42 n°23 avril 2011
42 n°23 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 81

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : world invasion, battle Los Angeles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
CINEMA nouvelle scène cliché. Pour la jouer article interactif, devinez une fois de plus ce qu’il va se passer ! SPOILER La scène : L’hélico d’évacuation atterrit et commence à embarquer des Marines blessés, dont "l’idiot", mais aucun civil ce qui confirme l’inutilisme complet de cette mission de sauvetage (quitte à se sauver entre Marines, ils avaient plus vite fait de se tirer des balles dans les jambes directement au PC central). A part le bleu, aucun personnage vaguement important du film n’est monté à bord et il n’y a déjà plus de place. Le pilote annonce à "tapette de gradé" qu’il dépose tout le monde et qu’il repasse les chercher après. L’hélicoptère s’apprête à décoller, quand soudain… A – Un Marine exprime sa joie en criant et sautant en l’air un peu trop près des hélices de l’appareil ce qui donne "Fuck yeah Americaaaaaaaaaaarg". B – Le pilote fait trois looping à pleine vitesse et beugle à ses passagers "Regardez bande de plow ! Si je vais suffisamment vite vous ne tombez pas de l’appareil, c’est la force centrifuge ! ! ". Bordayl, qui a laissé les commandes de l’appareil à Jamy de C’est pas sorcier ? ? !!! C – Il se fait dégommer par des aliens alors qu’il commence à quitter le sol. D – La réponse D. Si vous avez réponduC, bravo, vous venez de vous rappeler que le film doit quand même durer 2h et que l’on ne s’en est farci qu’une seule pour l’instant. "Vieux badass" et "Tapette de gradé" sont atterrés. Contrairement à ce que le haut commandement pensait, les aliens OMAGAD ! ! Je suis aggressé par un buisson !!! 1 bénéficient bien d’un appuie aérien et leurs gigantesques vaisseaux sillonnent désormais le ciel. La situation commence à sentir le caca faisandé alors ordre est donné de se replier dans le commissariat. Zi great return to the PC central of the apocalypse "Vieux badass", qui n’est pas une vieille planquouze, repère un alien agonisant à l’extérieur du commissariat et décide de le traîner pour l’étudier parce que bon, "ils doivent bien avoir un point faible". Notre héros a décidément le cul bordé de tagliatelles puisque l’alien qu’il s’est dégotté est le seul alien nudiste du film vu qu’il ne porte pas d’armure contrairement à ses petits camarades ("je fé + 2 déga la teub à l’air ololol xD mdr ! ! "). Une des civils, le voyant débarquer avec l’extraterrestre lui balance "je peux vous aider, je suis vétérinaire". Et là, chose incroyable, "Vieux badass" ne se lève pas pour lui coller une tarte en beuglant "Depuis quand les vétérinaires connaissent l’anatomie alien ? ? Tu crois qu’ils ont un gentil cœur et des mignons poumons comme les chiots ? ? A moins que ces aliens soient des chatons génétiquement modifiés, que tu sois vétérinaire ou éboueuse artistique j’en ai rien à secouer donc si la prochaine phrase qui sort de ta bouche n’est pas "je peux vous aider, je vais fermer ma mouille", tu auras droit à une tarte ! ", au lieu de ça il la laisse bidouiller la bestiole avec lui et sortir des évidences comme "ouhlalala ça ne ressemble à rien de connu" en se retenant de lui dire "Quoââââââââ ? ? Un alien avec une anatomie différente de la nôtre ? J’en tomberais de ma chaise si je n’étais pas déjà le cul par terre !!! ! ! 1". Acting studio by Michelle Rodriguez : l’étonnement ! Après plusieurs minutes de charcutage dégueulasse et de plantage de couteau au pif dans le corps du pauvre alien, "vieux badass" finit par trouver son seul point faible (le reste de ses organes doit être uniquement là pour faire beau faut croire) situé vaguement au centre de son corps. Il l’annonce fièrement à tout le monde "bon les gars, suffit de viser un peu à droite du cœur pour les buter". Mais le cœur de quoi ? C’est des aliens, t’as pas plus précis !!! Cette imprécision n’est visiblement pas un problème pour des Marines entraînés puisque dès cet instant, un phénomène incroyable se produit, les aliens passent du statut d’ennemis invincibles à celui de "sbire dans un james bond" vu qu’ils vont tom- - 32 (42lemag.fr) -
CINEMA ça aussi la magie d’Hollywood. L’art du vol de voiture étant visiblement bien une caractéristique génétique endémique du New Jersey, notre Marine-voleur parvient à faire démarrer le bus. Tout le groupe de clichés, flanqué des 4 civils survivants, y embarque direction le PC central. Soudain, un des avions aliens repère la présence du véhicule furtif et, au lieu de lui balancer une roquette à vue comme il l’a fait pour l’hélico d’évacuation et les trouzmilles véhicules qu’il a croisé avant, ce gros naze va tourner autour comme s’il le reniflait. Ouaip, il y a pas à dire, les femmes des héros du film doivent avoir couché avec la moitié de l’humanité pour qu’ils aient autant de moule ! Franchement, entre les aliens aux réflexes d’huître, les aliens mongoliens qui vivent dans les buissons et les aliens nudistes, tout ce qui leur manquait c’était les aliens avec de la merde dans les yeux ! "Vieux badass", à qui on ne l’a fait pas, se dit que ce qui a dû attirer l’avion alien ne peut pas être le bruit du moteur du bus ni sa sublime couleur orange mais bel et bien les ondes de son talkie. Il ordonne alors à tout le monde d’éteindre sa radio et va héroïquement installer la sienne près d’une station essence. L’avion, attiré, s’en approche complaisamment et tire dessus à bout portant histoire d’être sûr de mourir en se prenant l’explosion de la station service en pleine face, youpi youpla, c’est n’importe quoi ! SPOILER Acting studio by Michelle Rodriguez : la joie ! ber comme des mouches sous les balles des soldats jusqu’à la fin du film. J’ai d’ailleurs bien failli me lever pendant la séance pour beugler "Mais quel est le général alien qui a décidé de remplacer les troupes d’élite du début par une armée de tétraplégiques dopés à la morphine ? Et quel est l’idiot qui leur a fourni des armures qui ne protègent pas leur SEUL point faible ? ? " avant de me rappeler que j’étais en train de regarder un film de merde. Les choses commencent à se gâter au commissariat, les aliens encerclent le bâtiment et il faut trouver une issue de secours rapidement. "Vieux badass" repère un bus orange en bas de la rue et il se dit que ça serait cool de se barrer avec. Comment ne pas être d’accord avec lui ? C’est idéal un gros bus orange, c’est totalement furtif et en plus avec tous les débris sur les routes il devrait pouvoir rouler au moins aussi vite qu’un éclopé sous Lexomil. Franchement, dans ces conditions, pourquoi se faire chier à marcher discrètement à couvert pour éviter l’aviation, je vous le demande ? Lorsque "Vieux badass" rejoint le bus, il est accueilli en véritable héros, les hommes l’acclament et les femmes le regardent avec dans les yeux une lueur qui veut dire "prends-moi sauvagement contre la vitre mon cochon". C’est tellement peu subtil que le seul moyen de rendre la mise en scène plus putassière aurait été de les faire se frotter la croupe contre sa jambe ! Michelle Rodriguez, toute émoustillée, se dit que c’est le bon moment d’avouer un truc : "En fait je suis pas une Marine de base, j’ai été envoyée par le QG pour espionner un vaisseau mère alien qui s’est posé dans Los Angeles et qui apparemment coordonnerait les aliens mais j’ai perdu sa trace". Woputaing ! "Vieux badass" se retient de beugler "Queuah ! Le haut commandement savait que les aliens avait de l’aviation et ils ont malgré tout décidé de repousser le bombardement ? ? ", trop oc- Le bus c’est très bien mais il y a un léger problème, personne n’a les clés ! Heureusement, "Vieux badass" connaît ses clichés par cœur et il sait qu’un de ses hommes vient du New Jersey, un état américain plein de sales voleurs, c’est donc à lui qu’il demande de démarrer le véhicule furtif. Non, vous ne rêvez pas, le héros du film vient de balancer une grosse remarque raciste sans aucun second degré, un peu comme si en France on traitait les gens du Nord de pédophiles consanguins oups, j’ai rien dit ! C’est Un bus se cache dans cette image, saurez-vous le trouver ? - 33 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :