42 n°24 mai 2011
42 n°24 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 71

  • Taille du fichier PDF : 18,1 Mo

  • Dans ce numéro : et l'homme devint gonzesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
MN FUUU UUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU La minute FUUUUUUUU De obi Il fut un temps, jadis pour être exact, où les consoles étaient clairement orientées hardcore gaming, avec des jeux de fous dans lesquels seuls quelques allumés parvenaient à avancer un peu, au grand dam de leurs empreintes digitales. Les plus harcore des hardcore allaient même jusqu’à finir un jeu, au péril de leur santé, de leur motricité… Certains allaient même jusqu’à avoir des Amiga pour jouer à Populous en 16 couleurs !!! Puis vint la génération « je suis né la même année que la pléstécheune lol ». Cette génération qui a grandi avec le payçay d’un côté, la console de l’autre et qui a dû choisir. ET QU’EST-CE QU’IL EN RESSORT BORDEL DE FUUUUU ? ! ? ! ? D’un côté des PCfags qui ne jurent que par leur hybride qui leur a coûté 3500 € pour faire tourner le dernier jeu à la mode mais qui sera obsolète dans 15 jours, et de l’autre des consolefags qui devant la pauvreté vidéoludique actuelle en sont rendus à acheter toutes les merdes qui passent pour rentabiliser la perte du rein découlant de l’achat de la console du moment. vos merdes de Half Life et produits dérivés !!! ! sans les payçays, vous pourriez même pas tipiaker vos barbecues !!! Et le plus beau, c’est que tout ce petit monde se lance des piques à longueur de temps pour un oui pour un non… Pour les PCfags, les consoleux sont des assistés puisqu’ils jouent au pad. Mais bande de moules, y a pas que les FPS dans la vie, d’ailleurs si on en est inondé aujourd’hui c’est à cause de vous et de Pour les Consolefags, les PCistes ne sont que des rageux handicapés incapables de faire quoi que ce soit sur un jeu sans 57 scripts pour les aider. Mais pauvres buses, c’est pour leur donner l’illusion qu’ils sont de vrais gamers et qu’ils continuent à investir dans des grosses config pour faire tourner une sombre merde avec de jolis graphismes !!! Et Au lieu de rager sur les éditeurs et les jeux pourris que vous achetez ou tipiakez quand même, repassez aux oldies, quand les jeux c’était un scénario, un gameplay et une durée de vie basée sur autre chose que des bonus en carton. MAIS RÉVOLUTION QUOI !!! ! obi - 18 (42lemag.fr) -
CINEMA Thor Pas aussi pire qu'on pourrait le croire Ce mois-ci, c'est thématique bourrin et brutasse. Du coup, j'ai pensé à vous parler du film Thor que je viens tout juste d'aller voir. Après que mon enfance eut été violée avec Daredevil, gangbangée avec Ghost Rider, et, finalement, tournantéedanslacaveetbukkakée avec X-Men Origins : Wolverine, c'est donc pour VOUS chers lecteurs que j'ai pris mon courage et ma bite à deux mains pour aller voir le dernier né de chez Marvel au cinéma : Thor. Autant vous dire, que je sentais pas que j'avais parié sur le bon bourrin (ohlala jeu de mots !!!). CRITICAGE DE FILM Une cape et un marteau On va donc commencer avec un petit passage "histoire" sur ce qu'est Thor. Je précise d'ailleurs que je vous parle du personnage Marvel, que je connais très bien, et non pas du "vrai Dieu", que je connais quand même vachement moins. Thor est donc le fils d'Odin, le Dieu du Tonnerre, le Prince d'Asgard, une grosse brutasse et plein de trucs encore. Il est surtout l'un des protagonistes principaux du monde Marvel et, accessoirement, un des gugusses les plus puissants squattant la planète Terre. Thor est donc un Dieu, extrêmement puissant d'ailleurs, qui, armé de son marteau magique - le bien nommé Mjollnir - ira casser pas mal de gueules sur Terre et un peu partout ailleurs. Il est souvent considéré comme LE poids lourd des Avengers, une équipe qui comporte des mecs comme Wonder Man, Iron Man, Hercules et même Hulk, excusez du peu. Dans ses histoires, Thor croisa souvent le fer avec des créatures mythologiques nordiques (Géants des Glaces, Surtur, Les Dises), des Dieux d'autres mythologies (Grecs, Japonais, Hindoux), des méchants "normaux" (souvent les méchants des Avengers ou lors des crossovers), mais, surtout, avec son "frère", Loki qui est LA némésis de Thor. Le pitch du film, avec un beau brushing L'histoire principale du film tournera autour de ce qui semble être la "première grande traîtrise" de Loki. Ce dernier va - 19 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :