42 n°21 février 2011
42 n°21 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 26,3 Mo

  • Dans ce numéro : gagner plus pour gagner plus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
CINEMA DOSSIER DÉCOUVERTE Donc en juillet 2008 les visiteurs de la Comic-Con virent comme surprise ce teaser. Des nuages pixelisés rectangles dans le ciel, la foudre passe, une ville futuriste au loin mais sur des plaques de verre … Un personnage casqué apparait qui semble fuir quelque chose. Son costume est éclairé de lignes néon bleu … et soudain une lumière le force à courir et à « monter » sur un lightcycle. S’ensuit une course avec un adversaire jaune ! La poursuite fait rage ! Un vieil homme dans un appartement blanc encastré dans une falaise observe. Le bleu semble semer le jaune, mais soudain celui-ci arrive à faire exploser le lightcycle du programme bleu sans le tuer ! À terre celui-ci se met à crier « It’s just a game ! » (Diantre ! Ceci n’est qu’un jeu, badin !) Le personnage jaune révèle son visage et dit : « Not anymore. » (Morbleu, cela n’est assurément plus le cas). Et un titre s’allume petit à petit comme de vrai néon révélant « Tr2n », avant de disparaitre, laissant le « 2 » s’évanouir en dernier. La foule qui assiste à cette projection applaudi à tout rompre. C’est sûr et certain. Il va y avoir une suite ! Petite analyse du teaser Je vous propose une vidéo amateur où on voit pas grand-chose mais qui donne une idée de l’ambiance de la comic-con : http://www.youtube.com/watch ? v=DPGWYAUF3v4 Plus tard la vidéo sera diffusée sur internet avec bien entendu une meilleure qualité, mais également quelques changements graphiques et surtout son titre : http://www.youtube.com/watch ? v=VpfVpwTfAb0 LE CHAKRAM Le chakram est une arme indienne, la fierté de leur armée. Il s’agit d’une sorte d’anneau de la taille d’un frisbee dont la particularité est d’être aussi coupant qu'un rasoir ! Il est évident de dire que sa maitrise est difficile. C’est une arme aérodynamique de jet, dont le vent même peut avoir des difficultés à la dévier. Vous imaginez que cela peut faire facilement du dégât. En revanche c’est pas un boomerang, cela ne revient pas au lanceur (contrairement à secret of mana et le boomerang de l’elfe amélioré par des sphère d’arme). A ce moment là, personne n’était sûr et certain que le film était déjà en production. Ce qui était sûr c'est que la suite était confirmée, et avec Bridges ! Il est difficile d’identifier l’acteur bleu, quant au jaune, son casque est teinté jusqu’à la fin du court métrage. En revanche Les costumes sont plus « cuir » ce qui pourrait sous entendre une influence de Matrix. Qu’importe car la scène de construction numérique en 3D du lightcycle est incroyablement belle ! La course poursuite est bien ficelée car elle permet également de voir des décors (en verre), le tout saupoudré d’un Flynn/Bridges qui observe de loin. La chose la plus étrange et qui m’a un peu peiné à ma première vision était le fait que les motos ne tournent plus à 90° mais suivent bien des courbes plus réalistes. Il y a tout de même le mur de couleur qui laisse sous entendre sa fonction. Mais ce qui m’a surtout fait sursauter était le crash ! Visuellement très beau avec le classique ralentissement pour voir l’acteur se débattre et les particules de la moto s’éparpiller derrière, y a un détail qui m’a sauté aux yeux : le programme bleu ne meurt pas ! Dans le film de 82, le crash signifiait la mort alors que là il est projeté à terre et le programme jaune doit l’effacer à la main. Il y a une certaine évolution. Bon il est vrai qu’en 82 tout les effets spéciaux n’étaient pas possibles, comme faire apparaitre la tête du pilote sur sa moto lors des scènes en perspective (d’où le cockpit du lightcycle, petite passe graphique pour camoufler la chose). Dans cette optique, il est normal que l’explosion (plus simple à créer) sous entend tout de suite la mort du pilote. La révolution technologique continue de tourner, permettant bien plus de choses pour le cinéma. D’où le fait que le pilote est éjecté de son bolide, d’où également les courbes des murs plutôt que des angles droits. Pour cela j’avais pensé aussi que le monde de Tron avait évolué au niveau de ses codes, de sa programmation, donc également de « sa physique » (on y reviendra plus tard). C’est triste de perdre cette idée de virage 90°, - 52 (42lemag.fr) -
CINEMA mais il faut aussi changer un peu. Le final du teaser est aussi très intéressant. Bridges en vieil homme avec ses rides et une barbe blanche, porte aussi un costume blanc un peu baba cool dans un appartement tout illuminé de blanc. Je vois une petite référence à « 2001 l’odyssée de l’espace ». On peut penser par les codes classiques que le blanc étant le bien, il représente une force positive (le gentil, wesh !), mais reclus dans la falaise ou la montagne, il est impuissant face à la scène qu’il regarde. Le programme jaune sort un disque incroyable qui fait penser à une sorte de chakram numérique avec évidement son propre effet néon. Et là, le casque du personnage jaune lâche sa teinte et laisse apparaitre son visage ! Vous allez me dire que je ne suis pas physionomiste, mais au début j’ai cru qu’il s’agissait de Dillinger (faut dire que Warner est toujours vivant), mais en observant de plus près, il s’agit de Bridges (en plus jeune quand même) ! Cela sous entend alors par sa couleur que c’est Clu ! Mais alors pourquoi il efface le programme bleu ? Serait-il devenu le méchant ? Non non non ! Ne vous méprenez pas, le mot canon désigne les références officielles, l’histoire canonique ! Ce qui est et reconnu dans l’histoire et dans l’univers de Tron et ce qui ne l’est pas en somme. Mais pourquoi je vous parle de cela ? Car une grande question s’est très vite posée par les fans : est-ce que l’histoire du prochain film tiendra compte de l’histoire du jeu vidéo 2.0 ? Est-ce qu’il y aura des références directes ? Des personnages du jeu comme Jet ? Est-ce qu’il y aura encore le mec pour demander du pop corn à Alan Bradley ? Y en avait un dans Tron, même dans 2.0, alors pourquoi pas ? Et bien autant vous décevoir tout de suite : NON ! Tout ce que vous avez lu dans la partie précédente du dossier sur le jeu 2.0 est à oublier pour le prochain film ! Cela a été décrété non canonique par les scénaristes. 2.0 est une sorte d’histoire parallèle, comme le dernier film Star Trek. C’est une bonne expérience de jeu vidéo, une belle histoire, mais qui n’a rien à voir avec le fil officiel. J’ai été assez déstabilisé quand j’ai appris la nouvelle. Steven Lisberger, qui est pourtant le scénariste du jeu, a décidé (ou permis) de le laisser de coté pour construire quelque chose d’autre ? C’est quand même son bébé quelque part ! D’un autre côté, ne pas reprendre le fil du jeu permet beaucoup plus de possibilité pour une nouvelle histoire, car vous êtes liés à bien moins de contraintes. Et puis surtout, tout le monde n’a pas forcément joué à ce jeu. Cela permet aussi de faire évoluer la charte graphique. Snif tout de même. Le comics qui a suivit 2.0 est évidemment à jeter aux oubliettes également, mais certains détails ont été gardés comme la couleur blanche pour les néons ou la salle d’arcade de Flynnabandonnée. Mais 2.0 a eu sa revanche, car énormément de choses ont été reprises du jeu pour Legacy. En premier lieu et comme cité au dessus : le fiston. Au lieu que ce soit le fils d’Alan (Jet), on a le fils de Kevin (Sam). Le super meilleur pote de l’autre devient le parrain du fiston héros. Flynnest le parrain de Jet dans 2.0, alors Alan sera le parrain de Sam dans Legacy. Vous voulez d’autres exemples ? Flynndisparait mystérieusement dans 2.0, alors hop ! on récupère l’idée pour Legacy aussi. Aussi bien dans le jeu que dans le film, il y a DOSSIER DÉCOUVERTE Disney est content de la réussite du teaser sur les visiteurs de la convention ! Les fans sont là et ils veulent la suite ! Il n’y a qu’une chose à faire : poursuivre le chantier ! Les canons : Errare humanum est « Les canons ? Comment ça les canons ? Y-a la guerre ? Où ça ? Quand, quoi, comment ? » - 53 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 21 février 2011 Page 142 numéro 21 février 2011 Page 2-342 numéro 21 février 2011 Page 4-542 numéro 21 février 2011 Page 6-742 numéro 21 février 2011 Page 8-942 numéro 21 février 2011 Page 10-1142 numéro 21 février 2011 Page 12-1342 numéro 21 février 2011 Page 14-1542 numéro 21 février 2011 Page 16-1742 numéro 21 février 2011 Page 18-1942 numéro 21 février 2011 Page 20-2142 numéro 21 février 2011 Page 22-2342 numéro 21 février 2011 Page 24-2542 numéro 21 février 2011 Page 26-2742 numéro 21 février 2011 Page 28-2942 numéro 21 février 2011 Page 30-3142 numéro 21 février 2011 Page 32-3342 numéro 21 février 2011 Page 34-3542 numéro 21 février 2011 Page 36-3742 numéro 21 février 2011 Page 38-3942 numéro 21 février 2011 Page 40-4142 numéro 21 février 2011 Page 42-4342 numéro 21 février 2011 Page 44-4542 numéro 21 février 2011 Page 46-4742 numéro 21 février 2011 Page 48-4942 numéro 21 février 2011 Page 50-5142 numéro 21 février 2011 Page 52-5342 numéro 21 février 2011 Page 54-5542 numéro 21 février 2011 Page 56-5742 numéro 21 février 2011 Page 58-5942 numéro 21 février 2011 Page 60-6142 numéro 21 février 2011 Page 62-6342 numéro 21 février 2011 Page 64-6542 numéro 21 février 2011 Page 66-6742 numéro 21 février 2011 Page 68-6942 numéro 21 février 2011 Page 70-7142 numéro 21 février 2011 Page 72-7342 numéro 21 février 2011 Page 74-7542 numéro 21 février 2011 Page 76-7742 numéro 21 février 2011 Page 78-7942 numéro 21 février 2011 Page 80-8142 numéro 21 février 2011 Page 82-8342 numéro 21 février 2011 Page 84-8542 numéro 21 février 2011 Page 86-8742 numéro 21 février 2011 Page 88-8942 numéro 21 février 2011 Page 90-9142 numéro 21 février 2011 Page 92-9342 numéro 21 février 2011 Page 94-9542 numéro 21 février 2011 Page 96-9742 numéro 21 février 2011 Page 98-9942 numéro 21 février 2011 Page 100-10142 numéro 21 février 2011 Page 102-10342 numéro 21 février 2011 Page 104-10542 numéro 21 février 2011 Page 106-10742 numéro 21 février 2011 Page 108