42 n°22 mars 2011
42 n°22 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 19,4 Mo

  • Dans ce numéro : comment ne pas devenir riche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
PORTNAWAK HISTOIRE DONT VOUS ÊTES LE HÉROS "Euh", l’élève est clairement ébranlé par vos propos "Moi non plus mais je trouvais que ça sonnait bien ! ". Vous parcourez le reste de la classe de votre regard le plus noir. "Si je reprends l’un d’entre vous à faire une blague moisie de cet acabit je le mettrais moi-même dans un train direction la douche Polonaise ! Pigé ! ". Le calme est rétabli et vous sentez un malaise presque palpable émaner de la classe. Parfait, un élève qui a peur est un élève qui ne fait pas de bruit. Vous pouvez reprendre votre cours sereinement, rendez-vous au 11. - 8 - Comme l’élève s’est dénoncé, vous décidé d’être magnanime. Vous prenez des mains le téléphone "confisqué jusqu’à la fin du cours" et vous le posez bien en évidence sur votre bureau. L’incident clos, vous retournez au tableau. Alors que vous inscrivez "This is the logarythm of the night, oh yeah", le portable sur votre bureau hurle à nouveau son horrible sonnerie "Je suiiiiiiIIIIIIIIIIIIS…". La crispation vous fait casser votre craie et des envies de meurtre traversent votre esprit. Vous parvenez à vous contenir de justesse. Si vous voulez décrocher, rendez-vous au 14. Si vous préférez balancer le téléphone par la fenêtre pour arrêter la souffrance, rendez-vous au 2. - 9 - Pour ne pas vous faire marcher sur les pieds tout le reste de l’année, vous décidez de frapper vite et fort. Le film 300 vous revient en mémoire, enfin surtout les corps musculeux luisants d’huile faisant ressortir les pectoraux saillants et palpitants de désir des guerriers spartes petit coquinou, et vous optez pour la solution "Léonidas". Vous posez votre pied droit sur la porte et, d’un coup sec, vous l’ouvrez en arrachant la moitié de la serrure. Sous la violence du choc, la porte vient claquer un grand coup contre le mur opposé qui vibre sous l’impact. Il n’y a plus un seul bruit dans la classe. Poussant votre avantage, vous saisissez à deux mains votre sacoche en cuir et la jetez violemment à travers la salle en beuglant "Fermez vos mouilles les pélots ! ! ". D’un pas décidé, vous avancez jusqu’à votre bureau sous le regard éberlué des élèves. Repérant l’un d’eux arborant un petit sourire narquois au premier rang, vous le chopez par le col et le faites passer par-dessus son bureau. L’agrippant toujours fermement, vous le traînez jusqu’à la porte et le balancez dans le couloir d’un grand moulinet du bras. "Dans le bureau du proviseur pour insolence !!! 1" "Mais, mais, je n’ai rien fait", gémit l’élève étalé par terre, sous le choc. "Ah ouais ? Ça sera ta parole contre la mienne et crois-moi, j’ai le bras long, j’arrive à toucher le bout de mon gigantesque sexe sans plier les genoux !!! 1" A ces mots, vous braquez votre regard sur le reste de la classe. "Ça pose un problème à quelqu’un ? ? ? ". On pourrait entendre une fourmi manchot jouer des maracas. Satisfait, vous vous installez à votre bureau. Si vous voulez continuer en mode bourrin avant de commencer la leçon, rendez-vous au 5. Si vous préférez vous décrisper un peu et démarrer la leçon du jour, rendezvous au 17. - 10 - Histoire de créer un début de connivence, vous décidez d’enchaîner sur la blague pourrie de votre élève. - 60 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK "Vu que vous avez l’air d’apprécier les blagues, en voici une bonne ! C’est la grosse teuf dans le monde des mathématiques, tout le monde est là, Addition, Soustraction, même Logarithme. Il y a de la musique qui fait boumboum, du banga et des michokos en open bar, bref, tous les ingrédients d’une soirée réussie. Mais, malgré ça, tout au fond de la pièce, Exponentielle reste seule à déprimer sur un banc. Voyant ça, Logarithme, Division et plusieurs de leurs potes viennent voir ce qui se passe. "Bah alors, pourquoi tu déprimes, viens t’amuser avec nous". Exponentielle lève alors vers eux son regard tout triste et répond d’une voix morne "Oh moi vous savez, que je m’intègre ou pas de toute façon ça ne change rien"". - 11 - Malgré le calme apparent, vous êtes nerveux. La moindre distraction, la moindre erreur peut plonger votre classe dans l’anarchie et vous commencez à être en pénurie de solutions miracles. Vous secouez la tête, comme pour chasser vos idées noires et écrivez "Logarithme contre boîte à rythme, le test comparatif". Cela fait quelques minutes que vous gribouillez au tableau sans être interrompu. Vous commencez à vous détendre et votre geste est plus assuré "Loga Loga Loga rithme, le témoignage poignant de Shakira". Malheureusement, votre répit est de courte durée et une sonnerie, ou plutôt un morceau de musique de mayrde propulsé par une enceinte 0.0005 Watt qui sature "je suis miiiiiiiiiiIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII IIIgnon mignon mignon gnon gnon", résonne dans la classe. "Je vaiiiiiiiiIIIIIIIIIIs mettre un gnon gnon gnon au propriétaire de ce portable s’il ne se dénonce pas TOUT DE SUITE", hurlez-vous, presque par réflexe, tellement le morceau choisi vous donne envie de peler des chiots mignons. Une main se lève timidement dans le fond de la salle. "C’est le mien, désolé ! Je l’avais prêté à ma sœur et elle me l'a rendu tout humide et poisseux alors j’avais cru qu’elle l’avait laissé sur vibreur, si vous voyez ce que je veux dire". L’élève illustre sa répartie d’un clin d’œil graveleux. Le reste de la classe part dans un grand éclat de rire. Si vous voulez balancer le téléphone par la fenêtre, rendez-vous au 2. Si vous préférez simplement confisquer le téléphone, rendez-vous au 8. Si vous voulez laisser passer pour cette fois, après tout, l’excuse est convaincante, rendez-vous au 21. - 12 - Vous vous obligez à reprendre votre cours en faisant abstraction du bordel HISTOIRE DONT VOUS ÊTES LE HÉROS A ces mots vous éclatez de rire comme un hystérique. "Elle est géniale non ? ? ". Visiblement, non. Vous avez surestimé leurs connaissances mathématiques et vous vous maudissez de ne pas avoir choisi une blague pipi caca à la place. Le mal est fait et la classe est plus hystérique et inattentive que jamais. Si vous laissez faire et reprenez votre cours comme si de rien n’était, rendezvous au 12. Si vous voulez utiliser la technique de la craie, rendez-vous au 4. Si vous tentez l’opération de la dernière chance en organisant une diversion, rendez-vous au 19. - 61 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :