42 n°16 juin 2010
42 n°16 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : mort et jeux vidéo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
JEUX VIDEO LA CAMPAGNE SOLO TESTAGE Je n'ai pas joué au premier Bad Company mais apparemment la campagne solo était plutôt réussite. Ici on se retrouve avec une campagne qui essaye de suivre les pas de son aîné tout en s'inspirant de COD Modern Warfare 2 (évènements scriptés à gogo). Le résultat est mitigé : scénario intéressant, personnages sympas, armes à gogo mais qu'est-ce que l'IA est conne Bref à faire si un jour vous vous faites vraiment chier, sinon go sur le multi ! Dans cette image se cachent 2 allemands, saurez vous les retrouver ? containers et, bien sûir, les éléments topographiques). Qui dit tout casser, dit gameplay complètement repensé. Fini de se prendre la tête pour fumer les trois Allemands de merde en train de camper dans une baraque (oui, les Allemands campent, c'est un peu leur marque de fabrique), fini de se prendre la tête à cause de l'autre connard perché sur son toit en sniper, fini de se prendre le choux à cause de la crevure avec son bazooka à la fenêtre qui me dézingue mon tank/hélico. Oui, toutes ces moments ô combien chiants, c'est de l'histoire ancienne avec BC2, on prend une grenade/bazooka/un tank, on shoote les murs et/ou le toit et "oups I did it again" notre campeur est à poil à la vue de tous, voir mort par l'explosion ou écrasé, oh, c'est ballot Madame Chombier ! Si ça parait très simple d'approche ça ne l'est pas tant que ça puisque la destruction de certaines structures (ou la nondestruction) devient à présent un enjeu stratégique. C'est à dire que certaines maisons doivent ABSOLUMENT être rasées pour pas se faire emmerder par les LES CLASSES (PAR JENRATHY) Assaut : Le soldat de base, équipé d'un bon fusil d'assaut, possède un atout cheaté : le lance-grenades. Combiné aux dégâts explosifs améliorés, vous pouvez défoncer des mecs planqués derrière un mur sans soucis. Si vous souhaitez plutôt utiliser votre fusil d'assaut, que ce soit un fullauto ou un en rafale, le mieux est d'utiliser les balles magnum. À côté de ça vous pouvez poser des paquets de munitions, pour spammer les grenades dans la joie et la bonne humeur. mecs d'en face et d'autres, au contraire, préservées car elles correspondent à un excellent point stratégique pour pilonner les adversaires ! Ah oui, en effet, ça change pas mal de choses... Le cadeau bonus avec la destruction, c'est l'énorme côté lame du truc. Anefé (Christine) il est extrêmement jouissif de descendre une baraque dans laquelle trois Schleus sont en train de camper comme des petites putes et de les voir crever écrasés comme des merdes, raaaahhhh bonheur ! Un très bon point donc, et le reste sinon ? Un gameplay aux oignons... Pour un gros aigri/blasé des JV comme moi, y'en faut pas mal pour que j'accroche à un gameplay (surtout quand on est passé par Natural Selection...), et là, Ingénieur : L'ingénieur, familièrement appelé ingépute (que ce soit TF2 ou BC2 on ne change pas les bonnes habitudes), possède un petit outil pour réparer les véhicules. On peut aussi percer quelqu'un avec, ou son collègue qui était assis dans un buggy si il y a le Friendly Fire (true story). À côté de ça vous avez une petite mitraillette, et le plat de résistance : le lance-roquettes. On commence avec le lance-roquettes de terroriste afghan de base, mais une fois le CarlGustav débloqué, c'est noobstick powa (voir encadré). Medic : Votre meilleur ami, pourvu qu'il soit un minimum bon. Déjà qu'il peut rez les soldats tombés au combat, et poser des packs de soins, il possède une putain de mitrailleuse avec un énorme chargeur. LA M60 a même été nerfée tellement elle était puissante ! Recon : Le sniper habillé en toile de jute. Il possède de jolis gadgets : mortier ou C4, détecteur d'ennemis, mais bon son principal atout est bien sûr son gros fusil de snipe pour vous péter le coquetier depuis son coin de campe bien douillet. À noter comme le remarque Polo, que le sniper peut paraître difficile à prendre en main, mais devient très dangereux quand on sait s'en servir. Quel poser ce Jenrathy - 28 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO LE CAS DU SNIPER Le cas du sniper est TRÈS spécifique dans BC2. Il faut savoir que les balles sont affectées par la physique et donc, qu'à longue distance, elles iront "plus bas" que votre point de visée. Ceci étant entendu, il n'empêche que le sniper touche pas ou peu (hitboxes le retour ?) et que vos HS ne seront finalement pas des HS. Il est difficile de caser des HS (même tout le monde se vante d'y arriver "pépère mais sisi tkt c'parceque tu sux") sur des mecs mêmes immobiles (gg hitboxes), alors quand ils courent, prévoyez la dose de moule... TESTAGE Parce que oui, le sniper ne oneshot pas (c'te blague !) s'il ne touche pas la tête (et vu qu'on touche pas la tête...). Une bonne balle dans le plexus ou dans le cœur tuera très rarement votre adversaire en une balle, la bonne blague... Du coup, mettez de côté la classe sniper qui est franchement useless (sauf pour les sensors et mortiers) comparativement aux trois autres et à ce qu'on est en droit d'attendre d'un sniper dans un FPS, ou alors jouez en Hardcore où le sniper est un VRAI sniper (il oneshot, normal quoi...). Le sniper m'a fait pleurer (sans dec, pas de oneshot + hitboxes en mousse, I lol'd), m'a donné envie de me suicider j'avoue (quote thématique, check) et il m'a fait hurler de rage dans mon bureau (et j'ai même smashé un verre pas terre de rage, gg un verre de moins T_T), donc épargnez vous cette crise de nerfs et jouez assaut, medic ou ingénieur, car le sniper n'est vraiment valable qu'en mode Hardcore. équipe pas trop gogole (donc pas sur un serveur français ou allemand). Pour ce qui est du level design, il est tout bonnement génial ! Les maps sont super bien foutues, les différentes zones très bien pensées, (je suis fan du Désert d'Attacama), les environnement plutôt variés et superbement réalisés, du tout bon donc. Côté moteur, on est servi : c'est beau, ça bouge (très) bien, ça va vite, les bugs de collision ne sont pas légion, top moumoute quoi. Et puis bon, encore une fois, on peut tout casser ffs !!! §§one force est de constater que le gameplay de BC2 est vraiment super bien foutu. Rien de fondamentalement révolutionnaire, mais d'une extrême efficacité, ça pourrait être le leïtmotiv de BC2 : simple, mais efficace. Les classes, bien qu'en nombre faible - quatre - sont bien pensées et plutôt bien équilibrées (sauf le sniper qui pue du fion), les items qu'on débloque au fur et à mesure du jeu (il y a un système d'xp pour débloquer des armes, on débloque tout en 1- 2 semaines à peu près), les véhicules ajoutent une dimension sympa (surtout les hélicos) et il faut un certain teamplay pour pouvoir progresser contre une Jenrathy qui pionce pendant que Polo taff - 29 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :