42 n°16 juin 2010
42 n°16 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : mort et jeux vidéo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
JEUX VIDEO TESTAGE quasiment inexistant, mais cela ne veut pas dire que l'ambiance de l'univers a été négligée, bien au contraire, c'est même l'autre grand point fort du jeu. L'ambiance sombre qui se dégage de chacun des cinq niveaux traversés est remarquablement bien rendue, et dégage une atmosphère véritablement oppressante, voire carrément malsaine (et franchement, si le combat contre Sainte Astraea ne vous met pas un tout petit peu mal à l'aide, c'est que vous n'avez vraiment pas de cœur). Globalement, on a vraiment l'impression de traverser un monde à l'agonie et vous vous prendrez plus d'une fois à vous arrêter pour vous demander à quoi bon continuer cette quête désespérée (oui, Demon's Souls c'est vraiment le jeu d'emo par excellence). Le level design tortueux contribue largement à l'ambiance, d'ailleurs dans la plupart des niveaux, l'environnement lui-même sera votre ennemi, et constituera parfois une belle source de morts bien cheapass (oui, niveau 5-2 de merde, c'est de toi que je parle), même si fort heureusement, vous pourrez souvent débloquer des raccourcis qui permettront d'atténuer vos crises de nerf en cas de morts répétées face à un boss relou. Si les deux premiers niveaux sont des plus classiques (le palais royal de Boletaria qui n'est plus occupé que par des soldats zombis qui attaquent tout ce qui bouge, puis le réseau de cavernes minières où les ouvriers privés de leur âme continuent à travailler inlassablement), à partir du niveau 3 vous commencerez à expérimenter de l'architecture bien tordue qui ne peut que sortir de la tête d'un jap. Alors certes, Demon's Souls n'est bien sûr pas exempt de défauts. Au scénario anecdotique, on peut ajouter le voice-acting qui oscille entre le médiocre et le pathétiquement drôle, et certains concepts comme le système d'upgrades ou les world tendancy qui nécessitent parfois de faire des trucs contre-intuitifs tels que se suicider dans le Nexus dès que vous avez retrouvé votre forme physique (quand je vous disais que c'était un jeu d'emo !) sont suffisamment obscurs pour qu'il soit quasiment impossible d'en saisir les subtilités sans l'aide d'un guide. Bref, avec son gameplay brillant et son atmosphère fantastique, sans compter un mode online vraiment innovant qui s'intègre totalement dans le solo, Demon's Souls est un excellent jeu, qui a largement mérité les nombreuses critiques positives qu'il a reçu. Il n'est certes pas à mettre entre toutes les mains, mais par les temps qui courent... FREEZE, MOTHERFUCKER ! Qu'est-ce que... mais qu'est-ce que vous foutez dans mon article ? METS LES MAINS SUR LA TÊTE ET N'ESSAIE PAS DE RÉSISTER ! LE QUAR- TIER EST BOUCLE, TU N'AS AUCUNES CHANCES ! Mais enfin, qu'est-ce qui vous prend, je ne vois pas... TA GUEULE ORDURE ! HALO GEN, HEIN ? TU PENSAIS VRAIMENT QU'EN CASANT ÇA COMME ÇA DANS L'INTRO, L'AIR DE RIEN, TU ALLAIS T'EN TIRER ? Mais je... enfin... c'est un malentendu, je vous jure que... TON COMPTE EST BON SALOPARD ! Mais bon sang, lisez un peu mieux cet article ! Vous voyez bien que c'est, heu, Jean-Kévin qui a dit ça, et pas moi ! Ne joue pas au malin avec nous ! T'essayes de nous embrouiller c'est ça ? Mais pas du tout ! D'ailleurs je suis sûr de l'avoir entendu dire tout à l'heure qu'il trouvait Demon's Souls nippon ni mauvais ! Ah vraiment ? Ça tombe bien, Michel Fourniret recherche justement un nouveau compagnon de cellule ! CHANGE- MENT DE CIBLE, JE RÉPÈTE, CHANGEMENT DE CIBLE, VEUILLEZ AP- PRÉHENDER LE DÉNOMME JEAN-KEVIN. AUTORISATION DE FAIRE FEU EN CAS DE MOUVEMENT SUSPECT. Merci citoyen, grâce à notre aide, nous allons enfin mettre fin au règne de terreur de ce criminel contre l'humour ! Mais de rien monsieur l'agent, je n'ai fait que mon devoir. Sur ce chers lecteurs, je dois vous laisser, parce que franchement, ces démons me soulent. Bon allez, je vais me mettre à God of War du coup. Annihiler le panthéon grec, ça va me détendre. Mppprrrrfffffchier - 26 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO Battlefield Bad Company 2 Le retour des vrais bons jeux ? TESTAGE On se fait une game ? Bof... Allez un p'tit Heroes of Newerth ! Nan, y'a trop de nioub, ça me gave. Tu veux God of War 3 ? Nan je l'ai déjà torché trois fois. Bon bah alors ? Putain il me faut un FPS multi... C'est sur cette conversation anodine que j'ai franchi le premier pas vers l'achetage d'un FPS. Moi, acheter un FPS, pfioulala, depuis TF2 (et NS2 qui est pas encore sorti), c'était tout simplement pas arrivé, et pour cause, v'là les tas de merdes qu'on nous sert en guise de FPS multi... Bon, je vais pas parler de la bouse "que vous connaissez tous" et du multi de Bioshock, parce que bon, les flots d'insultes ça va cinq minutes. Bon, il me faut un FPS multi, OK, mais lequel putain ? C'est vrai que Bad Company 2, il a l'air sympa, mais bon, y'a des DLCs... Mais nan Polo, les DLCs, c'est que du cosmétique, donc à part les gogols qui ont acheté le poney débile à WoW, personne achètera ça et ça pourrira pas le gameplay du jeu. Sérieux ? Mais oui ! Ok, je lance Steam ! Battlefield Bad Company 2, c'est quoi ? BC2 (j'abrège), c'est donc un FPS multi sur base de guéguerre (très original donc) qui possède plusieurs modes de jeux comme Rush (casser des objectifs), Conquest (capturer des points de control) et d'autres modes un peu moins utilisés, rien d'innovant non plus donc. Pour le gameplay, on a droit à quatre classes, l'assaut (qui porte son nom), l'éclaireur (un sniper useless qui soit touche pas, soit oneshot pas, une vraie classe de merde), le médic qui soigne et rez les morts et enfin l'ingénieur - démollisseur en chef de bâtiments/véhicules - qui se trouve être un superbe réservoir à lameries diverses et variées. Sur le fond donc, de l'archi classique, limite chiant, sauf que... "Attends, on va l'écraser cet enculé" Sauf que DICE (le dev) a eu l'idée d'inclure un moteur "de la bombe de balle j'ti jure cousin". La particularité du moteur, c'est de pouvoir démolir 99% des éléments des maps (à l'exception de quelques rares éléments comme des - 27 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :