bombes ou sa vitesse de déplacement, et c'est parti pour six niveaux : on défonce les ennemis qui arrivent, on ramasse des bonus qui augmentent la puissance de tir ou le score, le tout ponctué en général par un midboss au milieu du niveau, puis on arrive au boss qui constitue véritablement la principale attraction du niveau. Comme dans tout jeu de ce genre, on dispose également de bombes en quantités limitées qui permettent d'infliger des dégâts plus ou moins dévastateurs à tout ce qui se trouve à l'écran, et surtout d'être invincible pendant quelques secondes, et qui représentent donc le meilleur moyen de se sortir d'une situation désespérée. Enfin bref, je pourrais parler longuement du déroulement des niveaux, mais cette bande dessinée donne un aperçu assez fidèle de ce que l'on ressent pour la première fois en jouant à un Touhou (voir image en bas à droite). Niveau difficulté, Touhou est considéré comme un jeu plutôt facile selon les standards du shmup, ne serait-ce parce qu'il ne s'agit pas d'un jeu d'arcade à la base, et qu'il n'a donc pas pour but de vous dépouiller de votre monnaie. Cela dit, cela reste un shoot'emup japonais, donc un jeu odieusement difficile selon les critères occidentaux, et il faudra beaucoup de persévérance à un joueur normalement constitué avant d'arriver ne serait-ce qu'au bout d'un épisode en mode normal. Bien sûr, il y a toujours le mode facile pour ceux qui sont vraiment QUELQUES PERSONNAGES (1/3) Touhou comptant à ce jour plus de cent personnages (et la liste ne va qu'en augmentant à chaque nouvel épisode), même se cantonner aux plus emblématiques d'entre eux suffirait à faire péter la longueur de cette présentation (comment ça, c'est déjà loupé ?). Voici donc une sélection parfaitement arbitraire de quelques personnages célèbres pour vous donner un aperçu des spécimens que vous croiserez à Gensokyo. Reimu Hakurei : Si on devait désigner un personnage principal de la série, ça pourrait être elle dans la mesure où c'est l'héroïne de quasiment tous les jeux depuis le premier épisode. Il s'agit de la prêtresse du sanctuaire Hakurei, l'une de ses fonctions principales étant de surveiller la barrière qui sépare Gensokyo du monde extérieur. Si elle mourait, la barrière s'effondrerait, ce qui anéantirait vraisemblablement Gensokyo, les youkai évitent donc de trop la Les fans de Touhou sont bizarres faire chier, et elle pourrait sûrement s'autoproclamer Reine Suprême de Gensokyo si elle voulait, mais elle est trop flemmarde pour ça. A la place, elle se contente de partir à l'aventure pour résoudre les incidents qui surviennent, râler parce qu'il y a toujours des incidents à résoudre, péter la bouche des youkai qui la regardent de travers, balayer son sanctuaire, râler parce que personne ne vient faire de donations à son sanctuaire, picoler, râler parce qu'elle est à court de saké, trouver des prétextes pour ne pas faire ses corvées, et râler. Elle dispose de plein de pouvoirs de prêtresse destinés à lutter contre le Mal, tels que voler hors de la réalité pour devenir invincible, ce qui la rend un peu surpuissante (voire cheatée, diraient ses détracteurs) et définitivement la personne de Gensokyo à qui il ne faut pas aller chercher des poux. trop handicapés, mais il faut savoir que jouer en facile est très mal vu dans la communauté des fans de Touhou, et vous vaudra moqueries et lancers d'œufs pourris de la part des gens dans la rue (plus sérieusement, le mode facile représente une porte d'entrée accessible au danmaku pour quelqu'un qui serait vraiment réfractaire à ce genre de jeux et suffira à se révéler un challenge conséquent pour quelqu'un de totalement inexpérimenté en la matière). Ah oui, ce qui me fait penser, j'ai oublié de dire que Touhou compte donc quatre niveaux de difficulté : facile, normal, difficile et lunatique, quoiqu'une dénomination plus réaliste serait respectivement normal, difficile, super difficile et FUCKING IMPOSSIBLE. A cela, il faut ajouter le mode extra (débloqué en général après avoir terminé le jeu en mode normal) qui est constitué d'un seul (long) niveau avec un boss extrêmement long et difficile, constituant un test d'endurance pour les joueurs les plus acharnés (cela dit, terminer l'extra - 30 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO QUELQUES PERSONNAGES (2/3) Marisa Kirisame : Probablement la principale concurrente de Reimu pour le titre de personnage principal, elle est apparue comme boss dans le 2e épisode de la série, puis dans quasiment tous les épisodes suivants, le plus souvent comme héroïne. C'est une magicienne humaine qui se décrit comme ordinaire (ça serait un peu comme dire que Rambo est un soldat ordinaire) dont la devise pourrait être : "En cas de problème, tire des lasers. Si ça ne marche pas, tire d'autres lasers", et même les youkai la d'exprimer tout son amour. Marisa a une manière bien à elle considèrent en général comme une grosse tarée. Sa principale motivation pour partir à l'aventure semble être la perspective de trouver des objets précieux à "emprunter" sur le chemin, et si l'on en croit la sagesse populaire d'Internet, la virginité des filles qu'elle croise est en bonne place sur la liste de ce qu'elle aime dérober. Sakuya Izayoi : En gros, c'est une boniche. Ses compétences incluent faire la cuisine, passer la serpillière, le lancer de couteaux, contrôler le temps et l'espace (et c'est effectivement pratique d'être capable d'arrêter le temps pour faire le ménage plus rapidement). Bref, probablement la boniche la plus badass de tous les temps. Comme à peu près tous les personnages de Touhou, elle est d'abord apparue comme boss, avant de devenir personnage jouable dans pas mal d'épisodes, puis de disparaître sans laisser de traces au grand dam de ses nombreux fans qui continuent à espérer la voir réapparaître un jour pour botter des culs et faire la poussière.comme c'est joli ! " sera souvent votre première réaction face à l'attaque d'un boss (généralement suivi de "THE FUCK je suis censé éviter ça ? " deux secondes plus tard). C'est simple, si le jeu vidéo est un art, je considère personnellement Touhou comme l'équivalent vidéo-ludique de la peinture abstraite. Ceci est encore plus exacerbé par le mécanisme des spell cards introduit dans l'épisode 6, et gardé dans tous les épisodes suivants. Le principe est simple : chaque boss est découpé en phases bien distinctes, appelées spell cards, qui ont chacune un nom (qui peut être assez explicite, comme "chute de stalactites", "typhon de couleurs", ou "CAUTION : EXPLOSION NUCLÉAIRE DANS TA GUEULE", ou beaucoup plus sibyllin, dans le genre "Les Six-cent-soixantesept Bénédictions du Sage Immortel de la Forêt de Bambous d'Émeraude"). Si on réussit à passer une spell card sans perdre de vie ou utiliser de bombe, on l'a capturée et cela rapporte un assez gros bonus. Ainsi, cela permet de caractériser de manière assez sympa les attaques des personnages et d'avoir des conversations complétement impénétrables du style "Ah non mais ça va, capturer Scarlet Gensokyo et Boundary of Life and Death, trop easy modo quoi, par contre j'en chie toujours sur Icicle Fall, j'arrive jamais à repérer le safe spot". ZI DOSSIER Cirno : Une fée demeurée et légèrement moins pathétiquement faible que les autres fées LA PLUS FORTE DE GENSOKYO ET UN GÉNIE avec le pouvoir de contrôler la glace. N'écoutez pas ceux qui vous diront le contraire, ils sont juste jaloux de la toute-puissance de Cirno ! Slide 4 : Zi Iouniveurse Voici donc qui résume dans les grandes lignes le... oui Pasquiet ? reste largement plus faisable que terminer le jeu en lunatique). Bien entendu, comme dans tout shoot'emup qui se respecte, Touhou dispose d'un certain nombre de mécanismes de scoring permettant aux joueurs les plus hardcore de tenter de battre des records. Ainsi, dans la plupart des épisodes, on a le graze qui consiste à récompenser en points le fait de frôler les projectiles, ce qui encourage donc à prendre des risques débiles si on veut scorer sérieusement. Chaque épisode introduit également des mécaniques spécifiques, qui peuvent parfois être bien tordues à piger, et qui nécessitent limite d'avoir fait une thèse en mathématiques appliquées ou en jeux médiévaux du pays de Galles si on veut avoir une chance d'en comprendre toutes les subtilités. Slide 3 : Saybô Une caractéristique qui distingue Touhou est le soin accordé aux motifs de tirs des ennemis et boss qui sont souvent aussi esthétiques qu'intriqués, et "Oooooh Donc si je comprends bien... en fait Tu-u... Ça se prononce Touhou, Pasquiet... Heu oui bon Towow donc, c'est juste un jeu vidéo en fait ? - 31 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 2-342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 4-542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 6-742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 8-942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 10-1142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 12-1342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 14-1542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 16-1742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 18-1942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 20-2142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 22-2342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 24-2542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 26-2742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 28-2942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 30-3142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 32-3342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 34-3542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 36-3742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 38-3942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 40-4142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 42-4342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 44-4542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 46-4742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 48-4942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 50-5142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 52-5342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 54-5542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 56-5742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 58-5942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 60-6142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 62-6342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 64-6542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 66-6742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 68-6942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 70-7142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 72-7342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 74-7542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 76-7742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 78