42 n°21 février 2011
42 n°21 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 26,3 Mo

  • Dans ce numéro : gagner plus pour gagner plus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
PORTNAWAK Slipknot et autres Nirvana, et affichez une image décomplexée, ouvertement rebelle. TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR Envoyez du caca sur votre maison de disque, balancez des rumeurs de concerts tournant en orgie d'épinards, faites croire que le chanteur est un héroïnomane ayant fait de la taule après avoir braqué une vieille atteinte d'Alzheimer... tout est bon pour en faire des tonnes. Et surtout, comme dans un précédent guide, soyez evil. Soyez méchant, ayez l'air de vous prendre au sérieux, comme Gaahl - pédé comme un phoque au final. Que ce soit dans les paroles, les pochettes, ou les tenues vestimentaires, il ne faut pas lésiner sur les moyens. Et plus l'argent rentrera, plus les extravagances seront grandes. A vous les clips gothiques/bling bling, où vous vous taperez des biatch en noir dans des piscines en noir anthracite. Vous êtes ainsi assuré d'être invité dans les plus gros festivals. On vous voit comme une grosse machine à fric, mais vous plaisez à tellement de monde que vous en êtes intouchable. Elle est pas belle la vie ? IV. Sortez plein de démos à la con soi-disant cultes Bonjour, je suis pété de thunes, mais je suis mort, alors j'ai pas de thunes. Et là j'ai l'air constipé Comment un groupe devient culte ? En sortant des démos soi-disant "trop ouf dingue précurseur d'un nouveau genre même si c'est pipi caca niveau son". Ces démos permettent de capitaliser au max le potentiel d'un groupe. Prenez une légende du Black Metal Norvégien, à l'image aussi noire que du charbon : Mayhem. Peu d'albums studio, mais une qualité au rendez-vous. Cependant avec ce groupe, on a un phénomène typique : celui de la valorisation de merdes, comme leurs démos/E.P qui m'ont violé les oreilles. Pour la petite histoire, Mayhem a mis du temps avant de sortir son premier album, avec tout le background entourant le groupe : groupuscule satanique (Black Inner Circle), destructions d'églises, suicide du chanteur Death (ahah), assassinat de Euronymous. Mais grâce aux démos et autres bootlegs vaseux, le groupe a acquis un statut "kvlt" (lisez "culte") dans le monde du metal en général. Et ce, grâce à une démo : Pure Fucking Armageddon : ou alors Pure Fucking daubasse from outer space. Cette démo, est citée parmi les plus cultes, qu'il est impensable de ne pas avoir écouté ça, et que ça tue tout. Ouais, ça tue surtout mes pauvres oreilles, face à une production aussi minable. Vous souvenez-vous des Légions Noires, cet obscur collectif de Black Metal français ? Eh bien c'est pire que ça. Pire que Brenoritvrezorkre ou encore Vlad Tepes. Ça ne ressemble à rien, c'est inaudible, ça pue des fesses, y a rien dedans. Et tout le monde trouve ça culte. Le deathcore ça marche aussi Voilà, mis à part les coups de couteaux de Varg, c'est comme ça que le Black Metal de Mayhem s'est fait connaître. C'est comme ça qu'ils sont devenus populaires. Voilà donc un moyen tout trouvé pour attirer les labels et le public en mal de sensations fortes : faire des démos inutiles avec des pochettes immondes, et les distribuer localement. Ayez un complice pour faire tourner ça - 100 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK Dethklok, 5e fortune mondiale devant la Belgique. Who's your daddy ? sur le net et sur des webzines obscurs, ou forums. Autre technique d'enfoiré pour s'en foutre plein les fouilles, mais plus relevée : s'attirer directement les faveurs d'un label après un bouche à oreille et se tirer avec tout l'oseille donné. Mais pour ça, il faut déjà une solide réputation se faisant exclusivement par le bouche à oreille. Anecdote d'une histoire vraie. Ulver, autre groupe de Black Metal norvégien ayant fait une reconversion musicale totale, a été dès ses débuts un groupe à forte réputation. Sans aucun concert, et grâce à ses œuvres, il a pu se forger une renommée parmi les amateurs. C'est là que Century media (un gros bonnet), flaire la bonne affaire et décide de signer Ulver, une grosse cagnotte à la clé pour pondre un album daouf. une grosse claque et reste une référence dans le True Black Metal. Ultra cru, production à chier faute de moyens, minimaliste, mais aux compositions magnifiques. Et ça ne les a pas empêchés de rencontrer un succès toujours aussi important. V. Signez avec Roadrunner. Roadrunner est à la base est un importateur hollandais de metal américain. Fondé en 1980, il ouvre 6 ans plus tard son premier bureau aux USA des Amériques, et dès lors signe ses premiers Sauf que Ulver n'en a rien à secouer et dépense le tout en bagnoles, costumes, parfums à 5 briques, lunettes de soleil et autres machins bling bling. groupes. 30 ans plus tard, il est devenu une filiale de Warner, et est un mastodonte dans le domaine. Beaucoup de gros groupes sont sous le label rouge : Dream Theater, Opeth, Megadeth, Cradle Of Filth, Stone Sour, Korn, Slipknot, etc... Et l'écurie signe de plus en plus de groupes, avale tout ce qu'elle trouve. Même des petits groupes comme Grand Magus ont succombé aux sirènes. Mais le truc, c'est qu'avec Roadrunner, c'est le succès quasi assuré. Non pas que ce soit un gage de qualité (quoique), mais avec les moyens qu'ils ont, les moyens médiatiques, ils ont de quoi propulser un petit groupe de bayou dans un stade rempli jusqu'aux escaliers des chiottes. Prenez Airbourne par exemple. AC/DC revival pour beaucoup, Airbourne a eu un succès immédiat et fulgurant, malgré l'aspect réchauffé de la musique (faut pas se voiler la face, c'est la même chose qu'il y a 30 ans). Et Roadrunner a été pour beaucoup dans ce succès notamment pour la promo. Donc si vous voulez rentabiliser et avoir beaucoup de moyens, foncez chez Roadrunner. Faites-vous plutôt remarquer, et montrez que vous avez un potentiel pour rapporter de la thune, sinon ça va pas marcher. Et faites-vous une réputation scénique, ils aiment bien ça tout de même. Draxx TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR C'est donc sans le sou (ou presque) que Ulver sort "Nattens Madrigal", qui a été - 101 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 21 février 2011 Page 142 numéro 21 février 2011 Page 2-342 numéro 21 février 2011 Page 4-542 numéro 21 février 2011 Page 6-742 numéro 21 février 2011 Page 8-942 numéro 21 février 2011 Page 10-1142 numéro 21 février 2011 Page 12-1342 numéro 21 février 2011 Page 14-1542 numéro 21 février 2011 Page 16-1742 numéro 21 février 2011 Page 18-1942 numéro 21 février 2011 Page 20-2142 numéro 21 février 2011 Page 22-2342 numéro 21 février 2011 Page 24-2542 numéro 21 février 2011 Page 26-2742 numéro 21 février 2011 Page 28-2942 numéro 21 février 2011 Page 30-3142 numéro 21 février 2011 Page 32-3342 numéro 21 février 2011 Page 34-3542 numéro 21 février 2011 Page 36-3742 numéro 21 février 2011 Page 38-3942 numéro 21 février 2011 Page 40-4142 numéro 21 février 2011 Page 42-4342 numéro 21 février 2011 Page 44-4542 numéro 21 février 2011 Page 46-4742 numéro 21 février 2011 Page 48-4942 numéro 21 février 2011 Page 50-5142 numéro 21 février 2011 Page 52-5342 numéro 21 février 2011 Page 54-5542 numéro 21 février 2011 Page 56-5742 numéro 21 février 2011 Page 58-5942 numéro 21 février 2011 Page 60-6142 numéro 21 février 2011 Page 62-6342 numéro 21 février 2011 Page 64-6542 numéro 21 février 2011 Page 66-6742 numéro 21 février 2011 Page 68-6942 numéro 21 février 2011 Page 70-7142 numéro 21 février 2011 Page 72-7342 numéro 21 février 2011 Page 74-7542 numéro 21 février 2011 Page 76-7742 numéro 21 février 2011 Page 78-7942 numéro 21 février 2011 Page 80-8142 numéro 21 février 2011 Page 82-8342 numéro 21 février 2011 Page 84-8542 numéro 21 février 2011 Page 86-8742 numéro 21 février 2011 Page 88-8942 numéro 21 février 2011 Page 90-9142 numéro 21 février 2011 Page 92-9342 numéro 21 février 2011 Page 94-9542 numéro 21 février 2011 Page 96-9742 numéro 21 février 2011 Page 98-9942 numéro 21 février 2011 Page 100-10142 numéro 21 février 2011 Page 102-10342 numéro 21 février 2011 Page 104-10542 numéro 21 février 2011 Page 106-10742 numéro 21 février 2011 Page 108