42 n°16 juin 2010
42 n°16 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : mort et jeux vidéo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
JEUX VIDEO Demon's Souls TESTAGE Parce que tu vois, dans ce jeu, le monde il est vraiment pourri, exactement comme notre monde à nous, même que dans Demon's Souls on reste jamais en vie plus de cinq minutes, alors si c'est pas une preuve que la vie c'est de la merde, et je sais que ce sous-titre est beaucoup trop long, mais je m'en branle, les limites de caractères, c'est pour les conformistes. Mppprrrrfffffchier ! Mppprrrrrfffffchier ! Mppprr... Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a Jean- Kévin ? Tu joues à la console avec moi ? Mouais... boarf pourquoi pas, t'as quoi comme jeux ? J'ai Gears of War, Gears of War 2, Halo 1, Halo 2, Halo 3, Halo Gen, Hal... Ouais ouais c'est bon, choisis le jeu que tu veux... alors ! Bon on va faire un deathmatch Mouais... Alors bon, ça c'est pour bouger, et avec le stick on vise, pfff, c'est vraiment de lam... 5 minutes plus tard Hahaha, 118 à -1, t'es vraiment nul ! C'est ton jeu qui est nul Jean-Kévin, t'as pas des vrais jeux sur ta console en bois ? Je suis trop fort, c'est tout ! J'ai même fini Modern Warfare 2 en vétéran ! Oh, impressionnant. Mais ça me fait penser, j'ai justement un jeu qui va te plaire... Demon's Souls ? Beuh, c'est quoi ? Ben en gros tu es un chevalier et tu dois tuer des démons. Ah ouais ! Comme dans Oblivion ! Oui, oui, comme dans Oblivion, c'est ça... Alors tu l'essayes ? Oh oui, les jeux comme ça, je maîtrise, j'suis même arrivé niveau 200 à Oblivion ! Allez, zyva, balance ton jeu ! Héhé, voilà, joyeux désanussage Jean-Kévin... Joyeux désanuquoi ? Rien, rien, amuse-toi bien ! Petit con C'est édité aux États-Unis par Atlus, ce qui devrait suffire à vous mettre la puce à l'oreille. Développé par From Software, sorti en 2009 sur PS3, Demon's Souls est un actionrpg (largement plus action querpg, car dans les combats, les réflexes et la dextérité feront largement plus la différence que les stats du personnage) basé dans un univers médiéval fantastique. Et il est difficile. Attention, pas difficile dans le sens "Oh, il était chaud le boss final de Dragon Age, j'ai été obligé d'utiliser 4 health poultices et 3 potions de lyrium", mais plutôt dans le sens "FUCK YOU FLAME- LURKER, FUCK YOU, FUCK YOU TO HELL, FUCK YOU TO OBLIVION, FUCK YOU TO ZURICH". Oui, loin de moi l'idée de dénigrer nos amis les casual, qui après tout ont bien le droit d'apprécier leurs jeux comme ils le sentent, mais si vous êtes du genre à vous sentir frustrés dès qu'un passage délicat nécessite plus de deux essais, PASSEZ VOTRE CHEMIN, De- - 20 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO TESTAGE Paniquez pas, c'est juste le tutorial ! En plus, vous allez voir, ça sera très vite fini... mon's Souls n'est pas fait pour vous. C'est un jeu exigeant, mais la récompense est à la hauteur des efforts fournis pour maîtriser la bête ! Il est dit qu'autrefois, le monde fut la proie d'un Mal Ancien Immémorial of Doom qui mena l'humanité au bord de l'extinction, et ce n'est qu'aux prix d'immenses sacrifices que cette menace fut scellée. Hélas, récemment le monarque Allant XII succomba à l'appât du pouvoir maudit fourni par les âmes démoniaques en cherchant à assurer la prospérité du royaume de Boletaria. Depuis ce funeste jour, un brouillard incolore s'étend lentement par delà les terres de Boletaria ravagées par les démons affamés d'âmes, et menace d'engloutir le reste du monde. Oui, même en faisant exprès, il aurait été difficile de faire plus cliché, mais on s'en fout, vous ne jouerez pas à Demon's Souls pour son scénario. La partie commence par la création du perso. Vous choisissez sa classe (qui conditionne l'équipement et les stats de départ, mais pas grand chose de plus), vous lui créez une tête pas trop vilaine avec l'éditeur fourni, et c'est parti pour le tutorial. Celui-ci se contente du strict minimum, et la leçon la plus importante que vous y apprendrez sera en fait une leçon d'humilité, car il se termine purement et simplement par votre mort. Oui, le fait que votre personnage meure approximativement quinze minutes après le début du jeu c'est déjà mauvais signe, et vous ne serez donc guère étonnés si je vous apprends que vous passerez plus de temps mort que vivant dans ce jeu... Mais dans l'univers chatoyant de Demon's Souls, la mort n'est que le commencement, car sitôt votre cadavre retombé sur le sol stérile et froid, votre âme est convoquée dans le Nexus, le lieu d'où tous les pauvres tocards preux chevaliers dans votre genre peuvent partir à l'aventure pour aller foutre sur la gueule des démons qui foutent le dawa à Boletaria. Le Nexus c'est aussi le seul havre de paix où vous pourrez un peu souffler entre deux morts humiliantes (du moins, jusqu'à un certain point du jeu où certains résidents du Nexus commenceront à disparaître mystérieusement, tandis que des cadavres qui n'étaient pas là avant feront leur apparition...), acheter et stocker votre équipement ou apprendre de nouveaux sorts. You, sir, are about to get raped. Pour info, c'est le deuxième boss du jeu. Le nerf de la guerre, c'est les âmes que vous récupérez chaque fois que vous tuez un ennemi (les fameuses demon's souls), et qui sont l'unique monnaie d'échange dans le jeu. Elles font aussi - 21 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :