42 n°19 novembre 2010
42 n°19 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 28,8 Mo

  • Dans ce numéro : l'automne arrive, c'est la saison des champignons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
IRL DÉCOUVERTE La JAPD Parce que pour niquer une journée, y'a pas que les grévistes ! La fameuse Journée d'appel de préparation à la défense, aaaahhhhh, que de souvenirs ! Ça fait 10 ans pour moi, mine de rien, mais, même pour être honnête, j'ai l'impression que c'était hier tant je me souviens parfaitement de cette journée totalement légendaire. C'est d'ailleurs ce genre de journée mythique qui a tendance à vérifier le magnifique adage Si les cons volaient, le ciel serait tout vert. J'aurais dû y aller avec un pote à moi mais, il a décalé sa JAPD et y était allé deux semaines avant moi, bon bah je serais seul, tant pis. Ceci dit, il a question "alors c'était comment ? " Il a juste répondu avec un sourire qui ressemblait à ça : Avec du recul, ça aurait dû me mettre la puce à l'oreille... En route pour une journée avec l'élite de la France, allons à la rencontre de notre dernier rempart en cas de guerre totale !!! On est pas dans la merde... Sur un air de road trip Aller à la JAPD, c'est tout un programme, vu que c'est à trouzemille kilomètres et qu'on peut y aller qu'en train, hé oui Micheline, la journée, commence mal et tôt, très tôt, putain oui, que c'est tôt 4h du mat'quand même... Je sais pas vous, mais moi quand je dois me lever super Un gradé à toc et à bloc, 50 djeunz qui s'en tapent le coquillage, bienvenu à la JAPD ! tôt pour aller en vacances ou faire un paintball, je me lève comme une fleur, mais pour aller voir des militaires c'est pas la même... Bref, train, retrain et reretrain sont au programme, plaisir. Forcément, quand on prend le train à une heure pas possible vers un endroit encore moins possible, on risque de se retrouver avec des bonshommes dans la même galère, ce qui, me donnerait presque envie de sympathiser sauf qu'à la première phrase "Yo, tu crois qu’on va essayer des bazOOkas ? COmment ça péterait sa mère !!! " (Avec les "O" en majuscule pour vous situer l'intonation du mot), j'me suis dis que j'allais rester dans mon coin avec SpiderMan comme compagnon de voyage. Le voyage se finit, je suis rassuré, enfin, presque. Premier contact C'est important le premier contact, très important même. À cet égard, on a droit à un troufion qui DERP à mort et qui, en plus de con-troller... cinquante fois qu'on - 66 (42lemag.fr) -
IRL a bien la même tronche en vrai que sur la carte d'identité (limite, il derpait tellement que je comprends qu'il ait dû vérifier 50 fois...), met un point d'honneur à nous broyer la main en guise de salutation, encore un connard qui croit qu'en écrasant la main lors de la poignée, on passe pour un Tough Guy, putain de plot sans déconner... Arrive un gradé avec des écussons super shiny sur les épaules, (ce qui a le don d'impressionner les 2-3 bouseux autour de moi "Il a dû faire des guerres lui, c'est sûr ! ") venu pour nous expliquer, en gros, le déroulement de la journée. Il arrive très péniblement à dissimuler le fait qu'on va risquer de se faire chier au travers des 53 741 554 DVD et "questionnaires" qu'on va devoir se taper. À cet instant précis, j'me suis dit qu'il fallait vraiment que je socialise avec mon voisin, mais, quand je tourne la tête pour tenter de prendre contact, j'me suis finalement dit que ces DVDs devaient pas être si mal... Booooooooooooooooooooooooo ooooooooooring Et c'est parti pour la valse des films à propagande à la con, youpi, bonheur ! Et vas-y que je lance des sacs de riz à des Somaliens et vas-y que je te soigne des petites Niakoués et vas-y que je fais un foot avec des petits "dejesaispasoùmaisquicrèventladalle" avec des grands smiles partout. En fait l'armée ça ressemble vachement à l'école des fans, enfin sauf que les petits ils sont tout maigres ce coup-ci... Après 2-3 films débiles, arrive le tant redouté "premier questionnaire" : une grille télé. Mais pas n'importe quelle grille télé hein, une avec Jean Pierre Faucul qui anime Qui veut gagner des patates (ou un truc du genre) et pleins d'autres joyeusetés, y'a pas à dire, on sait déconner chez les bidasses ! Bref, joint à cette grille télé, on trouve des questions philosophiques comme "À quelle heure se déroule l'émission machin-bidule ? " J'avoue avoir bloqué deux bonnes minutes pour comprendre l'intérêt de cette daubasse, mais bon, en voyant mon voisin s'esclaffer "waou trop facile", j'me suis dis qu'il fallait pas trop que je me creuse le bourrichon et qu'il valait mieux remplir leur bouse vite fait, parce que bon, les X-Men vont pas se lire tout seuls... Je finis le bousin, et un troufion vient ramasser et ose un "ça a été ? ". Franchement, je peux répondre quoi à cette question complètement conne ? Par contre, mon fameux voisin a grave la banane "j'ai bien assuré" me dit-il, apparemment pas peu fier de sa "prestation". Putain, il est que 10 h du matin... Mon voisin, ce héros (ou mon héros de voisin, au choix) Arrive midi, on va bouffer. Et là, grande classe, bavette à l'échalote, frites, bouchées à la reine, "putain, ils dallent bien les cons". Chose vite infirmée par un troufion lors de la pause clope "ils se déchirent toujours pour la JAPD niveau bouffe, c'est un bon argument commercial", pas con. En même temps quand je vois le niveau des neuneus avec moi, aucun doute sur le fait que ça puisse marcher ce genre de technique démagogico-perrave. Fin de la pause, re-DVD sur "pourquoi ça déchire l'armée, vite engagez-vous", sans oublier "regarde un peu le fancy matos de ouf qu'on a et check un peu les tanks de malades, garçon" (par contre ils disent pas que les tanks, à part les nettoyer, on fera peanuts avec...) et re-questionnaire, fais chier. DÉCOUVERTE Ca fait très clairement envie... Ce coup-ci, on a un texte avec une histoire à la con d'un gosse qui veut des gants pour bricoler mais son père veut pas. Finalement, des Ricains font un pont avec des gants et gna gna gna bisounours arc en ciel, licorne rose... Le sale mioche balance à son père un "tavu tarba ils ont des gants eux, s'pèce de baltringue", enfin j'affirme pas les - 67 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 19 novembre 2010 Page 142 numéro 19 novembre 2010 Page 2-342 numéro 19 novembre 2010 Page 4-542 numéro 19 novembre 2010 Page 6-742 numéro 19 novembre 2010 Page 8-942 numéro 19 novembre 2010 Page 10-1142 numéro 19 novembre 2010 Page 12-1342 numéro 19 novembre 2010 Page 14-1542 numéro 19 novembre 2010 Page 16-1742 numéro 19 novembre 2010 Page 18-1942 numéro 19 novembre 2010 Page 20-2142 numéro 19 novembre 2010 Page 22-2342 numéro 19 novembre 2010 Page 24-2542 numéro 19 novembre 2010 Page 26-2742 numéro 19 novembre 2010 Page 28-2942 numéro 19 novembre 2010 Page 30-3142 numéro 19 novembre 2010 Page 32-3342 numéro 19 novembre 2010 Page 34-3542 numéro 19 novembre 2010 Page 36-3742 numéro 19 novembre 2010 Page 38-3942 numéro 19 novembre 2010 Page 40-4142 numéro 19 novembre 2010 Page 42-4342 numéro 19 novembre 2010 Page 44-4542 numéro 19 novembre 2010 Page 46-4742 numéro 19 novembre 2010 Page 48-4942 numéro 19 novembre 2010 Page 50-5142 numéro 19 novembre 2010 Page 52-5342 numéro 19 novembre 2010 Page 54-5542 numéro 19 novembre 2010 Page 56-5742 numéro 19 novembre 2010 Page 58-5942 numéro 19 novembre 2010 Page 60-6142 numéro 19 novembre 2010 Page 62-6342 numéro 19 novembre 2010 Page 64-6542 numéro 19 novembre 2010 Page 66-6742 numéro 19 novembre 2010 Page 68-6942 numéro 19 novembre 2010 Page 70-7142 numéro 19 novembre 2010 Page 72-7342 numéro 19 novembre 2010 Page 74-7542 numéro 19 novembre 2010 Page 76-7742 numéro 19 novembre 2010 Page 78-7942 numéro 19 novembre 2010 Page 80-8142 numéro 19 novembre 2010 Page 82-8342 numéro 19 novembre 2010 Page 84-8542 numéro 19 novembre 2010 Page 86-8742 numéro 19 novembre 2010 Page 88-8942 numéro 19 novembre 2010 Page 90-9142 numéro 19 novembre 2010 Page 92-9342 numéro 19 novembre 2010 Page 94-9542 numéro 19 novembre 2010 Page 96-9742 numéro 19 novembre 2010 Page 98-9942 numéro 19 novembre 2010 Page 100-10142 numéro 19 novembre 2010 Page 102-10342 numéro 19 novembre 2010 Page 104