42 n°22 mars 2011
42 n°22 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 19,4 Mo

  • Dans ce numéro : comment ne pas devenir riche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
TV Pourquoi DOSSIER DÉCOUVERTE les émissions éducatives françaises poutrent ? Parce qu’on est des sales chauvins ! Parce que lire c’est ringard, y a plus qu’un seul truc qui marche : la télé. Les autres pays sont nuls pour les émissions éducatives ! Non, je ne fais pas de chauvinisme primaire, mais il suffit un peu de regarder dans le détail pour voir que leurs concepts sont ineptes (quota téléduquons jeu de mot : ok). Bon en fait pas tout à fait mais mieux vaut entrer dans le vif du sujet. D’abord qu’est-ce qui fait une bonne émission éducative qui va scotcher votre gosse à l’écran avec ses bonbecs ? Un concept simple et accrocheur, pas forcément innovant, mais tendance parce que le rétro c’est nul ! Tendance oui, mais il ne faut pas non plus que ce le soit trop sinon vous tombez dans le kitch et le ridicule. Bref comme dirait Draxx, c’est comme la cuisine : tout est question de proportion. Faîtes revenir deux gousses d’ail dans un litre de jus d’orange … Euh non ‘tendez c’est pas ça. Pour les animateurs il vous faut des gens jeunes ou qui puissent paraître jeunes pour que votre gamin les voie comme des amis. Il faut un vocabulaire adapté c'est-à-dire avec des mots simples et peu de langage technique. Donc une bonne vulgarisation. Ça c’est le boulot du scripteur. Il vous faut assez d’équipes de tournage mobiles pour aller sur le terrain car mieux vaut une démonstration qu’un long discours. Bref, vous devez bien planifier ce que vous voulez et ce dont vous avez besoin. Mais comment faire ? À l’aide du concept bien sûr ! Il est votre base, votre ciment, votre fil rouge. A partir de lui vous pourrez tisser les émissions ! Pour cela il vous faut un sujet, un thème qui servira de référence afin de ne pas paumer les gosses. The ultimate boss Et pour illustrer tout cela, je vais me servir du maître étalon en la matière, la bien nommée émission « C’est pas sorcier ». Pourquoi cela ? Car elle marche depuis 1994 soit plus de 15 ans, avec toujours le même concept. C’est dire si cela tourne et que c’est du béton ! Bien entendu il y a eu des changements et des évolutions (merchandising dvd …), mais son principe est et reste toujours le même : deux animateurs ont des rôles bien précis. Fred (puis Sabine plus tard vers 99 ou 2000) représente l’explorateur. Il va sur le terrain, montre, cherche, creuse. Il pose les questions pertinentes à Jamy qui lui représente le - 36 (42lemag.fr) -
TV savoir, la connaissance. Celui-ci vulgarise pour votre rejeton ignare les explications scientifiques à l’aide très souvent de maquettes sophistiquées. Ils sont aidés par deux personnages secondaires : la petite voix de la narration qui prend le relais pour la description, et Marcel le chauffeur du camion « couteau suisse multi fonction ». Comment ça le camion ? Car pour donner une cohésion à l’émission, notre équipe est itinérante dans un camion blanc type américain, bourré de gadgets et de maquettes et d’un visiophone pour permettre les échanges entre Fred et Jamy. Bon dans la réalité le camion n’a été loué qu'une journée pour le générique et Jamy bosse en studio, l’effet est donc généré au montage. L’idée tendance est bien sûr le camion et l’exploration entrecoupée d’explications directes, ainsi que la musique rock du générique. En 15 ans ils ont gardé cette idée : bon rythme, simple et efficace. Y a la petite blague du début, de fin, le générique’n roll. On apprécie les piques un peu gamines entre les animateurs, les gags un peu cartoons mais pas trop poussés (qui gardent un esprit réel quoi) … Cette émission a surtout un autre avantage, c’est qu’elle attire aussi bien l’enfant que les parents. Même certains profs conseillent de la regarder et sa popularité est telle que l’on nomme parfois les têtes scientifiques de « Jamy » en classe (vrai de vrai, on m’a déjà appelé comme ça). La drague à l'américaine ! Oh et puis merde, tant pis pour l’humilité, je suis français donc chauvin. Notre émission poutre et les autres sont nulles car les autres pays n’ont pas la même approche du concept (les loosers !). La pire émission que j’ai jamais vue est « Popular mechanics for Kids » ou Super Mecanix pour la traduction (à chier) française. Les ‘ricains croyaient que pour attirer le gosse il fallait absolument être « mégadjeunsss top tendance oufzor les adultes c’trop des nazes » en rajoutant trop de blagues vaseuses ou d’effets ou encore de gags gamins. L’idée était de jouer sur le côté rapide tendance et jeune de deux animateurs pré pubères totalement illettrés en jouant sur des clichés sauce Weby. Genre quand tu parles des flics, l’un des gosses passe l’émission à bouffer des donuts. Dans le pays du quota, le décret imposait une fille idiote et sarcastique flanquée d’un garçon idiot jmenfoutiste. Mais comme on les balance pas comme ça à travers la nature (pedobear est pas loin), y a un adulte qui est là pour donner de bons conseils pour l’environnement (tiens ils s’y mettent ?). Ce crétin est plus la lavette mise exprès dans l’émission pour que les gamins le tabassent à la fin de chaque intervention de sa part … car je vous rappelle que « les adultes c’trop des nazes » ! À part nos trois clowns, pas de fil rouge, et un montage vidéo qui s’enchaîne tellement vite que les spectateurs ne pigent rien. Remarquez que « truc » a pas duré longtemps, de 98 à 2001. Mais comme il est plus simple d’acheter des bobines et de les doubler avec des comédiens hors forfait carrément SUR les voix des vraies personnes sans les effacer (doublage de merde quoi), j’admets que ma bile est vomie sur un « machin » totalement instable et répugnant qui ne fait pas honneur à l’idée de base : l’émission éducative en règle générale j’entends. DOSSIER DÉCOUVERTE Le bon goût British Popular Mechanics for Kids Mais il est tout à fait possible que le principe d’un concept décousu et vide de sens soit quelque chose de typiquement anglais (voire même très probable). L’émission anglaise « Prouve-le ! » n’est pas mieux, voire même pire que les américains. Deux animateurs surexcités qui se prennent pour des gamins se balancent des vannes dignes d’un CE1 genre « haaan t’as peur du noir pauv’tache ! » ; « Non s’twa qu’as peur du noir, baltringue ! lol ! ». Vous ajoutez à cela un leitmotiv exaspérant martelé - 37 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :