42 n°20 déc 10/jan 2011
42 n°20 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 77

  • Taille du fichier PDF : 18,3 Mo

  • Dans ce numéro : alors comme ça tu veux faire ta teuf ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
PORTNAWAK l'authentique père Noël qui est avec nous ! Alors Père Noël, le grand soir est pour bientôt, pas trop stressé ? INTERVIEW PN : Oh vous savez, ça fait des années que nous faisons ce boulot, nous avons une organisation bien rodée, on a travaillé sur ça depuis janvier, alors ça fait longtemps que je ne m'inquiète plus du bon déroulement du 25 décembre. Chaque année, cette opération est un grand succès, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas cette fois-ci. 42 : Vous êtes donc confiant. Mais racontez-nous donc un peu comment tout cela a commencé. PN : Oh, c'est une histoire assez amusante. A l'époque, j'étais un vagabond, et je voyageais de ville en ville en essayant de survivre. C'était un 25 décembre, j'avais repéré une petite hutte, dans une forêt en Laponie, avec une grande cheminée, qui avait l'air facile à cambrioler. J'ai donc attendu minuit, et je me suis glissé silencieusement à l'intérieur par la cheminée, et là, pas de bol, je tombe sur la gamine de la maison qui s'était levée pour aller pisser. Et là, la seule chose qui m'est passée par la tête pour expliquer ma présence, ça a été de fouiller dans mes poches pour trouver une vieille chaussette qui y traînait, et de la lui offrir en disant "Joyeux Noël ! ". Me demandez pas pourquoi j'ai dit ça, je n'en ai pas la moindre idée, c'est juste la première chose qui m'est venue à l'idée. Eh bien croyez-le ou non, mais la gamine a eu l'air ravie de son "cadeau", et pour me remercier, elle est allée me chercher des trucs à bouffer et m'a donné en prime un collier qu'elle avait dû piquer à sa maman. Bref, je me suis dit là qu'il y avait un filon à exploiter, et la suite, vous le connaissez... L'entreprise Noël maintenant, c'est des milliards de clients à travers le monde, 852 millions de foyers traitée en un soir, et un taux de pénétration du marché inégalé... 42 : Eh bien voilà une histoire édifiante, ça c'est une success-story comme on les aime ! Je suis sûr que nos lecteurs brûlent d'envie d'en savoir plus sur la manière dont vous vous organisez pour assurer le 25 décembre. PN : Vous savez, il n'y a pas de secrets. Noël, c'est avant tout une logistique colossale et des milliers d'employés répartis à travers le monde. La gestion de l'attribution des cadeaux est entièrement informatisée, avec une gigantesque base de données qui exploite toutes les données recueillies à travers le système de satellites Echelon pour savoir si un enfant a été sage et calibrer parfaitement le cadeau qui lui revient. Le jour J, chacun de nos agents distributeurs a une feuille de route qui détaille scrupuleusement ce qu'il doit offrir à chaque enfant. 42 : Mais... vous n'effectuez pas personnellement la distribution des cadeaux ? PN : Distribuer moi-même les cadeaux ? Mais quelle idée ridicule ! Est-ce que c'est le patron de Carrefour qui livre personnellement les articles à ses magasins ? Non, ça fait longtemps que je n'ai plus à m'occuper de ça ! 42 : Mais le traîneau ? Et les rennes ? PN : Le traîneau c'était pratique quand j'avais juste des villages de bouseux à approvisionner, mais on est au 21e siècle maintenant, il faut vivre avec son temps ! Le traîneau maintenant, il doit traîner quelque part dans mon grenier, et les rennes, il me semble qu'on les a vendus à un cirque. 42 : Mais pour passer à travers les cheminées... PN : Mais les cheminées, c'est bon pour grand-papa ! Pour pouvoir entrer dans les maisons des gens, on a des passes maintenant ! Et aussi éventuellement des grenades à gaz somnifère lorsque les gens à l'intérieur sont encore éveillés... - 70 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK 42 : Si si, c'est juste que... enfin avec ce que vous nous racontez là, l'esprit de Noël en prend vraiment un coup... PN : L'esprit de Noël, l'esprit de Noël ! Vous êtes gentils, mais c'est pas l'esprit de Noël qui paye les factures ! Parce que c'est pas en chantant des cantiques à la con et en aimant mon prochain que j'en suis arrivé là moi, mais ça, vous pouvez pas comprendre tout le boulot que ça représente de faire Noël ! Rien que pour traiter les millions d'appels des morveux qui quémandent leurs cadeaux, j'aimerais bien vous y voir ! Surtout qu'avant, un mioche, tu lui offrais un bout de bois taillé et il était content, alors que maintenant, il leur faut des x-box ! Avant, les gamins ils m'envoyaient des jolies lettres avec des dessins et ils essayaient d'être gentils, et maintenant les jeunes, ils dansent la tecktonik et surfent sur 4chan. Non franchement, il leur faudrait une bonne guerre pour leur apprendre la vie, parce que là c'est vraiment parti en couilles et si ça tenait qu'à moi... INTERVIEW 42 : Rassurez-moi, vous habitez quand même au Pôle Nord ? PN : Mais qu'est-ce que j'irais foutre dans un endroit pareil ? Non, j'ai une villa en Californie, comme tous les gens bien. 42 : Et les elfes qui fabriquent les jouets... PN : Enfin bref, c'est pas pour me vanter, mais avec ce que j'ai gagné, le père Bill Gates avec sa fortune il me fait doucement marrer. En plus, en ce moment je suis en train d'investir dans l'armement et l'industrie pharmaceutique, c'est vraiment en train de me rapporter gros. 42 :... PN : Ça ne va pas ? 42 : Heu oui, merci beaucoup Père Noël pour ces propos édifiants, chers lecteurs, vous savez maintenant tout sur Noël ! La prochaine fois, nous recevrons le lapin de Pâques qui viendra nous parler de son empire agro-alimentaire, et en attendant, joyeux Noël bien sûr ! Mppprrrrfffffchier PN : Oh vous commencez à m'emmerder avec vos conneries ! Pour les jouets, on a évidemment implanté des usines en Chine, en Inde et au Pakistan pour profiter des prix de la main d'œuvre défiant toute concurrence. 42 : J'imaginais vraiment pas ça comme ça... Mais où trouvez-vous l'argent pour financer tout ça ? PN : Principalement Hollywood, qui me fournit des droits d'auteur considérables pour tous leurs films de Noël, ainsi que bien évidemment Coca Cola. Sinon, il y a aussi eu le procès pour atteinte à l'image contre le Splendid avec leur film "Le père Noël est une ordure". Avec les dommages et intérêts, je me suis vraiment fait des couilles en or... 42 : Père Noël, surveillez votre langage s'il vous plaît, il y a des enfants qui nous lisent ! - 71 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 2-342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 4-542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 6-742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 8-942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 10-1142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 12-1342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 14-1542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 16-1742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 18-1942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 20-2142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 22-2342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 24-2542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 26-2742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 28-2942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 30-3142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 32-3342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 34-3542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 36-3742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 38-3942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 40-4142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 42-4342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 44-4542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 46-4742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 48-4942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 50-5142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 52-5342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 54-5542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 56-5742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 58-5942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 60-6142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 62-6342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 64-6542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 66-6742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 68-6942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 70-7142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 72-7342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 74-7542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 76-7742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 77