42 n°18 septembre 2010
42 n°18 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 16,1 Mo

  • Dans ce numéro : Noir c'est noir... mayrde, on n'y voit rien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOR PORTNAWAK Pourquoi les nazis méritent une seconde chance Après un mois d'absence pour cause de tournage d'un porno zoophile gay allemand, je suis de retour, aussi frais qu'une boite de préservatifs usagée laissée par Polo au fond de sa poubelle. Et je vous propose donc de s'intéresser aujourd'hui à la plus grande injustice de ce siècle : pourquoi les nazis sont ils toujours présentés comme les grands méchants des films et des jeux vidéos ? Ne mériteraient ils pas une deuxième chance ? Si t'es fier d'être un nazi lève ton bras, si t'es fier d'être un nazi lève ton bras...(air connu) C'est vrai ça. Depuis la Seconde Guerre mondiale, il est devenu de bon ton de faire des nazis et des Allemands l'ennemi type pour n'importe quel scénariste en mal d'inspiration. Certains ont tenté à une époque de les remplacer par les communistes, mais avec un succès moindre. Il suffit de regarder toute la vague récente de FPS se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale pour voir à quel point nazi = caca boudin. Et pourtant, c'est oublier un peu vite que Même dans Naruto on aime les Nazis Parce que tous les nazis ne sont pas nazes ces solides gaillards dotés d'un sens de l'humour très noir (haha on va tuer tout le monde haha qu'est ce qu'on se marre, hein Hantz ?) ne méritent pas opprobre ou la vindicte populaire, car on a beau être nazi, on peut quand même avoir un petit coeur qui bat, aimer la poésie, les papillons et les oiseaux qui font cuicui dans le ciel. Et aussi tuer des juifs, des Roumains et des homos, parce qu'il faut quand même bien rire. Haha. Ce qui est sûr, c'est que les nazis étant tous grands, blonds, aux yeux bleux, et - 44 (42lemag.fr) - s'appelant tous Karlou Hantz, le fait qu'ils soient décrits en permanence comme la figure absolue du mal doit être dû à des jaloux aigris petits, bruns et aux yeux marrons qui auraient aimé ressemblé à ces grands gaillards, musclés, aimant le sport viril torse nu et les bonnes grosses saucisses allemandes. Ouaip. Car franchement, comment ne pourrait on pas apprécier leurs belles gueules, mises en valeur par des uniformes super classes, défilant au pas au son d'une musique militaire au coeur de Paris ? Heureusement que certains de
nos ancêtres ont eu un peu de coeur et on su accepter nos amis d'Outre Rhin à bras ouverts en déclarant Paris Ville Ouverte. Haaaa, quel grand homme que ce maréchal Pétain. Lui au moins savait tendre une main fraternelle à l'Allemagne bien avant qu'on nous bassine en nous disant que Sarko et Merkel sont super copains... Le pire étant qu'on prête aux nazis d'horribles intentions. Alors que tout le monde sait bien que les camps de concentration étaient juste de super camps de vacances, tout frais payés, ou l'occupant était nourri, logé et blanchi et pouvait avoir de super activités comme casser des cailloux, servir de cobaye à de super expériences à base de gaz ou de vivisection. Ha làlà, franchement il faudrait être de très mauvais esprit pour ne pas y trouver là un intérêt, en cette période ou Monsieur et Madame Tout Le Monde n'a pas forcément le budget pour partir en vacances. Rendez-vous compte : un camp entier dédié à la déconade, avec un uniforme très seyant à rayure, et un super tatouage sur le bras qui permet de montrer qu'on fait partie de ce club très sélect (comme dans toute bonne boîte de nuit qui se respecte). Trop la classe Le culte du corps - 45 (42lemag.fr) - PORTNAWAK En ces temps où il est super tendance de manger bio, de faire du sport et de ressembler soit à une anorexique si on est une femme soit à un mannequin bodybuildé si on est un homme, on oublie un peu vite que là encore, nos chez amis teutons ont tout inventé. Mais là encore, tout le monde préfère l'oublier, prétextant que les nazis sont super méchants. Un vrai scandale. Car oui, les nazis se devaient de ressembler à un certain idéal physique, afin d'être une fierté pour leur nation et pour les civils. Certains y voient un sous texte homo, perso je ne vois pas ce qu'il y a du mal à faire du sport tout nu, le corps couvert d'huile, entre copains, avant de se faire des massages collectifs et de partir s'amuser sous la douche avant de se rouler dans des draps de soie et de se faire péter la rondel... euh pardon, je m'égare. Revenons à nos moutons. Les anorexiques. Vous croyez que les stars hollywoodiennes ont inventé cette mode demandant de prouver qu'on est super riche en ne mangeant pas à sa faim ? Et bien non. Hitler, aidé de son copain Goebbels, avaient créé la mode des années plus tôt avec ces fameux camps de vacances. Une preuve de plus que ces camps étaient l'équivalent de nos discothèques pour millionnaires jet-setteurs modernes. Des activités physiques, de la bonne musique allemande (qui n'était pas encore de la techno), des fringues super tendance, et un look consistant à manger le moins possible pour ressembler à Skelettor. Alors, merci qui ? Et en plus, comme les nazis étaient des mecs super sympas, ils ne réservaient pas ça TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :