42 n°25 jui/aoû 2011
42 n°25 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 78

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : atomiquement votre !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
JEUX VIDEO JEU INDÉ DE OUF scrolling 2D mortel, la patte artistique totalement assumée old-school à 100%... De quoi faire kiffer obi et lui faire lâcher ses antiquités. Et en plus 10 € c'est pas cher. Évidemment, les premiers détracteurs clament haut et fort qu'il ne s'agit que d'un plagiat de Minecraft, la sauce 2D RPG en plus. Bah ouais, que voulezvous. Cela n'a pas empêché au final de vendre quelque 200 000 exemplaires en 9 jours. Et vous allez voir que ce n'est pas du flanc. II. Eh merde il est 3h du mat'... Oh qu'il est mignon, qu'il a l'air gentil Terraria... Ce sont les premiers mots d'un geek tombant sous le charme de cette pépite old-school. Comme s'il se trouvait devant une photo de petit chaton, ou devant le subreddit r/aww, delivering cuteness 24/7. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est le caractère hautement addictif de ce jeu. Sans le savoir, notre Jean-Kévin est tombé dans quelque chose d'au moins aussi profond que Minecraft. Dès qu'il commence, Jean-Kévin est surpris par la taille du jeu : 16MB. Que c'est peu. Et vu la connexion en connectique or qu'il se tape, il n'a même pas le temps d'aller pisser avant de passer des heures effrénées que le jeu est déjà installé. Il est à la limite de l'accident urinaire, tant l'excitation est à son comble. Le jeu se lance après quelques petites formalités, et voilà que Jean-Kévin doit créer son personnage. zOMG se dit-il, peut-être qu'il pourra faire un perso tout moche. Mais il s'est rappelé que c'est de la full Un exemple de maison pour accueillir les différents PNJs 2D old school, et que niveau personnalisation, c'est plus anecdotique qu'autre chose. Boarf, y a bien les coupes de cheveux, mais avec ceux qu'il traîne... Jean-Kévin n'en a cure et balance direct un monde à créer qu'il baptisera Hello World. Trois choix de taille s'offrent à lui (non au sens propre) : petit, moyen, grand. Quelques heures plus tard, Jean-Kévin a les yeux rouges, ne ressent aucune fatigue, mais ressent le besoin d'aller encore plus loin, maintenant qu'il est bien stuff avec son armure en hellstone et son sabre laser violet (comme Mace Windu). Je vous sens perplexe amis lecteurs. Dans Terraria, il y a donc deux phases : la création du personnage et la création du monde. Pourquoi une création de personnage ? Y a-t-il des compétences ? Une feuille de perso ? Non. Seul l'inventaire reste inchangé en prenant le même personnage. Vous pouvez faire plusieurs mondes à la suite avec le même personnage, votre inventaire restera inchangé. En revanche, ce qui est stocké dans les coffres que vous aurez craftés dans tel monde y restera. Logique. Une fois le monde créé, eh bien vous êtes lâchés comme Minecraft dans un monde en mode "Bac à Sable", sans véritable objectif. Ah si : avoir du stuff. Et ce stuff, va falloir le mériter. Skeletron, le boss à l'attaque « OMG IT SPINS" - 20 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO quelques cœurs tout au plus, pour finir avec une trentaine de cœurs et quelques étoiles de mana. Le jeu est, de ce fait, relativement dur. Parce que même en surface, vous allez trouver DES PUTAINS DE SLIMES VERTES QUI FONT CHIER ALORS QUE VOUS ÊTES PÉPÈRES A COUPER DU BOIS§§§ La nuit, c'est rigolol, vous aurez affaire à des zombies et des yeux démoniaques, voltigeant autour de votre bâtisse. Mais lors des lunes sanglantes (un des event du jeu), je vous conseille d'être passé maître dans l'art de contrer les zerg rush. Sans aller jusque-là, le nombre d'ennemis est facilement multiplié par 3, avec une IA plus coriace dans le genre les zombies ouvrent les portes. Eater Of The World, un autre boss III. We need to go deeper C'est là que le jeu se démarque clairement de Minecraft. Au lieu d'être axé sur "Legoland à la première personne", Terraria est plutôt orienté Hack N Slash. On creuse, on défonce des streums, on loot de l'argent, on loot parfois des objets spécifiques à certains monstres, on pète des vases contenant du loot, on trouve des coffres avec des items parfois bien utiles (bottes pour sprinter, miroir de TP, etc...). Le point fort est que le jeu se réapproprie le concept de Minecraft, en le mariant avec brio avec cet aspect RPG. Bien entendu, le côté construction/craft est bien présent, vous êtes libres de construire un château, une statue, une île flottante même. De planter des arbres, des champignons et autres tournesols. Mais il est bien mis à part, sachant que le gros du jeu se situe en souterrain, à travers les couches successives constituant le niveau. Plus vous allez loin, plus ce sera corsé. Et pourtant vous voudrez toujours aller plus loin. C'est en cela que Terraria est une petite tuerie, qui le place dans la catégorie "Anti-Minecraft" (j'ai envie de dire Minecraft-Killer, mais en fait non). En gros vous allez en chier. Mais en contrepartie, avec tous l'argent amassé en tuant des streums par dizaines, vous allez pouvoir acheter du stuff aux marchands (s'ils veulent bien venir dans votre maison). Des PNJs sont présents en effet, et il existe des conditions pour les faire venir : Avoir une maison hermétique (mur de fond sans trou + mur entourant) Une chaise et une table Une source de lumière Une taille minimum (5 blocs de haut sur 7 de large) Voilà pour la base. Après, selon le PNJ il y a des conditions spécifiques : avoir de la thune (normal), avoir une bombe ou arme de destruction massive (pour Bush le démoman), etc... IV. Et le multi ? Actuellement, le multi se fait en rejoignant une map créée par un joueur, via une adresse IP. Au début, la question qui se pose est : est-ce que Steam va pas gueuler si je lance le jeu sur deux machines (une pour le serveur, une pour le client) avec le même compte ? Bah si, il va gueuler, sauf que les types ont pensé au multi, et il est possible de lancer à la fois le serveur et le client sur une même machine avec le même compte Steam. Pour le moment, les serveurs peuvent JEU INDÉ DE OUF Le souci, c'est que ce n'est pas une partie de plaisir. Les mobs sont nombreux et viendront vous faire chier régulièrement lorsque vous aurez trouvé une belle zone avec des minerais précieux. "Oh de l'or et de l'argent, sweet... Wait un putain de squelette avec des slimes fuuuuuuu". Car vous allez crever. Souvent même. Vous commencez avec peu de HP, Fear ! ! - 21 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 2-342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 4-542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 6-742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 8-942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 10-1142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 12-1342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 14-1542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 16-1742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 18-1942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 20-2142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 22-2342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 24-2542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 26-2742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 28-2942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 30-3142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 32-3342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 34-3542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 36-3742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 38-3942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 40-4142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 42-4342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 44-4542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 46-4742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 48-4942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 50-5142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 52-5342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 54-5542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 56-5742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 58-5942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 60-6142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 62-6342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 64-6542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 66-6742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 68-6942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 70-7142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 72-7342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 74-7542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 76-7742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 78