42 n°17 jui/aoû 2010
42 n°17 jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 75

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : la narration made in sushi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
BD/COMICS DOSSIER DÉCOUVERTE plus trash (pour ça, y'a la téléréalité, Striptease et TF1), sinon, on va vite se faire chier... Et là, c'est le drame le premier LE RUSSE Le Russe est le premier méchant que le Punisher affrontera lors de l'ère Ennis- Dillon. Après un premier combat, le Punisher finira par décapiter ce molosse (2m10 et 150 kg, à la louche). Manque de bol, des savants un peu timbrés remettent Le Russe sur pieds. Au programme, boostage musculaire, greffe d'un deuxième coeur pour faire tourner le tout, massive greffe d'hormones etc... Ce qui était pas prévu, c'est que la greffe d'hormones allait faire se développer un côté féminin chez le Russe. Ca se traduit par des huge boobs, des talons aiguilles, des boucles d'oreilles, et... mettre des t-shirts de Britney Spears et des robes... Oui, vous avez bien lu, un machin de 2m10 avec des nibards géants, des talons aiguilles et fan de Britney Spears avec une tête recousue va aller se fritter avec le Punisher. Ouais, c'est définitivement les mecs derrière Preacher qui sont aux manettes... Avant Après Frank pensant avoir fait le tour de la question en remontant la chaine alimentaire jusqu'au responsables de la mort de sa famille, sombre dans une forte dépression et se suicide. Bon, ça fait une belle mort, logique compte tenu de l'histoire du personnage mais... le Punisher rapporte du fric, donc faut le faire revenir, et là, c'est le putain de huge drâme. Après s'être suicidé, un ange nommé Gadriel le ressucite (wtf ?) et lui montre que le vrai instigateur de la mort de sa famille est un démon (wtf ? ²). Le Punisher "version Ange" (I lol'd) repart donc en croisade avec des "flingue tout chelous", des espèce de flingues en plasma jaune fluo (wtf ? ³) et c'est parti pour un tour de dessoudage de démons (derp ?). Cette partie de la vie du Punisher est tout bonnement honteuse (un peu comme Matrix 2 et 3, pour situer le niveau), c'est un tas de merde infame, que tous les fans du Punisher se sont vite empressés d'oublier dans un recoin sordide de leur mémoire (où d'une autre partie au choix de leur anatomie, non, moi j'ai rien dis, c'est vous qui y avez pensé en premiers, sales obsédés sessouel). A force de gueuler sur les forums, les fans furent entendus, Franky Vincent va vite fumer le méchant et envoyer bouler les "Agents du Paradis". En guise de rémerciement, les anges vont le ressuciter "pour de vrai" et là, par contre, on va bien se marrer ! Marvel a donc réparé son ENORME connerie afin de relancer un de ses personnages les plus roxxatifs. Mais, à personnage décalé, équipe artistique décalée, devinez de qui qui donc que je parle ? Mais si, réfléchissez bien si vous avez lu un minimum mes articles (comment ça "non" ?), vous savez très bien de qui je parle ! The Punisher v2.0 "Moi je dis on va filer le Punisher à ceux qui ont fait Preacher", c'est probablement une phrase de ce genre qui a été balancé à un Joe Quesada fraichement nommé Big Boss dans une meeting room chez Marvel. Sacré Joe, toujours le mot pour déconner. Cet audacieu pari (en était-ce vraiment un ?) fait par l'ami Joe fut un total succès, sur toute la ligne. Avec Garth Ennis et SteveDillon aux commandes (pour ceux qui suivent pas : The Authority, Black Summer, The Boys et donc Preacher, c'est eux !) le Punisher va connaître ses meilleurs années (et ses meilleurs ventes, au point d'en faire 2 films, ce qui n’est pas rien !) Plus violent et décalé que jamais, le Punisher va tout défoncer, mais surtout des mafieux, au point de faire franchement baisser la population italo-américaine chez l'Oncle Sam. La nouveauté par rapport à ce qui se faisait avant (outre le surplus de violence), c'est surtout l'apparition d'un gros gros côté mais "MAIS WAT QUOI ? ? ? ? " dans la série. Par exemple, Franky Boy devra se coltiner - 34 (42lemag.fr) -
BD/COMICS H.A.M.M.E.R. ET DARK AVENGERS Le H.A.M.M.E.R. est une entité qui protège les USA (et le Monde). Elle fait suite au S.H.I.E.L.D. dirigé par Nick Fury. Après l'invasion Skrull, le S.H.I.E.L.D est démantelé et le H.A.M.M.E.R sera créé, avec, à sa tête, ce gros cinglé de Norman Osborn. Pour légitimer cette nouvelle structure, il utilisera des super-vilains pour remplacer les Avengers (qui sont devenus des hors-la-loi). Ces super-vilains ont les mêmes aptitudes que les vengeurs qu'ils remplacent, et, une foi dans leur costume, les humains lambda n'y voient que du feu ! Bullseye remplace Hawkeye, Daken remplace Wovlie, Venom remaplce Spidey et Opale remplace Miss Marvel. Ce cher Norman, quant à lui, va piquer l'armure d'Iron Man et la repeindre aux couleurs du défunt Captain America, il se fera désormais appeller Iron Patriot (www.démagogie.com). Les Dark Avengers sont les pires crapules qu'ait connu la Terre, manque de bol, ils ont la loi avec eux et tous les droits beau, ça défoule, c'est de la balle, ce qui nous emmène maintenant au "Mais pourquoi putain de bordel de merde ? " Le deuxième assassinat du Punisher feat. Marvel L'univers Marvel a radicalement changé ces 2 dernières années, et, même si des personnages comme le Punisher ont toujours été en marge des évolutions du monde Marvel, ce coup-ci, ça n'allait pas être le cas. Depuis la saga Dark Reign (qui se déroule en ce moment), Norman Osborn est devenu le Grand Chef des USA (du Monde ?) via un poste nommé Directeur du H.A.M.M.E.R., oui, Norman Osborn, le Bouffon Vert, oui oui, c'est lui. Cette ordure a établit une liste de gens choses à faire. Dans cette liste, il y a, entre autres, tuer le Punisher, Spidey et Wolvie, ça va, pépère la liste. Pour exécuter ses basses oeuvres, les membres des Dark Avengers sont de corvé. Et c'est Daken (le fils de Wolverine) qui est chargé d'éliminer Frank Castle. DOSSIER DÉCOUVERTE un Russe "un peu spécial" (voir encadré), un gang de nains coupeurs de jambes (? ? ? ?), et cette chère Ma Gnucci qu'il avait auparavant abandonnée dans une fosse aux ours (concrètement elle a plus de jambes, plus de bras et une énorme griffe sur la tête, mais elle mord). Ca devient tellement violent et "wat ? " que les instances politiques imposent une restriction à Marvel : interdire le comics aux -18 pour dissuader les lecteurs. le Punisher tombait sur des bozo à cape et autres super vilains, maintenant, c'est fini, on va faire "du réel". Du coup, le comics devient extrèmement noir, froid, et étrangement proche de situations réelle, le tout, dans un bain de violence certain. Les histoires tournent aussi un peu plus sur le passé de Frank et sur les relations qu'ils a eu au cour de sa carrière de "Vigilante". Bref, ça se lit super bien, c'est "Il en a vu d'autres le Punisher, tkt mecton" me suis-je dis, naîvement, en ouvrant le comics qui mettait en scène le combat entre nos deux protagonistes. Et, et, et, et mais. fffffffffff qoicfqiubfQ¨FBU... MAIS WHAT QUOI ? ? ? ? ? Daken tue le Punisher. Il le tue, je veux dire "pour de vrai". Le Punisher ne disparait pas dans un rayon laser ou une grosse explosion (genre "kikoo respawn dans 2 mois") ou en tombant dans un trou, non, il se fait découper, façon sushi, par ce sac à merde de Daken... Hop, je t'étorge, hop, un bras, youpla, Violence et noirceur MAXimum Fail, bien évidemment puisque le Punisher est dôté d'une irréductible base de gaulois lecteurs qui sont pas prêts de décrocher. Pire encore, en forçant la série à être diffusée uniquement aux majeures, Marvel créé une ligne appellée "Marvel MAX" où les auteurs peuvent TOTALE- MENT se lacher (bah oui, c'est interdit aux mineurs) ! Déjà qu'avant le tandem d'auteurs y allaient pas avec le dos de la cuillière, je vous dis pas le délire maintenant... No limit, pas de tabous, rien, du coup, les auteurs décident de changer un truc sur le personnage, de le rendre plus proche de la réalité. De temps en temps, - 35 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :