42 n°2 mars 2009
42 n°2 mars 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de mars 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 73

  • Taille du fichier PDF : 15,6 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Japon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
NEWS MONTRE UN EINSSE Ce qui ne vous tue pas vous a forcément raté. Au cas où vous ne l'auriez pas encore compris malgré le bourrage de mou permanent des médias sur le sujet : en ce moment c'est la crise, arg on va tous crever, ou, si vous préférez le politiquement correct hypocrite, on est en pleine croissance négative et pas grave si une croissance qui décroit c'est aussi stupide à dire que "monter en bas" ou "quand je danse la tektonik j'ai l'air intelligent" ! Cette crise financière ne touche pas uniquement les banques (qui n'ont fait que 3 milliards de bénéfices cette année au lieu de 12, les pauvres) mais aussi les éditeurs de jeux vidéo qui tiennent là une excuse supplémentaire, avec le piratage, pour justifier que leurs jeux pourris ne se vendent pas ("On comprend pas, notre dernier jeu était buggé, se finissait en 1h30 et avait un gameplay vu vu et revu et pourtant il n'a pas bien marché ! "). Ainsi les mecs de Eidos, créateurs de la série des Indiana Jones version silicone et flingues (Lara Croft pour ceux du fond qui ont vécu dans une grotte en Moldavie du sud ces dix dernières années) sont touchés de plein fouet par ce beau marasme financier et ce ne sont pas les maigres ventes de leur dernier jeu (TombRaider [Incrémenter numéro]) qui risquent de leur sauver les miches. Heureusement, pour faire « repartir » leur boîte ils ont eu la bonne idée de mettre le service marketing sur le coup et grand bien leur en a pris car celui-ci est composé uniquement de très grosses pointures et pourrait donc bien réussir sa mission. Vous ne me croyez pas ? Vous devriez, leur niveau est tout bonnement hallucinant Tout le monde s’en... A l’origine le vendredi 13, comme le chiffre 13, est censé porter malheur jusqu’à ce que la Française des jeux s’en mêle, mais tout le monde s’en fout. De toute façon les superstitions c’est rien que des âneries. La preuve, j’ai roulé sur un chat noir alors que je passais sous une échelle avec ma voiture en contresens d’un trottoir eh bien je n’ai même pas eu d’accident, mais tout le monde s’en fout (sauf la police). De mon temps les jeunes étaient bien élevés et en plus ils travaillaient bien à l’école. Ouaip, Alzeihmer c’est moche mais tout le monde s’en fout Y’A PAS A DIRE MAIS AVEC ALISON CARROLL, LA NOUVELLE EGERIE D’EIDOS, ON FAIT UN BOND DANS LE DECOLLETE ET LA CLASSE ! vu qu’ils viennent de découvrir, tout seuls comme des grands que, attention Renault Master of the obvious en approche, le sexe fait vendre ! Youpi youpla flamby, quelle révélation mes amis ! "Ah bon, alors montrer son squeg est une stratégie de vente qui fonctionne ? Bizarre, on voit pourtant pas beaucoup de VRP exhibitionnistes ! " Mais tu n'as rien compris petit canaillou, montrer son sexe c'est vulgaire donc ça ne compte pas, par contre montrer une meuf qui jouit en mangeant un yaourt (et en s'en mettant si possible partout pour faire une méga métaphore dégueulasse) ou un bout de téton furtif dans une publicité ça c'est classe et ça c'est vendeur ! "Mouais, c'est surtout hypocrite ! " Mais tu as fini oui espèce de nazi communiste pédophile canadien, tu n'y comprends rien, le marketing c'est de l'art alors maintenant si tu ne veux pas retourner dans ton pays en charter tu te tais et tu écoutes ! lieu de "teen", classement qui limitait jusque là à de la sexualité "suggérée". Wah, il n'y a pas à dire, quelle évolution de folie cela va être ! Dire qu'un péquin moyen aurait pris une décision stupide du genre "Et si on faisait un jeu original au lieu de faire des suites à répétition" voire "Eh les mec, on a qu'à faire de bons jeux maintenant ! " oh l’inconscient. Heureusement que le marketing est là, eux au moins ils connaissent leur boulot et ils savent, grâce à leurs clichés à deux balles, que ce que veulent ces frustrés de joueurs puceaux c'est du cul, du cul et encore du cul. Bref, c'est avec fierté et admiration que je souhaite bonne chance à Eidos pour la sortie de leur "TombRaider hardcore rape sex edition", j'ai hâte ! C'est avec ce genre de décisions innovantes qui sortent des sentiers battus que l'industrie vidéoludique progressera ! Je disais donc avant d'être interrompu : le sexe fait vendre et Eidos compte bien utiliser cela pour se remettre à flot. "Mais c'est con, ils utilisaient déjà cette technique sinon pourquoi faire des jeux dont la seule originalité est de montrer une meuf aux gros seins qui se fout dans des positions suggestives dès qu'elle doit franchir le moindre muret pourri ? ? " C'est vrai, mais apparemment ce n'est pas encore assez pour eux, du coup ils vont passer à la vitesse supérieure en proposant directement de la "frontal nudity nichon" dans le prochain opus de leur saga aventuro-érotique. Le directeur de la boîte à ainsi clairement affiché sa volonté de faire passer la saga en classement mature au CerberusXt CHEZ CAPCOM AUSSI ILS ONT TOUT COMPRIS A L’APPEL DU ZIZI ! LE MUR DES LAMENTABLES - 4 -
NEWS ENLARGE YOUR TITS LE MUR DES LAMENTABLES "Le troisième jour, Dieu créa la femme et Il vit que cela était bon mais que cela demandait quand même quelques améliorations. Le quatrième jour, Dieu créa les seins, et Il vit que cela était trop bonne, hé mad'moizelle, hé, t'as un 06 ? " - Genèse 1.32 Si j'en crois cet extrait de la bible, les femmes créées le troisième jour ont dû être envoyées au japon, pays où les gros nibards existent uniquement dans les animes/mangas. Cette insuffisance mammaire tracasse d'ailleurs tellement les japonaises que de petits malins abusent de ce mal être en leur vendant des masses de produits "miracles" soi-disant censés leur enlarger les boobs. Tout y passe : biscuits, lotions et autres wonderbras que c’est trop de la tromperie sur la marchandise, mais aucune de ces solutions n’a de réels effets, ça se saurait. Heureusement, dans le souci de journalisme total qui caractérise la non-ligne éditoriale de 42, j’ai mené l’enquête et j’ai déniché une « vraie » solution incrédibeul pour se faire pousser le téton, et non il ne s’agit pas de boulettes de papier à se glisser dans le sous-tif ! ! 1 Zi solution formidouble c’est ça : On ne dirait pas comme ça mais cet appareil de torture est en réalité un masseur manuel pour loches ! Oui, un masseur ! Quelle brillante idée, pourquoi personne n’y a pensé avant ! ? ! 1 Cet objet n’a pu naître que suite à un brainstorming branlette mémorable. Constatant que se masser la bit* la fait grossir (si si, essayez), les inventeurs de ce produit miracle se seraient exclamés « Mais si ca marche pour la teub ça doit bien marcher pour les boobs » juste avant de lancer en masse la production de leur masse boobs. Ca devait être historique ! Seule ombre au tableau, cet appareil coute 1200 yen (soit 6524 € après un taux de change merdique). Enfin, au pire, si vous n’avez pas les moyens de vous l’offrir vous pouvez toujours appeler Crap ici à la rédaction, il fait exactement la même chose et en plus c’est lui qui paye ! Cerberus « t tro vulgaire lol » Xt EL PEROU DE LA PICOULE Le Pérou ! Tout le monde connaît le Pérou ! Mais si, vous savez, le pays d’où viennent 80% des musiciens de métro qui ont des flutiaux bizarres (« FuFuFuFu, FuFuFuFuFuFu… » - Cette imitation sonorico-textuelle vous a été offerte par Karim Itation), le pays à qui on doit les bonnets bariolés à pompons qui font saigner les yeux ou encore le pays qui a le lac préféré des enfants « Le lac pipicaca ! pffrrt ! ! Hihi ! Pisse crotte ! » (Toutes les personnes qui ont des gosses, petits frères, sœurs, cousins, cousines ou qui connaissent Bebealien pourront confirmer la véracité de cette citation). Eh bien désormais, en plus de tous ces a priori on va pouvoir ajouter le fait qu'au Pérou on a le droit d'être bourré sur son lieu de travail, du moins si on croit la cour suprême de justice de ce beau pays. Celle-ci a en effet récemment jugé que le licenciement de M. Pablo Cayo, un agent municipal, pour cause de "était rond comme une queue de pelle au boulot" n'était pas valable dans la mesure où il n'avait blessé personne, ce qui donne, traduit avec un léger brin de mauvaise foi, "Tu peux boire au boulot tant que tu cognes pas sur tes collègues et que tu gerbes pas sur le matériel que ton patron te prête généreusement pour accomplir ton devoir", chouette ! Travailler plus pour vomir plus, tout un programme. Après une décision pareille un chauffeur de poids lourd péruvien peut désormais aller au boulot complètement torché : tant qu'il ne renverse personne il n'est pas viré ! En même temps je suis mauvaise langue car ma grande connaissance des clichés sur le Pérou me rappelle que là-bas "poids lourd" = "lama obèse", ouf, les piétons peuvent dormir tranquilles, tout ce qu'ils risquent c'est un peu de crachat sur la face. En ces temps d'interdiction à tout va je suis personnellement très heureux qu'un tel jugement ait vu le jour ! Pouvoir aller au boulot avec 4 grammes dans chaque bras c'est une bouffée d'air frais et, cerise sur le cageot, cela va en plus me permettre d'agréablement varier ma palette d'insultes avec des "Purée t'es torché, espèce de travailleur péruvien va ! " et autres "Tu bois pas ? C'est trop fort pour toi c'est ça ? T'es un chômeur du Pérou ou quoi ? ? " CerberousseXt On ne fait pas d'aveugles sans creuver des yeux - 5 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :