42 n°20 déc 10/jan 2011
42 n°20 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 77

  • Taille du fichier PDF : 18,3 Mo

  • Dans ce numéro : alors comme ça tu veux faire ta teuf ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
PORTNAWAK – La réponse C ● Rond : Compte combien tu as d’étoiles, de ronds et de carrés et regarde là où tu en as le plus. PSYCHO Étoile : Bravo, a six ans tu es déjà une parfaite petite pute. Arrivée à l’adolescence, à peine pubère, tu croiseras la route de Marc Dutrouski, un gentil monsieur de 47 ans avec qui tu décideras de partir, quittant la demeure familiale, car lui au moins il te comprend. Après avoir passé un chouette moment avec lui qui te couvrira de cadeaux, tu te retrouveras à la rue, droguée et enceinte, obligée d’avorter dans une poubelle, avant de faire le trottoir pour te payer ta dose quotidienne de coke. Ou alors tu croiseras peut être la route d’un vieux grabataire vicieux qui fera de toi son esclave sexuel en échange de grosses sommes d’argent. Une vraie vie de princesse de conte de fée ! Wahou, à six ans t’es déjà une sacrée chieuse. Du genre à vouloir montrer aux mecs que tu es leur égal. Tu deviendras une petite chéfaillonne de merde dans un service miteux d’une boîte pourrie où tu t’amuseras à terroriser tout le monde pour donner un sens à ta vie de pauvre fille seule vivant avec son chat. Déjà aigrie, tu seras encore pire en vieillissant et finiras seule, détestée de tous, sous prozac et alcoolique au dernier degré. Tu finiras bien entendu vieille fille, aucun mec n’ayant envie de déflorer une emmerdeuse comme toi. Trop la classe ! Bebealien Carré : Génial, a six ans tu as déjà tout de la future maman. A quatorze ans tu seras déjà enceinte de ton troisième. Ce qui fait qu’à vingt ans, après avoir accouché de ton septième enfant, ton mari se barrera car tu auras désormais le corps d’une grosse vache défoncée, que tu passeras ta journée le nez dans les couches et auras à peu près autant de sexitude qu’une Maïté relookée par Suzanne Boyle. Tu te retrouveras donc seule, avec tes chiards, à devoir faire des pipes à 5 euros au Bois de Boulogne afin de leur payer à manger. Trop génial et romantique ! - 62 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK Myrtille et le langage universel CONTE Un conte féérique et merveilleux, pour de vrai. Il était une fois une fille qui s'appelait Myrtille. Sa gentillesse était si grande que les fleurs s'ouvraient à son approche et sa beauté était telle qu'il n'y avait pas besoin de bougie pour éclairer la pièce dans laquelle elle se trouvait. Hélas, elle habitait seule avec son oncle, qui était très méchant et la faisait travailler comme une esclave. Un jour, le roi les fit appeler car l'oncle, ayant perdu tout son argent au jeu, ne pouvait payer les impôts. Le roi était lui aussi très cruel et menaça de les jeter tous deux dans la plus sombre des oubliettes. "Sire, prenez donc ma fille, proposa l'oncle sans aucun scrupule, elle vous sera une servante fidèle et dévouée". "Non, répondit distraitement le roi, je les préfère plus fluettes. Et vous avez abîmé son corps en la faisant travailleur aux champs. Mais, puisque tu sembles disposé à te servir d'elle comme moyen de paiement, elle n'aura qu'à parcourir le monde, en proposant ses services. Elle ne pourra revenir que lorsqu'elle se sera acquittée des 50 écus de l'impôt. Et pour m'assurer qu'elle ne s'enfuira pas, je la ferai surveiller par un de mes gardes." L'oncle congédia Myrtille, sans même lui donner de quoi manger, et elle partit dans la forêt, suivie d'un garde du roi. C'est un endroit dans lequel elle aimait beaucoup se promener. Les écureuils la saluaient en faisant des cabrioles de branche en branche. Une biche folâtrait dans les buissons. Et la mousse était très joliment répartie sur le sol. Soudain, elle aperçut une hirondelle blessée. Sa patte avait été prise dans un filet, et un renard s'apprêtait à la manger. Myrtille chassa le renard et délivra l'hirondelle, qui s'envola en gazouillant joyeusement, et s'adressa à elle : Merci de m'avoir sauvé, providentielle damoiselle. J'ignorais que les oiseaux pouvaient parler ! Nous avons appris en écoutant le vent dans les arbres. Ce serait un honneur pour moi de pouvoir te rendre service. Je dois trouver de l'argent pour payer - 63 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 2-342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 4-542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 6-742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 8-942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 10-1142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 12-1342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 14-1542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 16-1742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 18-1942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 20-2142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 22-2342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 24-2542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 26-2742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 28-2942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 30-3142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 32-3342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 34-3542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 36-3742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 38-3942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 40-4142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 42-4342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 44-4542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 46-4742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 48-4942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 50-5142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 52-5342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 54-5542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 56-5742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 58-5942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 60-6142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 62-6342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 64-6542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 66-6742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 68-6942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 70-7142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 72-7342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 74-7542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 76-7742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 77