42 n°21 février 2011
42 n°21 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 26,3 Mo

  • Dans ce numéro : gagner plus pour gagner plus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
CINEMA DOSSIER DÉCOUVERTE changement de sujet du journaliste. En effet il a démissionné du poste de PDG pour reprendre un poste de consultant, et les rumeurs émises par les mauvaises langues l’exaspère. Les activistes finalement changent d’avis à son sujet, disant qu’il n’est pas pourri comme l’est le reste de la structure Encom, au point même de penser qu’il est le seul d’Encom avec Sam à être dans leur camp (retrouver Flynn). Pourquoi ? Car en continuant de hacker le système Encom (au groupe 7, référence au premier film), on découvre dans les mails du nouveau PDG une version plus longue de cette interview. En fait elle a été coupée, montée et diffusée pour n’émettre que des informations qui arrangent Encom en occultant des parties précises de l’opinion de Bradley. Vous avez compris que dans la réalité, IGN a collaboré avec Disney pour cette fausse interview, où Bruce Boxleitner a reprit une nouvelle fois son rôle de Bradley. Celui-ci d’ailleurs poursuit avec Cindy Morgan pour le troisième mouvement : opération Tron. Le 2 avril 2010 c’est la conférence d’Encom à San Fransico au Justin Herman Plaza, où Alan avec Lora présentent le prochain jeu Space Paranoïd Online. La vraie presse ainsi que les joueurs étaient conviés à y assister. La conférence dure environ 20 minutes et est interrompue par deux évènements. Le premier est la montée sur scène des activistes de flynnlives avec des banderoles pour faire passer son message, le second est un hélicoptère d’Encom qui lâche au dessus de la conférence un parachutiste … qui n’est autre que Sam Flynn ! Le trublion a décidé de mettre son grain de sel dans la conférence du parrain. Des vidéos de la performance seront diffusées plus tard par le site toujours en chasse aux trésors pour les joueurs. Si vous voulez voici en deux parties la conférence : http://www.youtube.com/watch ? feature=playerembedded&v=eBZIDt8iPkQ# ! http://www.youtube.com/watch ? feature=playerembedded&v=iZ7cOrR9u6c La traque d’information continue. Encom « découvre » les comptes hackés et bloque son accès privé par Internet. Cependant ils lancent également Space parano Online… mais en cherchant bien dans les niveaux, plusieurs codes barres sont visibles et flynnlives laisse le soin aux joueurs de décoder encore une fois, pour encore débloquer d’autres informations. Inquiet sur sa solitude, les gars de flynnlives tentent de localiser Sam qui ne donne plus signe de vie depuis sa cascade aérienne. On découvre ainsi des informations sur son parcours comme son école ou le fait qu’il ait été dans une école de capoeira (justifiant ses capacités de combat dans Legacy). En remontant on découvre le site qui a aidé le saut de Sam, et un message vocal faisant référence à Dumont (un personnage du premier film Tron, le créateur d’Encom) et à sa reconversion en un service en ligne de transport. http://www.youtube.com/watch ? v=L7ek1NWQFXo Les fouilles mènent finalement à l’école de baston de Sam, et par un code que le joueur doit encore trouver, on parvient à ouvrir le vestiaire de Sam où se trouve une caméra. Celui-ci a enregistré un mot à l’attention des membres de flynnlives. On trouve aussi un exemplaire du livre de son père « Digital gaming » avec plusieurs passages soulignés et surtout on peut entendre des musiques de Daft Punk dans son lecteur MP3. Encore un moyen de faire de la pub en certifiant aux fans que nos robots-electros français sont de la partie pour le prochain film. Les moyens ne manquent pas pour les chasses aux trésors. Les joueurs obtien- - 58 (42lemag.fr) -
CINEMA nent des objets ayant eux même des infos. Par exemple un T-shirt Flynnlives et une lampe à lumière noire qui permet de faire ressortir un code sur le t-shirt, menant à une autre partie du jeu etc. Niveau pognon ça y va pour le service marketing/pub de Disney ! D’ailleurs pour la comic-con de 2010, ils ont réitéré le coup de la chasse pour arriver à la salle d’arcade de Flynn, ouvrant encore sur le passage secret de la borne d’arcade. Il y a bien plus de choses à y voir comme la salle de travail de Flynnavec le laser numériseur, la table de travail noire (qui rappelle immédiatement celle de Dillinger dans le premier film. On peut supposer que Flynnl’a emportée aussi). Il y a surtout au bout du parcours la discothèque grandeur nature de Castor (un personnage dans le prochain film) avec un DJ, des actrices qui jouent les sirènes (du film) dans des costumes moulant, et un énorme écran qui diffuse des images de Legacy pour encore faire plus baver les fans. Enfin pour y arriver ca n’a pas été facile pour eux. D’abord de par leurs exploits passés, les joueurs ont reçu des cartes postales, qui, sous l’effet d’une lumière noire, permettait de faire apparaitre un chemin vers un jeu de lightcycle sur le net (qu’il fallait évidement terminer). De là on avait des images exclu venant d’un compte flirck qui menait directement à un twitter. A partir de là il fallait courir dans les rues de San Diego pour se faire photographier à certains point de la ville avec derrière soi un poster « FlynnLives ». Et par ces preuves, les MJ donnaient des petits cadeaux comme un petit disque chakram ou encore des jetons pour la salle d’arcade. Puis rebelote vous connaissez maintenant la tech. http://www.youtube.com/watch ? v=WlkNunY1ALM Le mouvement final de cet ARG est une tentative de hacker une nouvelle fois Encom, toujours à l’aide de codes et de recherches … mais le joueur arrivait sur une vidéo assez bizarre que voici : http://www.youtube.com/watch ? v=a7Wxjs6vg2E Il semblerait que par cette action le joueur ait envoyé une impulsion quelque part sur la grille, permettant de voir des bout d’images de ci de là. À la fin on voit Clu apparaitre, laissant croire au joueur (qui est supposé ignorer tout ce qui se passe sur la grille) qu’il a aidé Flynn. Hélas comme nous le savons depuis le début de ce dossier, c’est son Némésis numérique. Cela suppose alors que le joueur a aidé Clu plutôt que Kevin (et donc ayant déclenché d’une manière ou d’une autre les hostilités). Il faudra attendre de voir le film pour savoir ce qui s’est passé dans le cyberespace (et hop cela vous force à aller le voir !). La touche finale de cette vidéo laisse cependant un espoir, avec une vue sur un pager qui vibre, laissant apparaitre un numéro de téléphone américain. Il s’agit du pager d’Alan Bradley, le « second » père de Sam. Celui-ci sait de quel numéro il s’agit : du téléphone de la salle d’arcade abandonnée de Flynn. Numéro également supposé hors service. Alan va voir Sam pour lui redonner espoir en lui expliquant cet appel troublant. (cf la bande annonce) http://www.youtube.com/watch ? v=YMByfHuh5kw Et ensuite ? Il vous faut le voir pour connaitre la suite. Ze final Comme vous le voyez, Disney a vraiment mit le paquet pour faire tenir en haleine les fans. Distiller petit à petit des infos sans jamais fléchir (les nouveaux véhicules volant ou à quatre roues par exemple), tout en laissant les spéculations aller de bon train. Les créateurs de cet ARG y sont allés à cœur joie ! Et vous savez comment ils s’appellent ? 42 Entertainment ! (http://www.42entertainment.com) Non je ne plaisante pas ! DOSSIER DÉCOUVERTE - 59 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 21 février 2011 Page 142 numéro 21 février 2011 Page 2-342 numéro 21 février 2011 Page 4-542 numéro 21 février 2011 Page 6-742 numéro 21 février 2011 Page 8-942 numéro 21 février 2011 Page 10-1142 numéro 21 février 2011 Page 12-1342 numéro 21 février 2011 Page 14-1542 numéro 21 février 2011 Page 16-1742 numéro 21 février 2011 Page 18-1942 numéro 21 février 2011 Page 20-2142 numéro 21 février 2011 Page 22-2342 numéro 21 février 2011 Page 24-2542 numéro 21 février 2011 Page 26-2742 numéro 21 février 2011 Page 28-2942 numéro 21 février 2011 Page 30-3142 numéro 21 février 2011 Page 32-3342 numéro 21 février 2011 Page 34-3542 numéro 21 février 2011 Page 36-3742 numéro 21 février 2011 Page 38-3942 numéro 21 février 2011 Page 40-4142 numéro 21 février 2011 Page 42-4342 numéro 21 février 2011 Page 44-4542 numéro 21 février 2011 Page 46-4742 numéro 21 février 2011 Page 48-4942 numéro 21 février 2011 Page 50-5142 numéro 21 février 2011 Page 52-5342 numéro 21 février 2011 Page 54-5542 numéro 21 février 2011 Page 56-5742 numéro 21 février 2011 Page 58-5942 numéro 21 février 2011 Page 60-6142 numéro 21 février 2011 Page 62-6342 numéro 21 février 2011 Page 64-6542 numéro 21 février 2011 Page 66-6742 numéro 21 février 2011 Page 68-6942 numéro 21 février 2011 Page 70-7142 numéro 21 février 2011 Page 72-7342 numéro 21 février 2011 Page 74-7542 numéro 21 février 2011 Page 76-7742 numéro 21 février 2011 Page 78-7942 numéro 21 février 2011 Page 80-8142 numéro 21 février 2011 Page 82-8342 numéro 21 février 2011 Page 84-8542 numéro 21 février 2011 Page 86-8742 numéro 21 février 2011 Page 88-8942 numéro 21 février 2011 Page 90-9142 numéro 21 février 2011 Page 92-9342 numéro 21 février 2011 Page 94-9542 numéro 21 février 2011 Page 96-9742 numéro 21 février 2011 Page 98-9942 numéro 21 février 2011 Page 100-10142 numéro 21 février 2011 Page 102-10342 numéro 21 février 2011 Page 104-10542 numéro 21 février 2011 Page 106-10742 numéro 21 février 2011 Page 108