42 n°19 novembre 2010
42 n°19 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 28,8 Mo

  • Dans ce numéro : l'automne arrive, c'est la saison des champignons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
CINEMA AIGRI CINÉ J'encule la 3D Bouh le malpoli ! Le titre est grossier, mais je m'en cogne. Le sujet me fout les boules, et je ne peux me permettre d'être gentil bisounours. Surtout devant la bêtise du truc. Donc, au lieu de faire un article "j'accuse", et bien j'encule. C'est plus raffiné et ne laisse pas la place au doute. Comme vous vous en doutez, je chie sur la 3D. Non pas sur le concept en lui même porté au cinéma (quoique), mais sur l'engouement et l'hystérie autour de cette "révolution". 3D par ci, 3D par là, TV 3D truc de ouf malade, maintenant jeux vidéo... On en bouffe un peu partout. I. Quand l'arnaque passe à la 3D Le cinéma, c'est chouette. Ce qui est encore plus chouette, ce sont les films à grand spectacle bien foutus. Prenons au hasard Inception. Un putain de bon film qui ravage tout sur son passage, déclenche pas mal de mindfucks et comporte un scénario de fou malade. Et puis y a LE film à grand spectacle, qui en fout plein les mirettes, parce qu'il a été en gestation pendant près de 15 ans, parce que la technologie utilisée est "trop géniale truc de révolution cinématographique", parce que c'est le grand retour de James Cameron, et parce que c'est long épique, avec des gens tout bleu dedans. Et aussi parce que c'est l'occasion de foutre de la 3D : Avatar. Bien que le film soit cool et en foute effectivement plein les mirettes, il ne brille pas par son scénario. Soit. Mais à partir de là, la 3D se bouffe à toutes les sauces. Le plus souvent, et heureusement, ce sont les blockbusters qui y passent. Dans une autre catégorie, nous pouvons citer les films d'animation. On peut donc penser qu'il y a bel et bien du potentiel, surtout avec les films d'animations. Sauf que... patatra… regardez Toy Story 3 en 3D et vous verrez de quoi je parle. Une arnaque sans nom. Je suis allé le voir dans un petit ciné, avec donc peu de salles. Pas de possibilité de regarder en 2D. Du coup, hop on raque pour les lunettes, ce qui fait une place bien cher. Et là c'est le drame. J'alterne lunettes 3D/vision normale. Affligeant. Un léger flou, et basta. A chier par terre, une sensation de relief - 52 (42lemag.fr) -
CINEMA qui pue la chiasse. Et en plus j'ai les yeux qui piquent au début. Voilà où on en est. Et le problème est que ce n'est que de la 3D dans ce genre, ou de la 3D qui fait mal au crâne. Le pire dans tout ça, c'est qu'il est obligé de voir un film à l'affiche en 3D. Bien évidemment, dans les grandes enseignes, les mastodontes des salles de ciné, avec des kékés partout, y a moyen de regarder un film en 2D. Mais pour "Moi, moche et méchant" par exemple, PAS MOYEN de le regarder en 2D. Heureusement, tous les films ne passent pas encore en 3D. En regardant l'affiche de l'UGC des halles à Paris, il n'y a bien que « Moi, Moche et Méchant en 3D". Je m'emporte peut-être. Mais ne va-t-on pas vers une généralisation ? AIGRI CINÉ II. Star Wars passe en 3D, tout fout le camp : Voilà le truc qui me fait personnellement flipper. Lucas cède à la 3D et va ressortir TOUS les épisodes en 3D au cinéma. Grosse opération fric à mon humble avis de métalleux. Sur le papier, ça peut être cool Star Wars en 3D. L'attaque de la Death Star, la course de pod... Mais après ? Qu'est-ce que ça va donner ? Une 3D digne d'intérêt ? Y a-t-il suffisamment de scènes exploitables pour une bonne 3D ? Non. Je sens plus l'opération fric, parce que Lucas n'en a pas eu assez sur Star Wars, et que tout le monde va se jeter dessus "parce que ça va être trop beau LOL". Et cette annonce laisse pointer une inquiétude légitime. Cette inquiétude est le basculement vers le tout 3D. Car on va avoir le Seigneur des Anneaux en 3D, qui se verra ressortir tous les épisodes en 3D. Puis Matrix, puis les gros gros films. Les franchises sans intérêt passent déjà à la 3D (au pif Resident Evil), pour un résultat de merde qui ne justifie pas l'achat de lunettes de merde Ma grande inquiétude est, qu'avec un tel géant comme Star Wars en 3D, cette technologie est vouée à un "bel avenir". III. Ouais mais la 3D j'en veux pas Non je n'en veux pas. Je ne vois pas l'intérêt de regarder Toy Story 3 QUE en 3D. Je ne vois pas l'intérêt d'un film comme Saw en 3D, juste parce qu'on voit une scie circulaire nous foncer dessus. Génial. Non, je ne veux pas me bousiller les yeux en portant des lunettes à la con. Déjà que je porte des lunettes en temps normal, alors en mettre deux coup sur coup, non merci. Le problème est que l'on nous impose la 3D. Non pas de façon directe, sans avoir le choix (encore heureux), mais de façon à pousser les gens à l'achat. Ou à aller voir un film en 3D. 3D par ci, télé 3D, mise à jour de la PS pour lire les films en 3D... C'est bien gentil tout ça. Mais si on est comme moi, un vieux conservateur pas encore très chaud par la 3D ? On peut toujours mater des films en 2D, mais il faut aller chez les gros. Et quand on veut aller au petit ciné du coin, voir un film qui au final n'est proposé QUE en 3D et qu'il faut raquer pour les lunettes, ça la fout mauvaise. Fort heureusement, la 3D ne concerne que les gros gros budgets. Mais paye ta bullshit. Ma grande peur est que bientôt on n'ait plus le choix, à cause de ces marketteux de merde qui prônent et adulent la 3D sur tous les toits, aussi bien pour le ciné que pour la télé. - 53 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 19 novembre 2010 Page 142 numéro 19 novembre 2010 Page 2-342 numéro 19 novembre 2010 Page 4-542 numéro 19 novembre 2010 Page 6-742 numéro 19 novembre 2010 Page 8-942 numéro 19 novembre 2010 Page 10-1142 numéro 19 novembre 2010 Page 12-1342 numéro 19 novembre 2010 Page 14-1542 numéro 19 novembre 2010 Page 16-1742 numéro 19 novembre 2010 Page 18-1942 numéro 19 novembre 2010 Page 20-2142 numéro 19 novembre 2010 Page 22-2342 numéro 19 novembre 2010 Page 24-2542 numéro 19 novembre 2010 Page 26-2742 numéro 19 novembre 2010 Page 28-2942 numéro 19 novembre 2010 Page 30-3142 numéro 19 novembre 2010 Page 32-3342 numéro 19 novembre 2010 Page 34-3542 numéro 19 novembre 2010 Page 36-3742 numéro 19 novembre 2010 Page 38-3942 numéro 19 novembre 2010 Page 40-4142 numéro 19 novembre 2010 Page 42-4342 numéro 19 novembre 2010 Page 44-4542 numéro 19 novembre 2010 Page 46-4742 numéro 19 novembre 2010 Page 48-4942 numéro 19 novembre 2010 Page 50-5142 numéro 19 novembre 2010 Page 52-5342 numéro 19 novembre 2010 Page 54-5542 numéro 19 novembre 2010 Page 56-5742 numéro 19 novembre 2010 Page 58-5942 numéro 19 novembre 2010 Page 60-6142 numéro 19 novembre 2010 Page 62-6342 numéro 19 novembre 2010 Page 64-6542 numéro 19 novembre 2010 Page 66-6742 numéro 19 novembre 2010 Page 68-6942 numéro 19 novembre 2010 Page 70-7142 numéro 19 novembre 2010 Page 72-7342 numéro 19 novembre 2010 Page 74-7542 numéro 19 novembre 2010 Page 76-7742 numéro 19 novembre 2010 Page 78-7942 numéro 19 novembre 2010 Page 80-8142 numéro 19 novembre 2010 Page 82-8342 numéro 19 novembre 2010 Page 84-8542 numéro 19 novembre 2010 Page 86-8742 numéro 19 novembre 2010 Page 88-8942 numéro 19 novembre 2010 Page 90-9142 numéro 19 novembre 2010 Page 92-9342 numéro 19 novembre 2010 Page 94-9542 numéro 19 novembre 2010 Page 96-9742 numéro 19 novembre 2010 Page 98-9942 numéro 19 novembre 2010 Page 100-10142 numéro 19 novembre 2010 Page 102-10342 numéro 19 novembre 2010 Page 104