42 n°25 jui/aoû 2011
42 n°25 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 78

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : atomiquement votre !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
JEUX VIDEO terre sans même le tuer". 100% à côté de la plaque, encore. Plaisir. XP XP XP XP XP XP XP XP MUSHROOM MUSHROOM TESTAGE Bref, les tests de Brink chez les généralistes ont souvent été effectués dans les conditions : "campagne - console - je kiff Call of Dumbass". Connards. J'oubliais de dire, jouer à Brink est un peu plus compliqué que de jouer à Call of TIMMYYYY : il faut du skill, du teamplay et un cerveau. Forcément, chez jeuxvideo.com et ses petits copains, ça coince... Si vous voulez un VRAI avis de VRAIS testeurs de JV, évitez les sites type Jeuxvidéos.com (vous savez, le site qui a déjà noté MW3 19/20 ou 20/20 avant qu'il sorte parce qu'ils en font la pub partout donc, il faut obligatoirement lui mettre une note de ouf !), privilégiez les "vrais" sites, objectifs et intelligents, comme Nofrag ou Canard PC et ne prenez bien entendu en compte QUE les tests sur PC, car Brink n'est en rien un jeu console. Bon alors ? Bah alors, Brink, c'est un bon jeu, un très bon jeu même. Il souffre de pas mal d'erreurs de jeunesse (divers bugs chiants, l'équipe en défense gagne la majorité des parties...) qui sont de plus en plus fréquentes dans les jeux because "vite vite faut sortir le jeu avant la clôture comptable, screw la beta" et donc, pas le temps de tout bien tester. Ceci dit, les patchs arrivent au fur et à mesure et corrigent doucement mais sûrement les problèmes du jeu. Le système d'XP permet d'acquérir de nouvelles compétences. Comme dans tous les jeux à la mode, Brink est doté de son système d'XP. Il y a - pour le moment - 20 levels dans Brink (24 dans le DLC gratos à venir) et on en vient à bout en 10 jours en jouant trankillou. A chaque levelup, on gagne des points de compétence à dépenser pour acquérir de nouvelles capacités, rien de nouveau quoi... Par contre, ce qui est sympa, c'est la façon dont le gain d'XP est proposé. Dès qu'on touche ou tue un adversaire, on gagne un peu d'XP, mais, dès qu'on fait une action relative à un objectif ou qu'on fait une action "teamplay" (ressusciter un coéquipier, hacker un ordinateur), on en gagne franchement beaucoup d'XP ! L'XP monte donc surtout très vite lorsqu'on aide ses équipiers ou qu'on participe à l'objectif, du coup, on encourage les joueurs à jouer de la façon la plus teamplay et intelligente possible, et ça, c'est bien. Ce qui est génial aussi, c'est que dès qu'on tire sur un équipier et qu'on le tue, on perd BEAUCOUP d'XP. Voilà une initiative qui risque de freiner les comportements de teamkiller débiles, et on va pas s'en plaindre... A part ces problèmes (probablement temporaires), Brink est un excellent jeu multi : dynamique, agréable, bien pensé, intelligent, bien foutu, doté d'un excellent level design et diablement fun, Brink est assurément le meilleur FPS multi qu'on ait vu depuis quelques temps (TF2 voire BC2 je dirais, à la louche). Les quelques défauts (comme le manque de maps, 8 seulement pour le moment, mais de nouvelles arrivent) sont plus que largement compensés par les qualités du soft et, au prix où on peut le trouver sur certains sites (parce que Steam nous encule sur le prix), ça serait franchement dommage de passer à côté. Petite explication du fonctionnement du système S.M.A.R.T. ALLONS-Y, FRÈRES §§§§ Polo OH MON DIEU, on apprend aux jeunes à poser des bombes !!! TERRORISTE §§§§ - 18 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO Terraria Pour ceux qui en ont marre de Minecraft. Minecraft a été un chamboulement dans le monde des jeux vidéo sur pas mal de points : premièrement, son succès colossal, sans le moindre effet marketing. Aujourd'hui encore, la seule pub pour Minecraft se fait par le biais de la presse JV, tous unanimes (même JV.com), qui propage encore plus le phénomène. Le bouche-àoreille parfait. Deuxièmement, une communauté de dingue s'est formée autour du jeu, avec moult packs de textures, mods et autres outils décuplant l'expérience proposée par le jeu. Sans compter les ajouts et autresupdates cataclysmiques de Notch, le grand malade à l'origine de cette drogue numérique. Ce chamboulement n'est pas passé inaperçu, et déjà les opportunistes se mettent à copier, notamment avec FortressCraft (sur Xbox360 derp derp), qui tient plus du plagiat qu'autre chose. Mais d'autres ont vu une véritable source d'inspiration, et c'est là qu'arrive la tuerie Terraria. vous imaginez la surprise générale. Surtout quand ils ont déclaré avoir commencé le jeu en... Janvier. Ouais. Précoces les mecs. Mais alors que les premiers fans du monde entier rafraîchissent Steam comme des sauvages, les premières vidéos de gameplay apparaissent. Les "Let's Play ! " sont nombreuses et conséquentes, et offrent la magnifique étendue du jeu. Et là c'est le truc de ouf. Des items à foison, un système de craft similaire à Minecraft, mais en plus intuitif, le JEU INDÉ DE OUF I. Terraria a.k.a "bouhou ils plagient Minecraft en 2D derp derp derp" Comme son pair, Terraria n'a pas joui d'une campagne marketing de ouf. De forums en forums, de liens en liens, on tombe sur ce projet ambitieux de quelques types, qui comptent mixer Minecraft avec du RPG 2D sauce Castlevania. Un truc vachement ambitieux. Seulement voilà, on n'en savait que très peu, à part un gros trailer des plus alléchants. Et tout est allé très vite. C'est sur Twitter qu'ils annoncent la sortie sur Steam le 16 mai. C'était annoncé que quelques jours avant ladite date, vous - 19 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 2-342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 4-542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 6-742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 8-942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 10-1142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 12-1342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 14-1542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 16-1742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 18-1942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 20-2142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 22-2342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 24-2542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 26-2742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 28-2942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 30-3142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 32-3342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 34-3542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 36-3742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 38-3942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 40-4142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 42-4342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 44-4542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 46-4742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 48-4942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 50-5142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 52-5342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 54-5542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 56-5742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 58-5942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 60-6142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 62-6342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 64-6542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 66-6742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 68-6942 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 70-7142 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 72-7342 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 74-7542 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 76-7742 numéro 25 jui/aoû 2011 Page 78