42 n°18 septembre 2010
42 n°18 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 16,1 Mo

  • Dans ce numéro : Noir c'est noir... mayrde, on n'y voit rien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
DOSSIER JEUX VIDEO Les jeux sur la 2nd Guerre Mondiale Parlez de seconde guerre mondiale à un gamer, et vous êtes sûrs de ne récolter qu'un soupir exaspéré mais néanmoins parfaitement compréhensible : inutile de se voiler la face, la profusion de clones médiocres de Medal of Duty : Operation Battlefield accumulés au cours des années a fini par complétement saturer le marché. Pourtant, malgré les apparences et la lassitude manifeste du public, je persiste à penser que la Seconde Guerre Mondiale est et restera une source inépuisable d'inspiration. Quelle autre période peut en effet s'enorgueillir d'avoir autant révélé ce que l'Humanité comporte de plus méprisable, mais aussi de plus héroïque ? Des siècles entiers ne suffiraient pas à rendre compte des innombrables moments de gloire ou de honte, des traîtrises et actes de bravoure qui ont jalonné ce conflit sanglant, et le jeu vidéo, comme tout médium, a son rôle à jouer dans le nécessaire devoir de mémoire qui nous incombe. Auxquels vous avez échappé Une créativité qui fait cruellement défaut au jeu vidéo. Mais comment renouveler le genre ? Je pense que le problème majeur auquel fait face le jeu vidéo en tant que support narratif est son manque de variété et d'audace par rapport aux autres types de médias. Si l'on regarde le cinéma par exemple, au cours des soixante dernières années la seconde guerre mondiale a été abordée sous à peu près tous les angles possibles et imaginables : film de guerre bien sûr, film d'espionnage, thriller, drame, mais aussi western ou comédie (certaines plus recommandables que d'autres il est vrai), voire science-fiction et fantastique si l'on élargit le champ aux films mettant en scène des nazis qui font en général le bonheur des habitués de Nanarland. Et malgré cette abondance de films, je ne doute pas que des réalisateurs talentueux continueront de nous surprendre, tel récemment l'ami Tarentino avec son Inglourious Basterds. Hélas, si l'on regarde maintenant du côté - 14 (42lemag.fr) - des jeux vidéo, c'est beaucoup moins brillant : des FPS, encore des FPS, toujours des FPS, deux trois RTS dans le tas, et puis encore d'autres FPS. Inutile
de chercher plus loin les raisons pour lesquelles le sujet semble usé jusqu'à la corde : c'est comme si l'ensemble des films sur la Seconde Guerre Mondiale sortis depuis 1962 étaient tous des remakes du Jour le plus long ! Afin de refaire souffler un vent de fraîcheur sur le traitement de cette période fascinante dans le jeu vidéo, la solution est donc claire : sortir des sentiers battus et explorer de nouveaux genres. Voici donc quelques modestes propositions de jeux ayant pour cadre la Seconde Guerre Mondiale, mais de types jamais vus avant. Si vous êtes un éditeur de jeux, n'hésitez pas à me contacter pour un poste de directeur créatif, mes exigences sont tout à fait raisonnables. Et sans plus tarder, voici ma sélection de projets sur cette époque dont on n'a pas fini d'entendre parler ! Musical - Guitar Dachau Humble violoniste, votre carrière est sur le point de prendre un nouveau tournant, car vous venez d'avoir l'honneur d'être choisi par les nazis pour vous produire dans l'orchestre du camp où vous venez tout juste de débarquer. L'animation musicale de l'accueil des nouveaux arrivants vous fournira vos premières occasions de montrer votre talent, mais très vite les défis s'enchaîneront. Que ce soit pour les cérémonies d'accueil des hauts dignitaires du Parti, les exécutions publiques ou le banquet d'anniversaire du commandant du camp, vous devrez donner le meilleur de vous même pour satisfaire un public survolté (parfois littéralement). Qui sait, si vous êtes assez bon, votre renommée parviendra peutêtre jusqu'à Berlin... Le répertoire inclue tous les grands classiques de Bach, Wagner ou Mozart, mais la variété n'est pas négligée et vous aurez notamment l'occasion de faire danser les condamnés à mort au rythme entraînant de Y'a d'la joie de Charles Trenet ou bien sûr du Horst-Wessel-Lied. Le multi-joueur est de la partie, puisque vous pourrez former votre propre orchestre avec vos amis (la contrebasse et le piano ne sont par contre pas fournis avec l'édition de base du jeu), ou encore vous essayer au versus avec des modes de jeu inédits, tel le mode Débâcle où vous devez jouer Ein deutsches Requiem en boucle jusqu'à ce qu'il ne reste plus - 15 (42lemag.fr) - JEUX VIDEO qu'une seule personne debout. Bref, mettez le feu à votre public, ou c'est lui qui vous mettra au feu ! Aventure - Werner von Raittenschplitz et le Secret de la Couronne du Labyrinthe Maudit Ce point & click à l'ancienne vous propose d'incarner un brillant officier de la Gestapo, l'obersturmbannführer Werner von Raittenschplitz dans une grande aventure placée sous le signe de l'humour et du voyage. Fin, élégant et cultivé, Werner von Raittenschplitz est l'homme à qui l'on confie sans hésiter les missions les plus délicates. Enquêtant sur la mort suspecte d'un sous-officier dans un troquet munichois, il découvrira peu à peu l'existence d'une ancienne conspiration plus effroyable que tout ce qu'il pouvait l'imaginer, menaçant les fondements du Reich lui-même ! S'ensuivra alors une course effrénée contre la montre qui le conduira tout autour de la Terre : que son enquête le mène dans un village en apparence paisible de Provence, à travers les ruelles interlopes de Prague, au cœur de l'ambiance tumultueuse du festival Tenjin d'Osaka, dans les ténèbres froides et cruelles de Zurich, ou même jusqu'au Groenland, Werner von Raittenschplitz pourra s'attendre à croiser quantités de personnages truculents et sa redoutable intelligence ne sera pas de trop pour résoudre les énigmes complexes auxquelles il sera confronté, et déjouer les pièges de son éternel rival, la séduisante agent O'Neil de l'OSS. Plus que jamais, sa verve mordante et son esprit acéré DOSSIER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :