42 n°18 septembre 2010
42 n°18 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 16,1 Mo

  • Dans ce numéro : Noir c'est noir... mayrde, on n'y voit rien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOR PORTNAWAK science ne progresse jamais autant qu'en temps de guerre. Et principalement dans le domaine de la médecine. On nous bassine aujourd'hui à base de gnagnagna le clonage c'est pas bien et les OGM c'est caca. Mais on s'en fout de l'éthique. Avec une bonne guerre, au moins, on a la possibilité de tester tout plein de choses en envoyant péter les trois coinços de service qui essaient de nous mettre des bâtons dans les roues. Et au moins la science avance. Et encore une fois, les nazis on fait très fort sur le sujet, grâce à un autre grand rigolard devant l'éternel, Joseph Mengele, dont on sent dès le nom de famille que c'est un grand déconneur. D'ailleurs ne l'appelait on pas "Mengèle gele dans la case" ou "Mengele gele sous les bras" ? Joseph, Jojo le doc pour les intimes, conduisit ainsi tout un tas d'expérimentations super intéressantes sur les nains et les jumeaux. Alors qu'aujourd'hui un mec comme Passe-Partout se retrouve obligé de faire le crétin de service et de faire des disques pourris pour payer son F2 dans une banlieue poubelle d'une quelconque cité, avec un mec comme Jojo, il aurait pu connaître les affres de la célébrité en devenant le sujet d'une de ses fabuleuses expériences, consistant à lui prélever des membres, à l'ouvrir ou à tester tout plein de produits super marrants. Un grand homme qui fut injustement pourchassé et qui mourut dans la pauvreté au fin fond de l'Argentine. C'est triste de constater qu'on ne rende pas les honneurs qui sont dûs à un tel homme Et puis on oublie un peu vite que pour enfin arriver à leur casser la figure, les méchants alliés ont du faire de gros progrès sur l'armement, les véhicules, les moyens de communication... sans compter que toutes ces recherches et cette fameuse guerre dont on dit tant de mal à permis pendant un certain temps de ne pas avoir de chômeurs. Même les femmes et les enfants travaillaient afin de soutenir l'effort de guerre. Enfin, ces - 48 (42lemag.fr) - grosses feignasses servaient à quelque chose. Et puis alors que tous les petits garçons rêvent de jouer à la guerre, beaucoup eurent le droit, dès leurs 16 ans révolus, d'aller jouer avec les grands. Une grande nation ouverte qu'on vous dit... Un quatrième Reich aujourd'hui Franchement, avec l'exposé que je viens de vous faire, nul doute que vous serez convaincu comme moi de la nécessité d'arrêter de faire passer les nazis pour de grands méchants. On leur doit tout plein de découvertes et d'inventions. Et à une époque où notre jeunesse ne croit plus qu'en la dernière chanteuse à la mode et que "être célèbre" est un métier, je pense qu'un peu d'exercice ou de marche au pas dans un bel uniforme flambant neuf en chantant des chansons à la gloire de la nation leur feraient le plus grand bien. Et puis franchement, n'avez vous pas envie de voir ces grands et beaux blonds aux yeux bleus nous représenter et porter la flamme de la beauté à travers le monde ? Non franchement, je regrette les nazis... Bebealien P.S. : Et qu'on ne vienne pas me dire que cet article est honteux. J'ai horreur des blagues sur les camps de concentration. Un de mes grands-pères y est mort. Alors merde. Le pauvre, il était tombé d'un mirador.
Bonjour, monsieur Sylvestre. Blllleeeuuuaaaarrgh, docteur Freud. Allongez-vous sur le divan. Mais fuck ! C'est quoi cette obsession sur les divans ? Vous préférez par terre ? Bon, je le prends, votre canapé de gonzesse. Quelle est votre problème ? Vous êtes pas censé trouver ça tout seul ? Vous êtes un fucking psychologue, bordel ! OK. Laissez-moi réfléchir... Ha, je sais ! Vous êtes atteint d'un trouble mental vous faisant croire que les psychologues peuvent tout résoudre en une seconde, sans aucun effort de votre part. Bleeuuaaarrrrhhh. Fais chier. La psychologie c'est pour les tafioles et les gauchistes, j'y vais jamais normalement. Mais là je sais plus trop où j'en suis. Hmmmmm... Tout allait bien au début. Mon fier et droit pays m'avait envoyé en Irak. J'explosais de la vermine païenne, histoire de montrer aux gens comme c'est important d'aimer son prochain. Poursuivez... Je suis revenu avec tout plein de joli pétrole dans mes bagages. Et là je me suis dit que ça serait vache de chouette d'être over-riche comme over-Crésus. Alors j'ai fais bosser les enfants niakoués, pour qu'ils fabriquent des hamburgers et des dinosaures en plastique, - 49 (42lemag.fr) - PORTNAWAK Monsieur Sylvestre Quand vous lirez cette article, faites bien la voix de Monsieur Sylvestre dans votre tête. L'effet rigolo n'en sera que plus prononcé. chez le psy... mmmhhh... Poursuivez... pour nos enfants à nous, qui ainsi, restent gros et bêtes, et continuent de consommer les produits fabriqués par les enfants niakoués. C'est une sorte de cycle magique de la nature. DOSSIER PSYCHOLOGEEK DÉNONCE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :