42 n°16 juin 2010
42 n°16 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : mort et jeux vidéo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
IRL AIGRI IRL électro, abruti de merde !!! ! 1 ! ! CUL-TI- VE-TOI !!! !!! !!! !!! !!! ! ! Trop c'est trop, j'en peux plus de ce marketing daubesque... Avant, il n'y avait pas les modificateurs de voix faisant du pire chanteur sous la douche une véritable star, les instruments n'étaient pas un ordinateur, il y avait de la créativité. Ce qu'on nous propose maintenant en masse correspond plus au contenu d'une couche bien pleine et nauséabonde qu'à de la musique. Fif : Les looks Ah la mode, quelle… saloperie qui ruine la vie des gens. Si tu la suis pas, tu suxx, si tu la suis, tu roxx mais tu dois vendre tes cheveux chez le perruquier du coin pour payer ton loyer. Ne voyant pas l'intérêt de finir sous un pont avec un sac Louis Vuitton (ça rime, c'est chantant, c'est beau, c'est de moi !) et des escarpins-casse-gueule-qui-te-niquent-lespieds-et-te-font-une-scoliose signés Louboutin, je ne suis aucune mode. Ce qui tombe plutôt bien puisque je ne sors pas de chez moi, comme ça personne ne peux me jeter de petits cailloux pointus dans les yeux. Donc en ce moment, plusieurs courants chez les d'jeunz : émos, prostiputes (ou kikoopoufs), métalleux (mais y en a toujours plus ou moins eu), wesh, slim BCBG (ou Bogosssssss), et peut-être d'autre que j'oublie. À savoir qu'en demandant à n'importe qui son look, il vous répondra : » Nan mais moi j'ai mon propre style, je suis aucune mode, j'suis pas un mouton, quoi, j'ai ma propre personnalité, tu vois ? » Ah oui, comme la moitié de ton lycée, d'accord. « C'est eux qui copie parce qu'ils sont trop jaloux, tu vois ? » De toute évidence. Beaucoup tiennent ce discours. Ils soutiennent qu'ils sont uniques et ne veulent pas ressembler aux autres et pourtant ils se ressemblent tous pour être accepter. Et dès qu'une mode passe, comme la tecktonik (jamais su l'écrire), le pauvre qui a pas vu le train partir et qui porte toujours un slim fluo, un t-shirt noir avec strass et la coupe mulet passe bien pour un con et voit sa réputation fichue. Lui reste plus qu'à changer d'identité, de ville et d'amis. Oui, la mode TUE (tiens, ils devraient le marquer sur les étiquettes des fringues, dans les magasins, comme pour les paquets de clopes. Allez Roselyne, sort de ta cave et pond nous un truc là-dessus… Mais non on te tapera pas… allez, sort, n'aie pas peur). Conclioujeune On suit les goûts des autres par peur du rejet mais on clame haut et fort qu'on est différent. Paradoxal tout ça, vous dites-vous ? C'est ça la société : Affirmetoi, rejoins le troupeau ! Et ça marche pour tout. Il faut suivre le mouvement. Avec ça, y en a qui s'en foutent plein les fouilles sans le moindre effort de réflexion étant donné qu'on fait comme ça depuis très longtemps (autrement dit : c'est vieux comme les putes) et les autres crachent leur blé pour rentrer dans le moule, et avec le sourire s'il vous plaît ! Voilà, c'est ça le progrès : c'est un truc au demeurant utile fait pour avancer toujours plus mais qui au final fait régresser les choses. Voilà, j'arrête ici ma diarrhée verbale, je vais prendre un smecta et vous laissez réfléchir sur ce que j'ai dit. Évidemment, mon article est inutile puisque j'enfonce des portes ouvertes, mais j'aime ça, ça fait moins mal. Siannah - 62 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK Comment bien rater sa tentative de suicide Parce que mourir c’est mauvais pour la santé La vie est souvent trop injuste. Entre vos parents qui ne vous laissent pas aller à un concert viol collectif de Dark Penetrator 666, votre grand-frère qui se fout de vos fringues en disant que ca vous fait ressembler à une chauvesouris coiffée avec une mèche... Mais heureusement, tout n'est pas perdu. Grâce à 42, vous allez pouvoir enfin faire votre tentative de suicide ratée. Le but n'étant bien entendu pas de mourir mais de porter l'attention sur vous, en bon petit asocial aigri et complexé que vous êtes. Le suicide, c'est vraiment trop difficile, tu vois... Le plus important lorsqu'on veut rater sa tentative de suicide, c'est de bien s'y prendre. Du coup, il faut proscrire toute méthode absolument définitive, comme sauter sans parachute du haut de la tour Eiffel, aller danser nu dans la cage d'une famille de lions n'ayant pas bouffé depuis une semaine ou rendre son article pour 42 en retard. Non, ce qu'il vous faut, c'est suxxer comme c'est pas permis dans votre tentative. Un peu comme Mr Egg au quotidien quoi... Mais parfois il peut être vachement plus facile de réussir que de rater. Roxxer dans le fail n'étant pas donné à tout le monde, voici une petite sélection de moyens extraordinaires de rater son suicide. Dans la famille je me taille les veines mais tu vois le sang c'est pas cool Depuis toujours, un bon emo voulant faire semblant d'en finir s'attaque en premier à ses veines, en se les tailladant. En plus d'être chiant, puisqu'il faut ensuite nettoyer la baignoire, ca lui donne l'impression d'être un ineffable romantique se vidant petit à petit de son sang, dans une baignoire entourée de bougies, en écoutant une ballade de Tokyo Hotel. Sauf que non, ce n'est pas romantique. C'est con. Il pourrait au moins écouter de la musique correcte. Puis saigner comme un con avec une grande mèche de cheveux sur la gueule, ca fait pas romantique, ca fait looser. Mais bon, après tout, c'est vous qui choisissez la meilleur manière de ne pas mettre fin à vos jours. Mais partons du principe que vous voulez vous taillader. Sauf que si vous essayez, vous risquez de vous faire mal. Heureusement, tonton Bebealien est là pour vous aider à bien foirer votre tentative. Évitez les objets apparemment inoffensifs comme les feuilles de papier. Ça ne paraît pas comme ca, mais une feuille de papier peut être mortelle. En plus, déjà que vous êtes un sale looser émo, man- TOUT CE QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR - 63 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :