42 n°21 février 2011
42 n°21 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 26,3 Mo

  • Dans ce numéro : gagner plus pour gagner plus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
IRL TAUX DE PÉNÉTRATION DE MARCHÉ BREF, revenons à la box Revolution. Jeux vidéo, passerelle pour tout support disque laser, et quoi d’autre ? Le modem/hub sera aussi une sorte de mini serveur avec 250go d’espace de stockage. Je pense que 500 aurait été mieux car nous allons dans les années à venir vers des fichiers de plus en plus gros et on parle déjà de temps en temps de terraoctet (To c’est-à-dire 10 puissance 12 mais la vraie norme est le tébioctet c'està-dire 2 puissance 40 car un ordinateur ne comprend que le binaire). L’avantage de ce serveur perso est qu’on pourra y stocker plus de choses et surtout qu'il sera accessible plus facilement à l’ensemble du réseau privé de la maison. Par exemple vous avez downloadé tous les numéros de 42 sur le serveur, il vous sera alors possible de les lire sur tous les ordi qui sont liés à votre réseau. J’ignore si la box est capable de lire les PDF, mais comme il sera possible de surfer sur votre télé avec la télécommande wiifree (ouais j’invente un néologisme), vous pourrez toujours nous lire en version HTML ou flash (auto-promo toussa : OK !) Bien entendu il y aura d’autres applications possibles avec ce serveur comme enregistrer les émissions de télé ou pomper des applications Free sur le Freestore ou autre. On peut même penser pouvoir visionner l’émission qu’on a enregistré sur un PC à partir du serveur. Décidément ils s’inspirent de tout le monde y compris le trognon de pomme ! Et avancée finale et ça aussi c’est intéressant car c’est une sorte de retour aux sources : les appels gratuits illimités sur les téléphone portables en France métropolitaine ! Leur première box avait en son temps bousculé les traditions téléphoniques en proposant les appels gratuits de fixe à fixe. Eh bien là ils étendent le principe à la téléphonie mobile ! Je me doutais qu’un jour on y arriverait, mais je pensais que les concurrents avaient retenu la leçon et allaient tenter de planter Free en lançant cette offre avant eux (je pensais à France Télécom à ce moment là). Eh bien que nenni ! Pourtant Orange et SFR sont des pros des téléphones portables (tiens on parle pas de Bouygues depuis le début de cet article). Tout cela a l’air prometteur non ? ¿Y después ? Mais alors pourquoi je ne parle que de Free ? Car après le show de présentation de Free à la presse en mode SteveJobs jmelapètedécontractjeanschemiz, les concurrents se sont permis la critique. Et le plus surprenant sont les remarques acides et de mauvaise foi de SFR. Le carré rouge ne trouve que des défauts à la nouvelle box de Free : trop grosse, fait un boucan d’enfer, surchauffe et sature l’air en CO2, énergivore, y a pas de démo, elle fait pas le café … Ils persistent et signent en prétendant que si cette box est si merveilleuse, pourquoi attendre janvier alors qu’il y a eu les fêtes de fin d’année juste avant ? À mon avis, cette réplique d’aigris a été lâchée car ils ont été dégoutés de voir que Free a fait plus d’avancées technologiques qu’eux (la SFR Box Evolution est dispo depuis mi-novembre soit à peine moins de deux mois). Bon on pourrait croire également que le P.-D.G. de Free qui singe Apple et SteveJobs a dû en énerver plus d’un ! Mais il y a eu des rires sarcastiques quand Niel (président de Free) a parlé des économies possibles de 120 € sur un an. On appelle cela de l’agressivité commerciale ce qui peut se retourner contre vous. Mais SFR continue à enfoncer le clou de sa mauvaise foi. Les appels gratuits illimités vers les mobiles ? Peuh ! Cela fait trois ans, prétexte SFR, que la demande des consommateurs s’est faite entendre. « Nous pouvons le décider à tout moment » ! Alors pourquoi tu ne l’a pas fait - 82 (42lemag.fr) -
IRL avant pour clouer le bec de Free, espèce de pignouf ! Tu aurais fait un sacré coup médiatique et marketing et tu aurais pu alors détrôner le n°1 Orange tout en coupant l’herbe sous l’pied de Free ! Et en plus tu aurais pu le faire avec ta « nouvelle » box ! Quant au sujet du lecteur intégré, là c’est du foutage de gueule en direct ! « Nous, on s'oriente vers la consommation de contenus dématérialisés comme la VOD. ». Euuuuh mon pote … l’un n’empêche pas l’autre (d’ailleurs une directrice de Free l’a dit) et puis même si la VOD prend de l’ampleur actuellement, ce n’est pas un succès aussi fracassant qu’à été le DVD en son temps ! Et comme je l’ai dit plus haut cela permet de recycler les filmothèques des abonnés ! Les détracteurs de VOD ça existe aussi (prix, non stockage du film, problème de stream…). moquerie bien innocente ! Ils trouvent que cette boîte est conçue pour les geeks. C’est pas méchant, hein ? Y en a de plus en plus en France alors c’est pas le moment de se les mettre à dos. (faut pas déconner : ils font parti du fonds de commerce de ces entreprises). Ils admettent bien volontiers que le design et le lecteur combo+ est une idée « hypermarketing ». En gros ca va aider Free à booster. Pour le lecteur je suis d’accord mais pour le design je ne vois pas (relisez au dessus). En tout cas eux visiblement reconnaissent qu’utiliser la tech’SteveJobs pour la présentation de la nouvelle box était un bon coup. Soit ils le pensent vraiment, soit ils savent maîtriser leurs déclarations en public (ce qui permet de ne pas passer pour un gros bœuf gonflé de rancune). En tout cas une chose est sûre : Orange maîtrise la langue de velours, reconnaissant des qualités chez l’adversaire mais en renforçant celles de son produit. Ils préfèrent un produit plus grand public, familial en misant sur la fiabilité et évolution par mise à jour. Ils admettent cependant volontiers que cette nouvelle box est novatrice. Mettre les mobiles en illimité est salué par Orange, en mettant tout de même un petit point sur uni. C’est une bonne solution tant que Free n’aura pas son réseau perso pour téléphone mobile (ça doit arriver en 2012 si tout se passe bien) mais le souci est que cela va leur coûter TRÈS cher. En fait le scepticisme d’Orange est plus global et ils n’ont pas tort sur le papier : Free, depuis qu’ils ont chopé la 4ème licence de téléphonie mobile, doit débourser beaucoup car il leur faut installer des antennes 2G, trouver un allié pour la 3G (d’ailleurs ils sont en pourparler avec les autres entreprises, et n’hésitent pas à parler de procès en cas d’obstruction), déployer un réseau en fibre optique (et là ce sont pas les meilleurs, cela sera décrit plus bas). Cette box d’ailleurs n’a pas dû être gratuite à produire. Il faut renouveler le matériel. En gros ils font beaucoup d’efforts financiers sur beaucoup de fronts et en même temps. Peuvent-ils tenir la cadence ? Historiquement Free a toujours su démentir ce genre de propos en réussissant, des fois de manière galopante. Mais en début de décennie, le coup de la TAUX DE PÉNÉTRATION DE MARCHÉ Le summum du snobisme SFR est que eux, EUX, ont inventé le bouton ON/OFF sur leur boîte ! Quelle incroyable avancée technologique ! L’humanité n’a jamais vu ça ! Hé ho, si tu ne veux pas que ta boîte broute de l’électricité quand t’es pas là, suffit de la débrancher ! Ou alors tu fais comme moi : tu achètes une multiprise avec un bouton coupe-jus (tu y branche aussi les consoles comme wii ou 360) et le tour est joué ! Et en plus cela évite aussi à ta télé de bouffer de l’électricité même en mode veille ! And so(lol) ? Orange quant à lui est plus posé, calme, voire bien plus fair-play avec une petite - 83 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 21 février 2011 Page 142 numéro 21 février 2011 Page 2-342 numéro 21 février 2011 Page 4-542 numéro 21 février 2011 Page 6-742 numéro 21 février 2011 Page 8-942 numéro 21 février 2011 Page 10-1142 numéro 21 février 2011 Page 12-1342 numéro 21 février 2011 Page 14-1542 numéro 21 février 2011 Page 16-1742 numéro 21 février 2011 Page 18-1942 numéro 21 février 2011 Page 20-2142 numéro 21 février 2011 Page 22-2342 numéro 21 février 2011 Page 24-2542 numéro 21 février 2011 Page 26-2742 numéro 21 février 2011 Page 28-2942 numéro 21 février 2011 Page 30-3142 numéro 21 février 2011 Page 32-3342 numéro 21 février 2011 Page 34-3542 numéro 21 février 2011 Page 36-3742 numéro 21 février 2011 Page 38-3942 numéro 21 février 2011 Page 40-4142 numéro 21 février 2011 Page 42-4342 numéro 21 février 2011 Page 44-4542 numéro 21 février 2011 Page 46-4742 numéro 21 février 2011 Page 48-4942 numéro 21 février 2011 Page 50-5142 numéro 21 février 2011 Page 52-5342 numéro 21 février 2011 Page 54-5542 numéro 21 février 2011 Page 56-5742 numéro 21 février 2011 Page 58-5942 numéro 21 février 2011 Page 60-6142 numéro 21 février 2011 Page 62-6342 numéro 21 février 2011 Page 64-6542 numéro 21 février 2011 Page 66-6742 numéro 21 février 2011 Page 68-6942 numéro 21 février 2011 Page 70-7142 numéro 21 février 2011 Page 72-7342 numéro 21 février 2011 Page 74-7542 numéro 21 février 2011 Page 76-7742 numéro 21 février 2011 Page 78-7942 numéro 21 février 2011 Page 80-8142 numéro 21 février 2011 Page 82-8342 numéro 21 février 2011 Page 84-8542 numéro 21 février 2011 Page 86-8742 numéro 21 février 2011 Page 88-8942 numéro 21 février 2011 Page 90-9142 numéro 21 février 2011 Page 92-9342 numéro 21 février 2011 Page 94-9542 numéro 21 février 2011 Page 96-9742 numéro 21 février 2011 Page 98-9942 numéro 21 février 2011 Page 100-10142 numéro 21 février 2011 Page 102-10342 numéro 21 février 2011 Page 104-10542 numéro 21 février 2011 Page 106-10742 numéro 21 février 2011 Page 108