42 n°18 septembre 2010
42 n°18 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 16,1 Mo

  • Dans ce numéro : Noir c'est noir... mayrde, on n'y voit rien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
BACKSTAGE IRL Afin de modérer la colère des personnes qui se complairaient à jouer les Cassandres, prédisant que l'économie de la Chine provoquera le malheur, car elle est fondée sur l'oppression des peuples et des petits enfants, il convient de rappeler que c'est grâce à eux si nous pouvons avoir des vêtements, des jouets, des fauteuils, du plastique, des voitures, et surtout, des ordinateurs. Les pays occidentaux ne savent absolument plus fabriquer ces objets. Grand B -... Mais des ressources indisponibles Comme tout bon pays sous-développé, le Tibet possède des ressources naturelles pléthoriques. Toutefois, leur exploitation est fortement ralentie à cause des croyances locales primitives. Il semblerait que "prospecter et creuser risquerait de déranger les esprits et de gâter les récoltes". C'est pourquoi, il faudra une fois de plus compter sur les pays voisins pour rentabiliser cette manne providentielle. En attendant, le Tibet tente de se développer économiquement via le tourisme, en mutilant des gens et en les embauchant comme mendiant. La tendance actuelle semble se diriger vers les unijambistes, mais les aveugles restent une valeur sûre. Grand 2 - Un système politique de SDF Le problème de base du système gouvernemental du Tibet réside dans sa dictatorialitude. En effet, le pays est dirigé par une seule personne : le Dalaï-Lama, (titre signifiant très modestement : "océan de sagesse"). Grand A - Une transmission du pouvoir aléatoire Le pouvoir n'est pas transmis de père en fils, contrairement aux simples systèmes féodaux, ce qui aurait permis d'élaborer des plans politiques sur un long terme. Lorsque le dalaï-lama meurt, les moines engagent une enquête pour rechercher sa réincarnation. Il n'est donc pas impossible qu'un jour, ce soit un boeuf musqué ou une guenon tétraplégique qui se trouve catapulté comme chef spirituel du pays. Exemple d'utilisation non-optimisée de vierges - 34 (42lemag.fr) - Godwin Point spotted ! ! Grand B - Un parlement mal branlé Le titre du Grand 2 de cette composition (système politique de SDF) est fort approprié, étant donné que tous le gouvernement se trouve en exil, en Inde. Ils n'ont pas vraiment de maison, ni de logement de fonction, et ne peuvent même pas se faire héberger chez Fadela Amara. Mais le fait le plus dramatique réside dans le nombre de membre du "parlement tibétain en exil" : il compte entre 43 et 46 personnes. Ils ne sont même pas en mesure d'intégrer le nombre à la base de toutes choses dans l'univers, et qui leur sauverait la vie. Assassiner des membres du parlement afin de faire redescendre le nombre à 42 ne fonctionnerait même pas, leur croyances païennes les incitant certainement à chercher les réincarnations correspondantes, ou une autre chimère du même acabit. Grand 3 - Une culture complètement à l'arrache La culture de ce pays date de plusieurs milliers d'années, mais ne contient rien de spécialement intéressant. Il n'existe pas de chanteurs, d'acteurs, de blogueurs, ni de rédacteurs de webzine tibétains. Grand A - un foisonnement de point Godwin Une anecdote cocasse est toutefois à noter : lorsque Hitler était au pouvoir, certains nazis plus allumés que d'habitude partirent en expédition à la re-
Mmppfflkrhhmr hmmgghkjmpllffmpp. Tuuut. cherche des origines de la race aryenne, dans divers pays, dont le Tibet. Cela provoqua un bourgeonnement de points Godwin, et inspira les scénarios des films d'Indiana Jones. En effet, les nazis cherchaient également le Graal dans cette région du monde. Mais qui ne le cherche pas ? Grand B, petit 1 - Des écrits incohérents et destructurés Quelques proverbes tibétains à titre d'exemple. Il apparaît évident ici que leurs auteur ont voulu leur donner pour caractéristiques exclusives le wtf, le captain obvious, et les memes : "Le sage ne joue jamais à saute-licorne." "Tout le monde meurt mais personne n’est mort." "Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin" Grand B, petit 2 - Un humour très caca Un moine tibétain marche sur une route glacée de montagne et entend un faible pépiement. Il regarde autour de lui et voit au pied d'une haie, un tout petit moineau à moitié mort de froid. Il le prend et le réchauffe dans ses mains. "Que faire, s'interroge-t-il ? Si je le garde avec moi, il va salir ma robe et au monastère le chat le mangera. Si je le laisse ici, il va mourir de froid." Soudain, une idée lui vient : pour le protéger du gel, il place l'oisillon dans une bouse fumante de vache sacrée et poursuit son chemin l'âme en paix. L'oisillon se réchauffe et commence à chanter à plein gosier sa joie d'être encore vivant. Un renard qui passe par là, entend la bouse de vache chanter. Intrigué il s'approche, découvre notre moineau et le croque. Trois moralités à cette histoire : 1) Celui qui te met dans la merde ne te veut pas forcément du mal. - 35 (42lemag.fr) - IRL 2) Celui qui t'en sort ne te veut pas forcément du bien. 3) Quand tu es dans la merde, ferme-la. Grand 4 - Une religion vraiment pas bien Grand A - une inspiration venue des profondeurs La religion tibétaine est une forme dérivée du bouddhisme, qui puise ses racines dans le mysticisme lovecraftien des divinités chtoniennes. Grand B - Des incohérences en pagaille Parmis le fouillis de croyances entassés en désordre dans le bouddhisme, on trouve les trois caractéristiques de l'existence : L'impersonnalité : il n'y a rien qui ait une existence indépendante et réelle en soi. L’impermanence : tout est constamment changeant, on ne peut absolument rien trouver de permanent dans les phénomènes. L'insatisfaction ou souffrance : aucun phénomène ne peut nous satisfaire de manière ultime et définitive. Il est précisé que ces trois caractéristiques de l'existence conditionnée sont universelles, valides en tous temps et en tous lieux. BACKSTAGE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :