42 n°19 novembre 2010
42 n°19 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 28,8 Mo

  • Dans ce numéro : l'automne arrive, c'est la saison des champignons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
TV AIGRI TV Les recrues, justement, parlons-en. Vous pensez qu’on ne va prendre que des Baboulinets en puissance ? Que des Stallone période Rambo ? Et bien ouais, en pire. Nous ne prenons que les gros bras, sachant que la stratégie, c’est nous qui nous en occupons. Nous avons avec nous des spécialistes, parmi l’élite mondiale. Mais le plus drôle est qu’on ne prend pas n’importe quel stratège militaire. On se diversifie, en prenant des stratèges de milieux différents. Premier choix, et pas n’importe lequel : Raymond Domenech. Une valeur sure qui sera notre stratège attitré number ouane. Le reste ne sera que de l’infanterie, avec des gros bras, des gros bras, des gros blacks, et des gros bras. On va les faire chier dans leurs frocs, avec un sergent instructeur tellement vache que Philippe Lucas est l'abbé Pierre à côté. Vous suivrez dans un premier temps l’entrainement quotidien de la future élite militaire. Ils seront beaucoup, nombreux, et il n’en restera qu’un contingent. Une machine de guerre, qui devra en gagner à elle. Si vous avez aimé Full Metal Jacket après l’avoir vu, vous serez agréablement surpris de voir l’hommage rendu à ce film, notamment durant les phases d’entrainement. Une des épreuves récurrentes consistera à résister aux assauts psychologiques du sergent instructeur, qui fera tout pour vous briser mentalement comme ceci : « Alors couille molle, on n’est pas foutu Attention, ne pas reproduire chez vous d’avoir le dos droit ? T’es qu’une merde de pneu laissé à l’abandon sur l’autoroute en plein désert du Nevada. Tu pues l’infection à tel point qu’un médecin de guerre refuserait même l’amputation et te jetterait directement dans la fosse commune. Quitte le régiment pauvre merde, tu n’es qu’un bon à rien et tu finiras à vider la poche à pipi de ta mère, qui a déjà honte de toi en te regardant » Après ce genre d’épreuve, l’entrainement s’intensifiera avec un parcours du combattant version hardcore. On balancera du crottin de cheval bien puant à la tronche des types qui ne devront pas vomir sous peine de recevoir des coups un peu partout sur le corps. Le parcours devra être effectué en un temps record, car les Viêts courent vite (surtout dans les arbres). De vrais ennemis qui ont la haine de votre peuple Pour faire une bonne émission de télé réalité, encore faut-il que le contenu se rapproche le plus de la réalité. Sur ce point là, War Story (qu'on pourrait décliner aussi en "Badass-Rambo-likesoldiers kickin'-some-asian-asses Reality Show ») remplit scrupuleusement le cahier des charges, en recrutant façon random des mercenaires cambodgiens et vietnamiens, pour les besoins de l'émission. Seulement, on ne leur file pas de script, ils sont au courant du petit conflit généré par nos soins. Les cambodgiens font parti de ceux voulant s'étendre un tit peu, tandis que les militaires vietnamiens sont recrutés de force, parmi la population, pour défendre le pays. La semaine prochaine William est mis à mort... Dans les deux cas, ils ont la haine des européens, parce qu'on a remis au goût du jour une sombre histoire de tourisme sexuel à grande échelle, tellement sombre que la Thaïlande doit revoir ses standards. Et à tel point que ça les choque, les Cambodgiens. Du coup, ils ont grave la haine et veulent foutre des missiles dans nos culs, avec de la sauce à la menthe. Me demandez pas pourquoi pour la sauce à la menthe. Les bleus ont donc affaire à des teigneux, pas forcément gros bras, mais des haineux. Et ils vont haïr, comme le dit si justement l'Oeuf Cosmique. Et pas à moitié. On veut coller le plus possible à la réalité. Alors on met le paquet. Armement massif pour ces gens, du napalm, des FA- MAS, des CarlGustav for teh lulz, et des - 60 (42lemag.fr) -
TV de la chair fraiche. Chaque prime time consiste en une bataille majeure, qui sera étalée sur plusieurs émissions ou non, selon l'ampleur et le sens de la démerde de nos bleus. Mieux que des films de guerre, la télé guerre. Vous pourrez voir les tripes sortir des yeux, après qu'un niak se soit passé les nerfs sur un Schwarzi armé jusqu'aux dents, vous pourrez admirer les cadavres jonchant le chemin des candidats. Si tous les soldats meurent au combat, l'émission s'arrête pour de bon. Sauf s'il y a de la chair fraiche derrière. Mais si tout le monde est envoyé en mission suicide et que tout le monde meure, ce qui est très probable, vu qu'on ne veut aucun survivant, alors on arrête tout, et on attend la prochaine saison. AIGRI TV La meilleure émission de téléréalité au monde...et Jean-Edern apprend à tirer. bouncy grenades, ces grenades qui rebondissent partout en faisant "pop-poppop". Sans oublier les fameuses "sticky" grenades. Quant à leur nombre, il sera énorme. Genre supériorité numérique à pleine balle. Le boulot de la future petite armée (qui va se sentir vachement petite), va être de venir à bout de centaines de niaks, armés jusqu'aux dents. C'est pas gagné, mais justement nous les entrainons pour ça ! Une fresque épique, avec de vrais morts alors des batailles épiques, des décisions stratégiques aléatoires, et des retournements de situations. Une autre participation du public sera requise pour l'attaque au Napalm, ou autre type de bombardement. Les soldats seront, je le précise, livrés à eux même et n'auront aucun contact avec l'extérieur. Aucune équipe de réalisation, que des caméras embarquées. Lorsque l'émission s'arrête, la bataille continue. S'il reste suffisamment de guerriers, et bien ils se démerdent. Vous en louperez des morceaux forcément. Ou alors on les flingue tous et on balance Du sang, de la sueur, des larmes, du caca tout mou qui sort du pantalon, un budget pharamineux, et un réalisme à couper le souffle "War story" est la téléréalité du futur, où le destin de chacun des candidats se joue tout au long de l'émission. Focalisé dans un premier temps sur des G.I en herbe, le concept pourrait se décliner en une version hardcore avec des repris de justice, ou mieux, des condamnés à perpétuité (ou à mort), balancés dans une mission suicide encore plus chiante. Un entrainement encore plus dur, toujours plus loin toujours plus fort. 42-demi-molle n'a pas fini de vous surprendre. Draxx La partie la plus intéressante de l'émission, celle qui fera les prime time du vendredi soir. Une fois les baboulinets entrainés comme des bêtes, ils pourront passer aux choses sérieuses. Et lorsqu'on parle de choses sérieuses, il s'agit de grandes batailles épiques. Assaut d'une colline prise par le camp adverse, escarmouche en pleine forêt... Le public pourra voter pour choisir l'équipement du contingent, afin de savoir s'il y aura du M60 à la chaine, ou alors de simples 9mm. Et oui, vous pouvez les équiper uniquement de 9mm (sachant que 42- demi-molle décide de l'armement du camp adverse). Des caméras seront installées sur presque chaque soldat, afin de suivre à la trace le soldat de votre choix. Arrivera - 61 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 19 novembre 2010 Page 142 numéro 19 novembre 2010 Page 2-342 numéro 19 novembre 2010 Page 4-542 numéro 19 novembre 2010 Page 6-742 numéro 19 novembre 2010 Page 8-942 numéro 19 novembre 2010 Page 10-1142 numéro 19 novembre 2010 Page 12-1342 numéro 19 novembre 2010 Page 14-1542 numéro 19 novembre 2010 Page 16-1742 numéro 19 novembre 2010 Page 18-1942 numéro 19 novembre 2010 Page 20-2142 numéro 19 novembre 2010 Page 22-2342 numéro 19 novembre 2010 Page 24-2542 numéro 19 novembre 2010 Page 26-2742 numéro 19 novembre 2010 Page 28-2942 numéro 19 novembre 2010 Page 30-3142 numéro 19 novembre 2010 Page 32-3342 numéro 19 novembre 2010 Page 34-3542 numéro 19 novembre 2010 Page 36-3742 numéro 19 novembre 2010 Page 38-3942 numéro 19 novembre 2010 Page 40-4142 numéro 19 novembre 2010 Page 42-4342 numéro 19 novembre 2010 Page 44-4542 numéro 19 novembre 2010 Page 46-4742 numéro 19 novembre 2010 Page 48-4942 numéro 19 novembre 2010 Page 50-5142 numéro 19 novembre 2010 Page 52-5342 numéro 19 novembre 2010 Page 54-5542 numéro 19 novembre 2010 Page 56-5742 numéro 19 novembre 2010 Page 58-5942 numéro 19 novembre 2010 Page 60-6142 numéro 19 novembre 2010 Page 62-6342 numéro 19 novembre 2010 Page 64-6542 numéro 19 novembre 2010 Page 66-6742 numéro 19 novembre 2010 Page 68-6942 numéro 19 novembre 2010 Page 70-7142 numéro 19 novembre 2010 Page 72-7342 numéro 19 novembre 2010 Page 74-7542 numéro 19 novembre 2010 Page 76-7742 numéro 19 novembre 2010 Page 78-7942 numéro 19 novembre 2010 Page 80-8142 numéro 19 novembre 2010 Page 82-8342 numéro 19 novembre 2010 Page 84-8542 numéro 19 novembre 2010 Page 86-8742 numéro 19 novembre 2010 Page 88-8942 numéro 19 novembre 2010 Page 90-9142 numéro 19 novembre 2010 Page 92-9342 numéro 19 novembre 2010 Page 94-9542 numéro 19 novembre 2010 Page 96-9742 numéro 19 novembre 2010 Page 98-9942 numéro 19 novembre 2010 Page 100-10142 numéro 19 novembre 2010 Page 102-10342 numéro 19 novembre 2010 Page 104