42 n°24 mai 2011
42 n°24 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 71

  • Taille du fichier PDF : 18,1 Mo

  • Dans ce numéro : et l'homme devint gonzesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
IRL que ça fait lulure que des hommes s'amuse à porter des trucs fashions. Mais de là à y vouer un culte, ça me dépasse. Learnthe difference : REFLEXIONNAGE Ce qui me dépasse, c'est que désormais les gens ne vont plus te considérer comme un mec si t'as pas un pull en cachemire. "Mais rase un peu cette barbe, fais un collier, c'est tellement beau LOL" "Faut que tu coupes un peu tes cheveux et que tu mettes du gel, mdr" "La coupe Justin Bieber c'est cool aussi" MAIS FFFFFFFFFFFUUUUUUUUUUUU- arrière suppôt de la féminisation, je ne veux pas ressembler à ces modèles ou mannequins, je ne veux pas être lavé 2 fois par jour, ni porter des vêtements aussi moches... Je ne veux pas porter des t-shirts ou pulls avec col en V. JA- MAIS, t'entends ? JA-MAIS. Et pareil pour tes chemises et tes vêtements Audigier, j'en veux pas ! II. Et après tu finis dans Jersey Shore La télé-réalité, ou télé-poubelle si vous voulez (bien que cette expression ait tendance à devenir un pléonasme) a été un formidable catalyseur dans ce qui est véritablement, une féminisation de l'homme. Et pourtant ça part d'un postulat logique : dans ce genre d'émission, la production veut ABSOLUMENT des La classe ! mecs biens sous tous rapports, du moins suffisamment pour attirer les curieux. Et les djeunz aussi. Bien sous tout rapport, tout est relatif. On aime bien avoir un bad boy ou une bad girl, des personnages sulfureux afin de déchaîner les passions. Mais vous ne verrez jamais de bûcherons, de vrais mâles avec des couilles, du poil et de la sueur. Tous seront plutôt BCBG. On peut voir notamment Carré Viiip (je ne sais combien de i) heureusement déprogrammé et je l'espère réduit à néant, ou les kékos de service n'ont rien de vrais mecs (sauf Giuseppe, mais c'est une autre histoire). Et vas-y que je te montre des types tous stéréotypés, des mecs sans personnalité avec la même tenue vestimentaire... Le summum est pourtant atteint outre-Atlantique, passé maître dans l'art du nawak affligeant. Et le summum a un nom : Jersey Shore. Un vrai défi pour un "You rage you lose" d'anthologie. Impossible, vous entendez, IM-POS-SI-BLE de ne pas rager dès les premières minutes, voire secondes de ce truc. Une ignominie, qui porte sur la jeunesse dorée du New Jersey. C'est plein de ritals, de biatches super moches. Mais c'est pas ça le plus choquant. Des biatches moches, on en voit partout. Mais il y a pire. LES PUTAINS DE KEKOS. LOL U MAD ? Vous vous souvenez sans doute de mon article sur les douchebags. Eh bien voilà, avec Jersey Shore, vous allez être servis. Et vas-y que je me la pète avec des surnoms de merde (The Situation olol), des coiffures à coucher dehors et une silhouette grossière... Tout est bon pour faire rager. Je me demande si c'est pas un troll imaginé par MTV, parce que ça va loin. Et cet ersatz d'homme devient une espèce d'égérie, symbole d'une époque, où les mecs devraient se blanchir les dents, ou alors faire des séances d'UV pour avoir le teint bien mat, pour - 34 (42lemag.fr) -
IRL LE FU ! attirer les gonzesses, et surtout faire de la GONFLETTE. Ah ouais la gonflette, c'est beau ça. T'as pas des "gros biceps" ? Tu ne vas pas en salle de muscu ? T'es pas un homme, t'es pas un TRÜE. OSEF si tu fais du sport malgré tout, il faut faire de la muscu. Parce que tu sues, tu travailles des biceps, tu fais du social, et tu pécho de la chicks. En gros, être un homme de nos jours ce serait ça. Muscu, UV, dents blanches dans un salon esthético-dentaire. MAIS VTFF. C'est cette uniformisation et généralisation qui me fait bondir. On transforme l'homme en une putain de chochotte qui fait la moue dès qu'il voit un type un peu pâle (ce qui était synonyme de richesse avant). ce n'est pas parce que l'homme est en costard, ou qu'il est bien sapé en général que ça ne fait plus de lui un vrai homme viril. Non, le problème soulevé, c'est que l'homme reprend des mimétismes de gonzesses, avec l'arrivée de produits cosmétiques pour HOMME. Vous avez bien lu : du fond de teint, du truc Men Expert chez la filiale à Bettencourt, Nivea For Men, crème de bronzage et autres produits d'entretien. WTF ça va pas non ? Maintenant pour être un mec faudrait être "coquet" et forcément acheter des produits pour montrer qu'on est propre sur soi ? Car bien évidemment, les pubs s'amusent à ériger ce type d'homme comme un modèle, le nouvel homme dominant, l'Alpha Male 21st Century edition. Sauf que ça craint, on a l'impression d'avoir des mecs mous du genou au final, ayant perdu toute virilité. NON, je ne veux pas dire par là "virilité = metalleux", mais qu'on perd l'esprit mâle, qui se distinguait si bien des femmes (outre la taille du cerveau : runninggagsuperlourd:) Prenez les bobos. Ces nouveaux BCBGs. En allant au Marais à Paname, ça grouille. Mais on constate ce truc, que les hommes prennent trop soin d'eux. OK pour faire pousser la barbe, mais bon faut pas que ce soit trop dégueulasse hein, faut pas que ça déborde. Et juste la tailler ça te convient pas ? "Ouais mais non, c'est pas beau après, moi je veux une belle barbe comme machin dans la pub, c'est classe et tout, et puis les nanas adorent ça..." NON. Pas toutes, merde à la fin, c'est pas parce qu'une pub érige un nouveau modèle à la con que forcément toutes les nanas vont adorer. Mais le plus inquiétant c'est que la tendance veut que ce type d'homme attire les faveurs de ces demoiselles, au détriment de la virilité pure. Bah oui, le marché évolue, et le mec tri- REFLEXIONNAGE III. La mode, les cosmétiques et la presse spécialisée. La télé-réalité n'est pas non plus la seule coupable. Ça va être la partie "OMG conspiration capitaliste, sortez les faucilles et les marteaux §" On peut voir un peu partout dans la pub que l'homme change. Que l'homme soit un type propre sur lui, bon c'est pas le problème. Après tout, un homme peut aussi être rasé de près les cheveux courts, et propre sur lui. Comprenons-nous bien : - 35 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :