42 n°20 déc 10/jan 2011
42 n°20 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 77

  • Taille du fichier PDF : 18,3 Mo

  • Dans ce numéro : alors comme ça tu veux faire ta teuf ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
JEUX VIDEO occasionnel, normal, hardcore) pendant que le joueur se latte avec les protagonistes, et sur ce plan de jeu, il ramasse des bonus qui permettent de customiser le personnage ou des bonus temporaires pas mal utile pour les combats. BRAVOURE ET DÉGÂTS TESTAGE C’est un petit plus, mais qui a son importance puisque le chocobo aussi gagne des lvl et trouve donc des items de plus en plus puissants. Fouaur, la baston proprement dite Les héros dispos se classent en 3 types, les bourrins du CàC, les magiciens et ceux qui sont polyvalents. Chaque type présente évidement avantages et inconvénients et il faudra composer avec. Un CàC qui acculera un magicien le dépouillera, et inversement, un magicien qui tiendra à distance un CàC lui fera manger de la grosse magie pas en poudre par les narines, et le système de Bravoure et Dégâts laisse la part belle à des retournements de situation qui font soit lol, soit Le Fu. Tiens bein go encart pour Bravoure et Dégâts. La grande force des affrontements, hormis les possibles revirements, c’est sa gestion de l’espace. Fini les affrontements habituels où la seule 3D rendue consistait à tourner autour son adversaire en faisant des entrechats, ici tout l’espace sert, les personnages font des sauts prodigieux défiants la gravité, courent sur les murs, et peuvent même rusher en plein vol pour enchaîner l’adversaire dans un combo dévastateur. Tout en devient féérique, virevoltant, visuellement impeccable et donne à l’ensemble un dynamisme à faire pâlir de jalousie tous les combattants cloués au sol des autres licences de baston. Failleve, ça poutre donc Et bien oui, mais surtout visuellement, puisque techniquement au final, il manque cruellement quelque chose. C’est chouette de mettre des peignées à l’IA dans un grand délire visuel, mais quand on affronte un autre joueur, le jeu révèle des faiblesses rédhibitoire pour accéder au panthéon de la baston. Le système est fait de telle sorte que les combats peuvent durer une éternité à base d’esquive contre attaque d’esquive C’est un merdier, mais alors un merdier… J’vais essayer de faire simple. Quand vous gagnez de l’XP, ça permet de débloquer des aptitudes nouvelles qui vont des attaques typiques des personnages à des choses plus génériques comme vitesse augmentée, saut plus haut, bonus aérien, etc… Les attaques sont différenciées en 2 catégories, les attaques de Bravoure et les attaques de Dégâts qui sont customisables en fonction de votre style et de vos préférences. Vous pourrez ainsi privilégier les attaques rapides pour la Bravoure et des plus lentes mais plus dévastatrices pour les Dégâts, et inversement, ou pas d’ailleurs. Mais ce n’est pas si simple : La Bravoure, c’est la force d’un combattant, et chaque attaque de Dégâts portée aura pour valeur la Bravoure en stock. Si votre Bravoure est faible par exemple, il vous faudra passer beaucoup d’attaque de Dégâts pour que ça se sente dans la jauge de vie du méchant en face. A l’inverse, si vous avez beaucoup de Bravoure, vous pouvez dépouiller votre ennemi en une seule attaque de Dégâts (pour peu que votre Bravoure soit supérieure au nombre de point de vie de l’adversaire). Donc dans un combat, il faut surveiller sa Bravoure, sa jauge de vie, et celles de l’adversaire aussi, car il va sans dire que si vous avez en face un méchant avec une Bravoure supérieure à vos PV, va pas falloir la jouer freestyle. Et cette Bravoure donc ? Simple, les attaques de Bravoure vous permettent de piller celle de votre adversaire pour faire grimper la votre. Il sera donc judicieux d’alterner les types de baffes en fonction de l’état de chacun, et vu la débauche visuelle et la nervosité des combats, un simple coût d’œil aux jauges, malgré l’étroitesse de l’écran, ça devient vite périlleux. A noter également que chaque personnage peut, lorsqu’il atteint un niveau suffisant dans une autre jauge appelée EX, rentrer en furie et se transformer temporairement pour infliger encore plus de dégâts. - 22 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO contre attaque d’esquive contre attaque etc… rendant le moment indigeste et limite chiant, à attendre que l’un des 2 foire son mouvement d’évitement ou s’endorme. Mais pour un joueur privilégiant le solo, rien à dire, 25 heures mini pour plier le jeu, du jamais vu pour ce thème, d’autant que les arènes permettant de déglinguer l’IA permet aussi de gagner de l’expérience et de customiser son personnage à l’extrême pour en faire un monstre de combat. TESTAGE Conclusion Square Enix a pris un gros risque en transposant les personnages d’univers très typés dans un style aux antipodes de celui d’origine, mais l’essai est une réussite. Certes pas exempt de défauts, Dissidia est sympa pour les casual et juste énorme pour les fan-boys. Regrets sur la gestion du versus, mais la richesse de la narration des 10 héros est suffisante pour estomper la maladresse, et revivre de manière dynamique des affrontements épiques de la saga, ça n’a pas de prix. A noter quand même que la frénésie berserk nécessaire pour tataner l’ennemi peut fortement compromettre l’intégrité physique de votre péhessepé, surtout au niveau des boutons de frappe. (Mais tout bon site de Mod vous permettra de racheter les pièces nécessaires à une nouvelle jeunesse de la console). Notage Intérêt : Qu’on soit addict de FF ou pas, ce jeu a quand même le gros plus de se distinguer parmi les nombreux jeux de lattes dispos et la dimension tactique apportée par la gestion du personnage hors combat lui donne une profondeur intéressante. 17/20 Rejouabilité : Bon, une fois les scénar pliés, reste que le versus, et vu qu’en duo il est moisi, ça ne laisse que celui contre l’IA, et ça devient là aussi lassant. Reste que le fait de devoir rejouer des damiers après avoir pris quelques niveaux pour débloquer 100% du jeu reste un gros challenge. 12/20 Nostalgie : Final Fantasy 1er du nom est apparu avant la naissance d’une bonne frange de ceux qui peuvent jouer à Dissidia (1987), donc autant dire que les vieux de la vieille de Final Fantasy vont voir leur vie défiler au gré des rencontres avec les héros et les méchants et se remémorer sans doute des scènes qu’ils avaient stockés dans un coin de leur mémoire obscurcie par les bouzes actuelles. Ahhh Cecil… 15/20 obi - 23 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 2-342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 4-542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 6-742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 8-942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 10-1142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 12-1342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 14-1542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 16-1742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 18-1942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 20-2142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 22-2342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 24-2542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 26-2742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 28-2942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 30-3142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 32-3342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 34-3542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 36-3742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 38-3942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 40-4142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 42-4342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 44-4542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 46-4742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 48-4942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 50-5142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 52-5342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 54-5542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 56-5742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 58-5942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 60-6142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 62-6342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 64-6542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 66-6742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 68-6942 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 70-7142 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 72-7342 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 74-7542 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 76-7742 numéro 20 déc 10/jan 2011 Page 77