42 n°24 mai 2011
42 n°24 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 71

  • Taille du fichier PDF : 18,1 Mo

  • Dans ce numéro : et l'homme devint gonzesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
IRL SPORT "quasiment fait rentrer son œil dans l'orbite" (je sais pas trop ce que ça veut dire, mais à la louche, il lui a tellement cogné sur la gueule que l'œil a dû "reculer", dégueulasse putain). Joey continuera ses œuvres dans le Royaume (avec, par exemple, "écraser son cigare dans l'œil d'un équipier") jusqu'à passer par la case prison pour 6 mois. Aujourd'hui, Joey est de retour, à Newcastle, et, depuis 6 mois, il n'a fracassé personne, pour combien de temps encore ? Number 2 : Harald Schumacher Harald Schumacher restera l'homme le plus détesté de France, du moins, jusqu'à ce que Materazzi prenne le relais. Pour les plus jeunes/ceux qui ont oublié, Harald, en plus d'être une belle enflure, reste le créateur de "la sortie kamikaze". Vous prendrez bien une dose de caricature ? Sortie, car Harald, cette grosse ordure, est un gardien de but. C'était lors de l'époque voulant que "le football est un sport qui se joue à 11 contre 11 et à la fin duquel, l'Allemagne gagne toujours", sauf que, cette fois-ci, non, l'Allemagne n'allait pas gagner, enfin presque... La France domine nettement l'équipe des mulets/moustaches et, Platoche lance Battiston, qui s'en va défier seul le gardien allemand, pour ce qui sera vraisemblablement la balle de match. A cet instant, l'enflure à mulet décide de sortir, pas pour dégager la balle, non, juste DÉ- GOMMER Battiston, ce qu'il fera très bien. Dans un des pires chocs de l'Histoire du football, Battiston git à terre, inconscient, il sera évacué inconscient sur civière, ses coéquipiers craignant même qu'il meure. L'arbitre, jamais le dernier à faire de la merde, indiquera une remise en jeu POUR L'ALLEMAGNE. Pas de faute, pas d'expulsion, rien... Le moral plombé, les Français s'inclineront contre cette horrible Allemagne, faisant d'elle, SPECIAL GUEST, THE KING une fois de plus, l'équipe que nous adorons détester. Que serait un tel article sans mentionner le plus beau geste qu'ait pu fournir le footballanglais ? Le plus beau geste du footballanglais n'est pas une transversale "Beckhamienne", un rush "Giggsien" ou une intervention "Keanienne", non, le plus Pour vous faire une idée du choc : http://www.youtube.com/watch ? v=3byTNRoxujo beau geste du footballanglais, est une Mawashi Geri et il a été effectué par un français. Le seul, l'unique, le cultissime "King" Eric Cantona (dont le nom est chanté lors de chaque match par les fans de Manchester United à Old Trafford). Eric en avait marre de ce sale supporter de Crystal Palace qui le traitait "d'enculé de français de merde bouffeur de grenouilles" et autres mots doux, alors Eric a fait ce que tout joueur culte de sa trempe aurait fait : il lui a explosé la gueule, en Mondovision. C'est ce qui fait de Canto un personnage culte, comme Maradona ou Zidane, et pas un relou et chiant comme Platini. Le Légendaire Roy Keane And the winner is : Roy Keane Merci pour tout Eric. Roy -Cap'tain Keano- Keane, une des légendes du non moins légendaire club de Manchester. Roy Keane a été le capitaine courage/fracasse des Red Devils pendant une décennie. Il était le pilier d'un milieu de terrain magnifique comptant des esthètes comme Giggs, Scholes et Beck- - 52 (42lemag.fr) -
IRL ham. Eux s'occupaient du "beau", et Roy du boulot de l'ombre, à savoir, protéger ses petits copains et casser la gueule des mecs d'en face. Outre le fait d'avoir tabassé à mains nues un pitbull (! !!! ! !) et d'avoir récolté un nombre de cartons rouges et suspensions record, Roy était un mec qu'il ne fallait SURTOUT PAS faire chier. Irlandais pur souche, transpirant de fighting spirit par tous les pores de la peau, Roy est une machine à défoncer du tibia, du nez, et autres parties si sensibles. Son principal fait d'armes reste d'avoir arrêté net la carrière de Alf Inge Haaland (un joueur de Manchester City - donc le grand ennemi - qui l'avait gravement blessé l'année passée et qui l'avait insulté à base de "lève-toi petite tapette, c'est un sport d'homme le football") d'un super medium kick à montrer dans toutes les écoles de Kick Boxing. Enfin, Roy n'est pas si méchant que ça puisque une fois son "meilleur ami" à terre, il a pris le temps de lui cracher dessus et de lui glisser quelques mots doux. Le jour où Roy Keane a arrêté le football, j'ai pleuré, car, sans lui, le football ne sera plus jamais le même, malheureusement. Personnellement, j'ai toujours été un grand fan de Keane, et pas seulement parce qu'il a été le capitaine émérite de mon équipe, mais parce qu'il représente tout ce que j'aime chez un sportif : un mec qui a des couilles, des grosses couilles velues, qui va au carton, qui se défonce et a le mérite de toujours être honnête. Qu'on soit clair, les joueurs qu'il a démolis, il ne l'a jamais fait dans le dos de l'arbitre comme un vulgaire italien, non Roy annonce le rouge, purement et simplement, du rouge, sang. ANTITHÈSE(S) Comme vous l'avez peut-être remarqué, la plupart des joueurs "bouchers" sont des joueurs à vocation défensive. Il est normal qu'un milieu défensif ou un stoppeur soit plus stigmatisé qu'un attaquant en termes de "boucherie" puisque quelque part, c'est son taff de "protéger le temple". Toutefois, il existe des joueurs "antithèses" à ceux qui sont cités dans l'article. Le roi en la matière est Franco Baresi, un défenseur d'une élégance rare, qui allait rarement au contact et taclait rarement, car il n'en avait pas besoin pour prendre la balle à son adversaire, un peu comme le faisait Laurent Blanc, à une échelle moindre. Les défenseurs classes viennent souvent d'Italie (comme les "attaquants baltringues" comme Inzaghi, Totti and co., toujours prêts à se rouler par terre dès qu'ils sont touchés par une mouche) comme Nesta, Cannavaro (oui, il a été excellent, ne bloquez pas sur son Ballon d'Or scandaleux), toujours très propres, et quasiment infranchissables. Sinon, il y a le style "muraille", un bloc de granit impossible à prendre en défaut comme le fut Franz Beckenbauer en son temps ou l'est Nemanja Vidic aujourd'hui. Comme quoi, à chacun son style. Franco Baresi, la notion de "classe" vient d'être redéfinie SPORT Anecdote, le fameux Materazzi lors d'un match contre United n'a pas osé tacler Roy Keane une seule fois du match car ce dernier l'avait prévenu "tu me touches une seule fois, tu ne joueras plus jamais au football", on aurait tant aimé que Marco croie au bluff... malheureusement, Keane ne bluffe pas, jamais. La vidéo : http://www.youtube.com/watch ? v=p_st29mlQwU Alors, c'est qui la tapette ? Franz Beckenbauer : Avec lui, l'Allemagne a tout gagné, un signe qui ne trompe pas Nemanja Vidic, ça vient de l'est, ça ressemble à Dolph Lundgren, forcément, c'est dur à passer... Comme vous l'avez probablement constaté, les footballeurs c'est pas "tous des tapettes", loin de là même... Alors oui, il y aura toujours des neuneus qui feront tout pour faire du foot un sport de baltringues - souvent des portugais et des italiens, faut pas se mentir - mais, le fait est, qu'en terme d'exigence physique et de bourrins, le football ne mérite pas tant d'idées reçues. En tout cas, loin de moi l'idée de jouer à "qui a la plus grosse" entre les différents sports, mais, j'avoue que j'aimerais bien voir Chabal discuter avec Roy Keane autour d'une mousse, juste pour le fun. Et puis, pour finir, si foot-rugby, c'est parfois comme Mac-PC, je vais faire le juge de paix en disant que les baltringues dans l'histoire ça reste ceux qui font du footballaméricain, cette espèce d'armure là,ppffff, ridicule. Polo - 53 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :