42 n°22 mars 2011
42 n°22 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 19,4 Mo

  • Dans ce numéro : comment ne pas devenir riche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
PORTNAWAK MIOUSIK C'est la fin de la journée, un peu de musique ? Va te faire foutre Draxx NE TOURNEZ PAS LA PAGE, CECI N'EST PAS UN ARTICLE DE DRAXX §§§§§§§§§§ Ça veut dire, que, normalement, y a pas de gros chevelu tatoué qui crie !!! ! Sisi, pour de vrai, ce mois-ci, c'est votre Tonton Polo qui s'occupe de l'article musique, truc de malade hein ? Bref, je vais vous faire découvrir ou redécouvrir des groupes qui me touchent (bande de pervers...) et qui me font rêver par paquet de 12 agglos. Ces groupes en question ont tous une particularité commune : ils sont parfaits pour être écoutés en fin de journée, en soirée, voir même pendant la nuit, quand on est zen, peace, pépèrou et qu'on se dirige vers un bon gros dodo ou qu'on a envie de se taper un bon trip. En route pour un petit voyage au cœur du trip musical, du gros kiff à moitié bourré sur le canapé et de la bave sur l'oreiller. Team Sleep : LA claque OH PU-TAIN DE MER-DE MAIS C'EST QUOI CETTE FU-CKING TUERIE ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? Je suis à peu près certain que j'ai dis ça la première fois. Team Sleep, c'est LE truc sorti de nulle part qui embarque TOUT sur son passage. TS est en fait un projet parallèle créé par le Gigantesquissime Chino Moreno. Ce groupe s'est créé de façon funky puisque c'est en se faisant des soirées entre potes que Chino et 2-3 de ses compères se sont dits "hey, on va en faire un CD parce que franchement, on roxx sévèrement". Pas la moitié d'un con le Chino. Le groupe, (2 guitares, une basse, une batterie, un DJ) compose donc un EP qu'ils lâchent L'album de Team Sleep, ZE album pour tripper, le must du must, à ne rater sous aucun prétexte. sur le net, comme ça, freeware. Le but de l'opération : avoir le retour des gens pour améliorer le bousin. Prends ça dans la gueule Activision. Fébrilement, je DL le bousin avec mes mains moites (un truc estampillé "Chino Moreno", ça a toujours des effets particuliers sur mon corps) et je le lance et là.. J'ai pas vraiment les mots en fait, d'ailleurs je suis pas loin d'une larme d'émotion rien qu'en y repensant. Le CD en question est juste un hymne au trip : s'avachir dans un canapé avec un whisky, s'étaler dans un lit pour pioncer, s'allumer un cigare en bord de mer, tripper bêtement avec un regard JeanRenoesque (bovin donc), c'est unuppercut musical dont on a du mal à se remettre (perso je m'en suis pas remis et je m'en remettrais très probablement jamais). Suite aux retours des fans, le groupe modifie son œuvre et nous sort une version "officielle" que je rush comme un puceau sur Jenna Jameson. Déballage du CD, inquiétude, mains trempées, gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, glissage du CD (amoureusement comme... *erm*) et force est de constater que : WOW LES CONS ! On peut améliorer la perfection, - 72 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK apparemment, sisi. Les chansons sont affinées, retouchées subtilement, des petits sons, voir des instruments sont rajoutés, ça donne plus de liant, plus de profondeur, c'est un coup de maître, tout simplement, parce qu'il n'y a pas d'autre mot. L'album oscille entre des chants calmes, posés et des mélodies zen, enivrantes et parfaitement relevées par des touches électro savamment distillées. Ce qui frappe, c'est la diversité des morceaux qui nous emmènent à travers un voyage musical procurant une immersion totale. On se laisse transporter pour des bijoux comme Ever, Blvd Nights, Our ride to the Rectory, Tombof Ligeia en étant littéralement dans un état second. Pour se calmer d'une journée de merde, pour se détendre, tripper ou s'endormir, le meilleur CD du monde est à votre portée, ne passez pas à côté. Fun fact : j'ai offert le CD de Team Sleep à un pote qui avait des troubles du sommeil. Il l'écoute tous les soirs en allant se pieuter, il fait des nuits de 12 heures comme une fleur maintenant, true story bro. Bonus : Team Sleep en live, c'est un ciel étoilé, un bar (whisky §§§§), 50 pelés allongés sur le sol en train et tripper et Chino Moreno à 3 mètres, where is your god now ? Tiens, il me dit quelque chose le mec à gauche... Quelques links : Ever : http://www.youtube.com/watch ? v=90z4vJ69kwM Ligeia : http://www.youtube.com/watch ? v=As2Df9TFwsI Our ride to the Rectory : http://www.youtube.com/watch ? v=TU9GDdzM2FU Blvd Nights : http://www.youtube.com/watch ? v=t7IPcgksDQM De rien. Massive Attack : Hail to the King Baby ! Quand on parle de musique zen, peace, bien foutue, variée et tout le toutim, un nom revient sans cesse : Massive Attack. Ce groupe anglais est le précurseur de ce qu'on appelle aujourd'hui le "trip hop", entre le jazz, la soul, l'acid-jazz, le blues, le rock et l'electro, pour schématiser. Massive Attack est donc un groupe éclectique, c'est le moins qu'on puisse dire et puis, c'est aussi un joli bordel parce qu'ils ont 5-6 chanteurs (et chanteuses) et une valise de musiciens (sur scène, ils sont rarement moins de 8 en même temps, c'est pour dire...). Si vous ne connaissez pas Massive Attack de nom, vous les avez entendu, et plus d'une fois, croyez moi. Leur hits sont tellement awesome qu'ils sont fréquemment repris dans une myriade de films et séries, petite liste non exhaustive : MIOUSIK Angel dans Snatch et Pi Teardrop dans Docteur House Spying glass dans Mission Impossible Dissolved Girl dans Matrix Full BO de Danny the Dog BO d'Assassin's Creed Pourquoi un tel succès ? C'est simple : Massive Attack est une machine à hits !!! Il règne une ambiance absolument incroyable dans leurs chansons, une atmosphère difficilement descriptible mais qui procure un bonheur réel. Je pourrais passer des tonnes de paragraphes à essayer vainement de vous décrire Massive Attack avec une tonne de superlatifs, mais bon, quelques liens feront l'affaire : Mezzanine, peut-être le meilleur album de Massive attack, tout simplement indispensable. Unfinished Sympathy (la chanson qui les a "lancés") : - 73 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :